Chaussons Rab "Expedition Slippers" Vêtements

mtriclin

  • 1 topo
  • 0 sortie
  • 24 tests
  • 4 avis
  • 1 actualité
  • 76 commentaires
  • 419 messages

Note 3,0/5

Test : chaussons en duvet d'oie - RAB

Les aficionados du bivouac hivernal savent s’équiper pour passer la nuit tranquille, sous un abri de neige ou sous la tente.
Duvet « grand froid », vêtements chauds, bonnet et gants constituent l’équipement de base des fanas du camping sur neige. Les extrémités sont sensibles aux basses températures, et il est toujours bon, voir essentiel de se munir de chaussons pour passer les nuitées.

Testé par

mtriclin

  • 1 topo
  • 0 sortie
  • 24 tests
  • 4 avis
  • 1 actualité
  • 76 commentaires
  • 419 messages

Note du test 3/5

Nous avons testé les chaussons « Expedition Slippers » du fabricant RAB. Notre choix s’est porté sur ce produit pour des raisons de légèreté. Notre leitmotiv : faire la chasse au poids et optimiser le rangement du sac ou de la pulka !

Rab est spécialisé dans la fabrication de vêtements et de sacs de couchage pour les conditions climatiques extrêmes. Ces chaussons sont intégrés dans la gamme Expédition de la marque.

chaussons-duvet.jpg

Caractéristiques techniques :
fleche_droite.gif Gamme : Rab neutrino.
fleche_droite.gif Produit : Expedition Slippers.
fleche_droite.gif Composition extérieure : 100% polyamide.
fleche_droite.gif Garnissage : duvet d’oie blanche.
La gamme de vêtements Rab neutrino Quantum combine l’utilisation d’un duvet d’oie blanche européen de première qualité FP 750 avec un tissu intérieur doux et léger, le Pertex ®Quantum.
fleche_droite.gif Poids : 125 grammes en taille M (42).
fleche_droite.gif Couleurs : bleu et noir.
fleche_droite.gif Entretien : lorsque l'isolant de ce vêtement est du duvet, nous recommandons fortement que le lavage soit effectué par un nettoyeur professionnel. Lavage à 30°C.
fleche_droite.gif Spécificités :
- 1 système de serrage avec tonka
- 3 élastiques de maintien : 1 semelle, 1 dessus, 1 talon
sangle de séchage.
fleche_droite.gif Fabriqué en Chine.
fleche_droite.gif Prix public conseillé : 89 euros.

chausson.jpg

Ce que nous en pensons:

Nous avons testé ces chaussons en France. Le massif du Jura a été notre terrain d’expérimentation.
Les nuits, entre -10°C et -15°C, nous ont permis de constater l’efficacité du produit.
Ce qui nous séduit le plus est le rapport poids/chaleur. Livrés avec une housse de rangement, ces chaussons sont très compressibles ! Ces avantages sont des arguments convaincants pour les emporter lors de nos raids enneigés.
Ce qu’il faut savoir, c’est que ces chaussons sont uniquement utilisables en intérieur. Ils ne sont pas munis de semelles de protection pour marcher dans la neige ou sortir du bivouac. C’est aussi pour cela qu’ils sont incroyablement légers. Nous ne les avons pas testés par très grand froid, mais a priori, les « Expedition Slippers » ne sont pas conçus pour des températures extrêmes. Dans ce cas précis, il faudra se tourner vers d’autres chaussons de la gamme Rab. Sur les autres articles de la marque, le garnissage en duvet d’oie est plus important. Nous aurons l’occasion de vous de les décrire ultérieurement.

plan-rab.jpg

Le système de serrage est simple. 3 élastiques permettent un maintien efficace du chausson sur le pied. Côté confort, on a aimé… Et même sous le duvet !

A savoir :
Le duvet : l’air s’immisce entre les plumes et les plumettes, c’est ce qui donne le gonflant du produit. L’air isole du froid. Le duvet est très léger puisqu’il est « rempli d’air ». Son point faible est son entretien qui est plus difficile que celui des fibres synthétiques. Les qualités thermiques du duvet deviennent nulles lorsqu’il est mouillé. Le rapport thermicité/ compressibilité est bien supérieur à celui du synthétique.

sac_Rab.jpg

Chaussons chauds de bivouac en vente chez Aventure Nordique.

1 commentaire

mtriclin

  • 1 topo
  • 0 sortie
  • 24 tests
  • 4 avis
  • 1 actualité
  • 76 commentaires
  • 419 messages

après une saison passée, je viens de remplumer mes chausson de 25 grammes de plumettes supplémentaires (récupérer sur un oreiller en plumettes d'oie).
Au niveau du gonflant, c'est tout de suite visible et je pense que cela va apporter le petit plus de chaleur qu'il manquait.