Chaussettes hautes Woolpower 400 Vêtements

stef

stef

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 37 tests
  • 2 avis
  • 0 actualité
  • 47 commentaires
  • 454 messages

Note 5,0/5

Marque : Woolpower

Modèle : Woolpower 400

Couleur : noir

Poids : 125 g en 40-44

Dimensions : 36-39 / 40-44 / 45-48

Année : 2020

Matériaux :

62% de laine mérinos, 35% de polyamide et 3% d'élasthanne

Les chaussettes hautes Woolpower 400 constituées de 62% de laine mérinos, 35% de polyamide et 3% d'élasthanne sont un modèle phare de la marque suédoise. Leur densité de 400 g les place dans la gamme des couches intermédiaires. Les Woolpower 400 sont également déclinées avec une tige plus basse.

Testé par
stef

stef

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 37 tests
  • 2 avis
  • 0 actualité
  • 47 commentaires
  • 454 messages

Note du test 5/5

Conditions de test

Sorties pré-alpines en SRN orientées télémark, courtes itinérances à ski-pulka (maximum 3 jours), VTT et vélo-taf sur le Jura en conditions automnales.

Woolpower AB est un fabricant suédois installé à Ostersund dans le nord du pays. Société familiale et à taille humaine, Woolpower AB a poussé loin ses engagements pour ce qui est du respect de l'environnement, de la qualité de ses matériaux et de ses processus de fabrication. L'ensemble de ces engagements sont certifiés par le label Oeko-Tex Standard 100. Ce label international de contrôle cible les substances nocives qu'il s'agit d'exclure des textiles synthétiques ou des fibres naturelles. Il certifie la non-toxicité des textiles, des traitements ou des colorants. Outre les textiles, le label concerne aussi les accessoires tels que les fils, les boutons, les fermetures éclairs ou les étiquettes. L’Oeko-Tex Standard 100 garantit donc que le produit fini est exempt de toute toxicité pour la santé et l’environnement.
 

Fort d'une expérience dans le domaine du textile de presque 50 ans, Woolpower AB fabrique et assemble l'intégralité de ces produits à Ostersund.
 

La laine mérinos des produits Woolpower AB est produite depuis 2008 par des éleveurs argentins et uruguayens qui adhèrent à la même démarche qualitative que leur client suédois. Même si le sujet est épineux, clivant et peut vite prêter le flanc aux critiques, les moutons patagons sont élevés dans des conditions qui se revendiquent comme étant respectueuses de la cause animale. La teinture et le filage de la laine sont réalisés en Allemagne. 
 

Les chaussettes hautes Woolpower 400 bénéficient à différents égards de cette démarche qualitative mise en avant par le fabricant. Ce point est des plus importants quand on sait que les chaussettes sont des accessoires qui sont très sollicités et qui ne doivent pas être en reste quant au confort ou à la durabilité qu'elles se doivent d'assurer.

 

C.jpegUn accessoire dont les matériaux et les finitions ne sont pas négligés par le fabricant

 

La composition des Woolpower 400 mélange des fibres naturelles (laine mérinos) et les fibres synthétiques (polyamide et élasthanne) dans le but de combiner les avantages des unes et des autres : d'un côté l'isolation, le confort, la capacité à conserver la chaleur même humide, l'aspect anti-statique, anti-bactérien pour la laine et d'un autre côté la solidité, la longévité, l'élasticité pour les fibres synthétiques.

 

A.jpegUn modèle de chaussettes hautes

 

 

A l'instar de la composition, le processus de fabrication de cet accessoire qui est tout sauf anodin, ce doit d'être assez élaboré pour obtenir des chaussettes de qualité et durables.

Les Woolpower 400 ne dérogent pas à cette règle. La partie haute de leur tige est constitué d'un manchon assez élastique pour garantir une bonne tenue et empêcher les chaussettes de glisser le long des mollets.

 

E.jpegDes chaussettes à la tenue irréprochable

 

Le tricotage intérieur de la tige et du pied de la chaussette est en bouclettes (technique de l'Ullfrotté). Associé à l'épaisseur de la laine, l'objectif est double : obtenir un réel confort et permettre le maintien d'une couche d'air isolante en surface de la peau. Les capacités respirantes et hydrophobes des fibres polyamide évacuent en partie la transpiration pour préserver au mieux les pieds de l'humidité.

 

D.jpegDes chaussettes bien isolantes et très confortables

 

L'absence de couture vient renforcer la sensation de confort douillet.

A l'usage et dans les conditions du test, l'isolation, la tenue, la solidité, l'absence de mauvaises odeurs et le confort des Woolpower 400 ont été très appréciables et réelles. L'avis sur l'évacuation de l'humidité est plus mitigé. Par contre leur vitesse de séchage est plutôt bonne.

 

B.jpeg

 

F.jpeg

 

 

Points faibles

Aucun

Points forts

Confort, isolation, tenue, absence de mauvaises odeurs

Conclusion

Les performances et les caractéristiques techniques ainsi que la qualité des matériaux ou des finitions de ces chaussettes en font des accessoires très aboutis pour les activités hivernales.

Elles trouvent aussi une réelle utilité pour d'autres pratiques hors conditions hivernales : bien isolantes, très confortables et de bonnes tenues elles ont parfaitement rempli leur office pour la pratique du vélo alors que l'automne était très avancé. Elles seront également à coup très appréciées au printemps et cet été lors de bivouacs en altitude.

Commentaires

Aucun commentaire