Chaussures Rossignol BC X 12 Randonnée Nordique > Chaussures

par
Mikael avatar
Mikael

Note : 3,0 / 5

Marque : Rossignol

Modèle : BC X -12

Réf : RI2WA91

Couleur : Noir / Orange

Poids : 2010 g / 43

Dimensions : 36 - 48

Année : 2014

Prix indicatif : 229,00 €

Autres caractéristiques :

Norme : 75mm
Talon : External 3D plastic renforcement bi-injection
Partie supérieure : 3D Injection + Soft Touch protection
Partie inférieure : PVC
Couvre-lacets : Cordura
Garniture : Polyester Thermo Adjustable Fit Thinsulate
Système de fermeture : Double micrometric system / Gaiter
Système de laçage : Speed Lace Lock
emelle : Vibram
Lieu de fabrication : Chine

La BC X-12 de Rossignol est une chaussure de randonnée nordique aboutie. Elle dispose des dernières technologies lui permettant d'être légère, tout en offrant un contrôle des skis optimal. Ces chaussures offrent un bon maintien et son confortables. Elles disposent d'un système de serrage rapide par lacets et de 2 boucles micrométriques. Chaussures compatibles avec les fixations SRN de norme 75mm.

Testé
par
Mikael avatar
Mikael

Conditions de test :
Sorties à la journée dans les Bauges. Utilisées avec des Madshus Epoch + Voilé 3 Pin Câble (câbles utilisés uniquement parfois en descente) et des Sporten Ranger + Heavy Duty Moutaineer 3-Pin. Skieur pratiquant également le ski nordique classique.

Test des chaussures BCX 12 Rossignol, norme 75 mm
Test des chaussures BCX 12 Rossignol, norme 75 mm

Caractéristiques techniques :
Marque : Rossignol
Modèle : BC X 12
Couleur : noir et orange
Norme : 75mm
Poids : 2 240 g
Talon : External 3D plastic renforcement bi-injection
Partie supérieure : 3D Injection + Soft Touch protection
Partie inférieure : PVC
Couvre-lacets : Cordura
Garniture : Polyester Thermo Adjustable Fit Thinsulate
Système de fermeture : Double micrometric system / Gaiter
Système de laçage : Speed Lace Lock
Semelle : Vibram
Lieu de fabrication : Chine

Chaussures semi-rigides 75 mm
Chaussures semi-rigides 75 mm

Prise en main
Aux premiers abords, les BC X 12 apparaissent comme un produit à la finition très aboutie. La qualité de fabrication est irréprochable. Elles reprennent plusieurs technologies déjà développées par Rossignol pour ces chaussures XIUM de ski de fond. Pour avoir également eu dans les pieds les BC X 11 en magasin, c'est vraiment le jour et la nuit dès qu'on les enfile. Par contre, je n'ai pas d'éléments de comparaison en situation entre ces deux modèles. J'aurai donc tendance à les comparer avec les Crispi Svartisen 75 mm que j'utilise également.

Niveau confort, les BC X 12 sont très agréables à porter dès la première sortie. Il n'y a pas besoin qu'elles se fassent au pied : on est immédiatement à l'aise dedans. Le chausson est très confortable. Niveau taille, cela chausse plutôt étroit, comme d'habitude chez Rossignol.

Déroulé de pied
Déroulé de pied

On retrouve le même système de laçage que sur les chaussures XIUM de Rossignol. Ce dernier a l'avantage d'être très précis. Il permet de serrer rapidement et très bien le pied, sans s'encombrer des boucles et des nœuds de lacets. Il n'y a donc pas de risques que le laçage se dessert en cours de sorties. Par contre, il s'arrête sur le dessus du pied à la hauteur de la cheville.

Les BC X 12 disposent d'un couvre-lacets de bonne facture. Aucun problème d'étanchéité à signaler lors de sorties à la journée.

Système de serrage par boucles
Système de serrage par boucles

Elles disposent également d'un système de serrage de la mini-guêtre située au dessus de la chaussure. Plutôt pratique, et pas gênant en cas d'utilisation avec un pantalon de ski de randonnée.

Système de serrage par laçage
Système de serrage par laçage

Deux boucles à cliquet viennent compléter les serrages des pieds. Là encore, on retrouve la même technologique que sur les chaussures XIUM. Il faut faire pression sur le poussoir orange pour desserrer et sur le système de cliquet gris pour serrer. Tout cela semble très solide, et si j'en crois celui installé sur mes chaussures de skating, il l'est également à l'usage. Ce système de serrage est aussi très pratique en situation si l'on veut régler le serrage en cours de randonnée, en gardant ces gants (légers).

Il y a également une petite couche de caoutchouc sur le système de serrage qui évite les pressions sur le pied en cas de fort serrage. Par contre, il a tendance à se déchirer légèrement sur une des deux chaussures au niveau du point d'accroche avec la chaussure après seulement quelques sorties.

Pare-pierre
Pare-pierre

Les BC X 12 disposent également d'un pare-pierre sur l'avant de la chaussure.

Elles ont également des semelles Vibram qui permettent de faire des marches d'approche aussi confortables qu'avec les Crispi Svartisen 75 mm. Il s'agit d'une véritable chaussure de randonnée.

Semelles crantées en Vibram
Semelles crantées en Vibram

Avec ces BC X 12, la tenue de la cheville est assurée par un renfort articulé, de même conception que celui que l'on trouve sur les chaussures XIUM. Il procure une impression de maintien important de la cheville, tout en ayant le pied et le talon plus libre qu'avec des Crispi Svartisen 75 mm plus rigide à l'arrière.

Renfort articulé
Renfort articulé

Avis à l'usage
L'avant de la chaussure est très souple, ce qui rend le déroulé du pied en pas alternatif facile et très agréable, aussi bien en terrain plat qu'en montée. Il y a une vraie sensation de légèreté et de souplesse à l'usage qui rappelle plus les sensations d'une chaussure de ski nordique classique que d'une chaussure de randonnée comme avec les Crispi Svartisen 75 mm. Avec les BC X 12, on a tendance à oublier que l'on a eu une chaussure autour du pied.

En descente, la tenue de la cheville et la rigidité de la torsion des BC X 12 sont bonnes pour conduire les skis en virage télémark dans la neige fraîche. Elles ont par contre un côté moins rassurant que les Crispi Svartisen 75 mm dans la conduite et le contrôle des skis. Ce n'est ni trop souple ni trop raide dans des pentes nordiques. L'utilisation du câble des fixations apparaît à l'usage plus comme une contrainte, dans le sens où il empêche restreint la flexion du pied, donc l'utilisation optimale de la souplesse des BCX 12. Dans une neige plus difficile et sur des pentes plus alpines, elles seront moins performantes que des chaussures plus rigides comme les Scarpa T4 et les Garmont Excursion. Un peu moins aussi que les Crispi Svartisen 75 mm. C'est ensuite une question de sensations recherchées, entre souplesse et rigidité.

BC X 12 de Rossignol + Madshus Epoch
BC X 12 de Rossignol + Madshus Epoch

En conclusion, les BC X 12 apparaissent comme une véritable alternative aux Crispi Svartisen 75 mm pour des skieurs recherchant une chaussure légèrement plus souple. Comme ces dernières, elles permettent une pratique très large du ski de randonnée nordique, y compris en télémark léger. Qu'il soit débutant ou confirmé, le skieur nordique prendra du plaisir avec ces BC X 12 aux pieds.

Système de serrage sur la guêtre arrière Chaussant des chaussures BCX 12 de Rossignol Sangle BCX 12, norme 75 mm

Discussion sur le forum
Participez au fil de discussion dédié aux chaussures Rossignol BCX12.

Consultez les autres tests de produits Rossignol
Avis de Guy au sujet des chaussures Rossignol BC X 7

Note du test 3 / 5

Commentaires

Aucun commentaire

Merci de vous ou de vous inscrire pour écrire un commentaire.