Comment remplir son sac à dos ? Randonnée & Trekking > Sacs à dos

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 229 actualités
  • 334 commentaires
  • 2306 messages

Note 3,0/5

Qui n’a jamais vu sur un sentier, des randonneurs lourdement chargés ?
Mousse, tente et autres articles dépassant du sac…

Testé par
Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 229 actualités
  • 334 commentaires
  • 2306 messages

Note du test 3/5

Il y a plusieurs raisons à cela :
fleche_droite.gif Le sac est souvent trop petit pour le matériel emporté,
fleche_droite.gif le randonneur apporte trop de matériel par rapport à l’objectif,
fleche_droite.gif l’utilisateur ne sait pas optimiser le rangement du sac.

sac-a-dos.jpg

Comment remplir son sac à dos ?
Cette question est essentielle avant de partir en randonnée.
Pour une journée, la question ne se pose pas vraiment,cependant le sac peut devenir rapidement inconfortable. Dès que l’on prévoit un trekking ou un raid, sur plusieurs jours, cette question s’impose et il n’est pas toujours aisé de bien faire son sac. La destination choisie par le randonneur, pourra modifier sensiblement le type de matériel à emporter. Avant de détailler de manière non exhaustive les articles indispensables à emmener, il est important de préciser quelques données. Lors de l’achat, il faudra « tester » en magasin le sac en le remplissant. Il doit s’adapter parfaitement à la morphologie et à l’usage du porteur. On doit observer deux règles fondamentales pour un portage optimal :
fleche_droite.gif « le lourd » doit être placé en fond de sac,
fleche_droite.gif rien ne doit dépasser du sac.

Le rangement doit être optimisé en fonction de la priorité de l’équipement à sortir.
En effet, il peut être inconfortable d’avoir à chercher en fond de sac une veste par mauvaises conditions météorologiques. Mettre sur le dessus, ce que l’on va utiliser en premier.
Lors du rangement, il faut répartir le poids de manière égale.
Disposer le matériel lourd en fond de sac : duvet, réchaud, mousse…
Combler « les trous » par des articles : lyophilisés, vêtements, trousse à pharmacie. Le sac ne doit comporter aucun vide.
La veste, utile par mauvais temps devra se trouver en haut du sac et permettra de « bourrer » le sac. Ajuster les sangles du sac à dos après remplissage. S’assurer que toutes les sangles soient biens serrées. Il faut éviter d’accrocher des équipements en dehors du sac, ce qui crée le plus souvent un déséquilibre et une sensation de « ballotage ».

Vous trouverez ci-après une liste d'équipement pour une randonnée nordique la journée et pour un raid nordique de plusieurs jours.

Équipement pour une journée :
fleche_droite.gif Sac de 30 à 40 litres.
fleche_droite.gif Une micro polaire.
fleche_droite.gif Une veste coupe-vent type "softshell".
fleche_droite.gif Une veste type gore tex, paclite…
fleche_droite.gif De l’eau et / ou un thermos avec boisson chaude.
fleche_droite.gif Une trousse à pharmacie, une couverture de survie, un sifflet, un briquet.
fleche_droite.gif Des gants, un bonnet.
fleche_droite.gif Une boussole.
fleche_droite.gif La carte géographique du lieu.
fleche_droite.gif Des vivres de courses, repas, barres de céréales…
fleche_droite.gif Lunettes de soleil, crème solaire.
fleche_droite.gif Un appareil photo !

Pour ceux qui veulent entreprendre une randonnée nordique « plus sportive », on peut utiliser un sac de 10 – 15 litres comprenant le stricte minimum (veste chaude, eau, vivre de course). Ceci est possible à condition d’être certain des conditions météo, de connaître l’itinéraire choisi, d’être en bonne condition physique…etc…

materiel-montagne.jpg

Équipement pour un raid nordique :
Le ski nordique est souvent pratiqué sur plusieurs jours, voir plusieurs semaines.
Un raid nordique ne s’improvise pas. Vous trouverez ci-après une liste de matériel permettant de préparer votre futur projet.

Portage :
fleche_droite.gif Sac à dos de 70 à 80 litres ou pulka.

Sécurité :
fleche_droite.gif Trousse a pharmacie.
fleche_droite.gif Couverture de Survie légère.
fleche_droite.gif Téléphone portable.
fleche_droite.gif Chaufferettes.
fleche_droite.gif Sifflet.

Cuisine :
fleche_droite.gif Essuie tout.
fleche_droite.gif Réchaud essence.
fleche_droite.gif Casserole, cuillère…
fleche_droite.gif Briquet, allumettes tout temps.
fleche_droite.gif Thermos 1l.
fleche_droite.gif Nourriture.

Orientation :
fleche_droite.gif Boussole.
fleche_droite.gif Porte Carte.
fleche_droite.gif Carte géographique.
fleche_droite.gif Gps.
fleche_droite.gif Montre altimètre.

Hygiène :
fleche_droite.gif Brosse a dent, dentifrice.
fleche_droite.gif Crème solaire.
fleche_droite.gif Papier toilette.
fleche_droite.gif Lingettes.

Vêtements et protection du froid :
fleche_droite.gif Gants mitaine.
fleche_droite.gif Moufles.
fleche_droite.gif Gants.
fleche_droite.gif Masque / lunettes de soleil catégorie 4
fleche_droite.gif Masque protection visage
fleche_droite.gif Cagoule.
fleche_droite.gif Bandeau.
fleche_droite.gif Chaussons pieds.
fleche_droite.gif Doudoune.
fleche_droite.gif Polaire.
fleche_droite.gif Sous pantalon.
fleche_droite.gif Chaussettes respirantes.
fleche_droite.gif Tee shirt manche longue.
fleche_droite.gif Pantalon type Gore Tex.
fleche_droite.gif Veste type Gore Tex.
fleche_droite.gif Soft Shell.
fleche_droite.gif Micro polaire.

Bivouac hivernal :
fleche_droite.gif Drap polaire
fleche_droite.gif Brosse à neige
fleche_droite.gif Lampe frontale
fleche_droite.gif Tente 4 saisons
fleche_droite.gif Pelle à neige et sonde, arva
fleche_droite.gif Duvet basses températures
fleche_droite.gif Mousse auto gonflante

Ski & pulka :
fleche_droite.gif Pulka + brancard + cordelette + harnais ou sac à dos.
fleche_droite.gif Peaux de Phoque.
fleche_droite.gif 1 fixation de rechange.
fleche_droite.gif Skis de randonnée nordique.
fleche_droite.gif Bâtons.
fleche_droite.gif Chaussures.

Réparer:
fleche_droite.gif Fil à coudre.
fleche_droite.gif outil de réparation réchaud.

Les + :
fleche_droite.gif Anémomètre, thermomètre.
fleche_droite.gif Carnet, crayon.
fleche_droite.gif Appareil photo, caméscope, jumelle
fleche_droite.gif Outil multifonctions.
fleche_droite.gif Piles.

raid-ski.jpg

Porter ou tirer ? - Sac à dos ou Pulka ?
Cette question ne se pose pas pour une randonnée nordique à la journée mais pour un raid de plusieurs jours en autonomie.
On entend ici par autonomie, le fait :
fleche_droite.gif d’utiliser une tente pour les nuitée en bivouac hivernal,
fleche_droite.gif d’avoir de quoi se sustenter pendant plusieurs jours.
Les skieurs choisissant de dormir en refuge peuvent se passer de pulka.
Le choix du portage se fera en fonction de l’objectif, de la topologie du terrain et des envies du skieur de randonnée nordique.

A partir de 4/5 jours de ski de randonnée nordique en totale liberté, il peut être intéressant d’utiliser une pulka. En terrain enneigé, il est plus facile de tirer 25 kg que de les porter !
Par contre quelques inconvénients peuvent subvenir lors de passage en dévers, dans des pentes raides…

10 commentaires

Christophe

Christophe

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 9 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 87 commentaires
  • 911 messages

Quelques petits ajouts d'expérience perso :
- pour les lingettes, si vous utilisez un sac à dos, mettez les dans le dos du sac (partie la plus chaude) et dans votre duvet au bivouac. Ça vous évitera de vous retrouver avec un bloc de glace avec les lingettes soudées ensembles.
- j'embarque aussi une couverture de survie épaisse pour mettre sous la trente au bivouac. Isolation supplémentaire.
- dans les +, si votre anémomètre/thermomètre est en plus capable d'afficher la température ressentie (effet Windchill), ça sera un plus. Le plus répandu avec un très bon rapport qualité/prix est le JDC Skywath Xplorer 2 (autour de 40/45€ TTC). Le Xplorer 3 apporte une boussole en plus avec direction du vent et l'Xplorer 4 un altimètre avec pression atmosphérique (à vous de voir si ces dernières options sont utiles pour vous ou pas).

mtriclin

  • 1 topo
  • 0 sortie
  • 24 tests
  • 4 avis
  • 1 actualité
  • 76 commentaires
  • 419 messages

j'ai lu une remarque dans un magazine de montagne qui peut etre discutée dans le forum :
le duvet doit etre en vrac au fond du sac plutot que dans une housse car il "épouse" mieux les vides
et puis un gros rouleau/sac n'est pas toujours facile à placer ….

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 229 actualités
  • 334 commentaires
  • 2306 messages

Oui c'est juste….l'idée étant de boucher tout les trous.
Il faut tout de même se méfier de l'humidité. En raid nordique, j'aime assez le principe de protéger le duvet dans un sac plastique…
Mais c'est peut être qu'une question d'habitude…

Christophe

Christophe

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 9 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 87 commentaires
  • 911 messages

A une lointaine époque, je collais le duvet dans son sac puis dans un sac en plastique. Mon vieux Lestra Sport en duvet prenait très très peu de place (15 ans de fidélité).
Je remplissait les coins avec des fringues, des cordes, de la bouffe lyo, etc… Bon c'était un peu le boxon, mais chaque cm3 était optimisé.

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 229 actualités
  • 334 commentaires
  • 2306 messages

C'est exactement ce que je fais, et c'est vrai que c'est très efficace….tu optimises au maximum le portage. En répartissant les charges dans le sac, tu n'as pas de déséquilibre et tu ne fais qu'un seul homme avec ton paquetage !
M'enfin, je préfère la pulk ! :-?

Christophe

Christophe

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 9 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 87 commentaires
  • 911 messages

Ca, c'est sûr que depuis que j'ai découvert la pulka, je trouve qu'on prend plus de plaisir en ne portant pas trop de poids. J'avoue, parfois avec mes gros sacs à dos, j'ai fini certaines rando en jurant de ne pas recommencer tellement je m'emme..ais (mais ça ne durait pas bien longtemps). :-D

lynx18

lynx18

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 2 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 67 commentaires
  • 552 messages

je vous livre mon truc à moi :
pour les lingettes " toilette " , je prévois un sac zippé fin par jour de la taille d'un gant de toilette , je mets dedans trois lingettes épaisses pour bébé et un gant jetable en intissé léger, pré -imprégné de lotion nettoyante pour bébé , l'air bien vidé, ça prend très peu de place.
je le tiens au chaud dans la journée à l'intérieur des surbottes, on ne le sent pas et il est tout près en cas de besoin dans la journée , pas besoin de les chercher au fond de la pulka ou du sac à dos quand on arrive au bivouac ou qu'une envie pressante se fait sentir !
on peut même recycler lingettes et gant intissé de la toilette en papier WC ( + solide ) ensuite , ça limite le nombre de lingettes embarquées , j'ai fait ça aussi pour une rando dans le désert , sac dans la poche de pantalon, (où , là gants et lingettes s'assèchent vite après ouverture du sac zippé )
les gants légers intissés se trouvent en pharmacie ou en gros sur les catalogues de matériel d'entreprise pour beaucoup moins cher, ils sont super solides et peuvent même passer à la machine à laver s'il il y a lieu !

lynx18

lynx18

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 2 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 67 commentaires
  • 552 messages

moi aussi, mais quand il fait très froid, je peine à rentrer totalement le gros sac de couchage en synthétique dans sa housse d'origine
( j'y arrive, mais c'est difficile avec les doigts engourdis );
je le mets alors dans un sac poubelle à liens coulissants de taille supérieure, quitte à essayer de le comprimer encore après avec divers objets calés lors du rangement, soit dans la pulka, soit à l'intérieur du matelas mousse épais roulé dans le gros sac à dos .

lynx18

lynx18

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 2 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 67 commentaires
  • 552 messages

un autre ajout perso aussi :
UNE PAIRE DE GANTS MAPA EPAIS à picots reliefés et en très grande taille :
les usages sont multiples :
-confection d'un trou à neige sans mouiller les sur mouffles
-débloquer un baton télescopique
-débloquer le haut d'une thermos
-prendre les détritus du sac poubelle pour les mettre à bruler afin de diminuer la taille et le poids de la poubelle à trainer
-s'essuyer les fesses après avoir" chié dans la neige" sans risquer de parfumer les sous gants
etc…
les protéger dans un sac plastique à bulles fermé pour éviter que le gel ne les raidisse .

GOOSE421

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 1 commentaire
  • 7 messages

Petites observations concernant le chargement du sac.
Les charges lourdes ne doivent pas être placées dans le fond du sac mais bien au milieu et contre le dos du porteur afin d'éviter de tirer vers l'arrière. Attention de ne pas se blesser avec des arrêtes dures en contact avec le dos, après quelques heures, cela risque de faire très mal! Concernant le duvet, l'avantage d'un sac compressif est double, il diminue le volume du sac de couchage et le protège de l'humidité, mais c'est clair que cela le rend moins pratique à caser.
Ne jamais oublier un outil multifonctions (type pince gerber ou letherman) ainsi qu'une lampe de poche frontale, même pour des randonnées à la journée.
Idéalement, il ne faut pas dépasser en charge, le 1/3 de son propre poids et encore cela demande de l'entraînement!
Un choix bien adapté aussi concernant le modèle du sac qui ne doit pas gêner le mouvement, c-à-d privilégier les sacs montagne/alpinisme (étroit) plutôt que les sacs de randonnées pédestre (plus large)