Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin Randonnée Nordique > Peaux de phoque

par
Régis Cahn avatar
Régis Cahn

Note : 4,0 / 5

Marque : Black Diamond

Modèle : Glidelite Mohair Mix Kicker Skins

Réf : BD163712000065_1

Couleur : Noir / Gris / Orange

Poids : 205g en 65 mm

Dimensions : Disponible en largeurs de 50 à 80 mm

Année : 2016

Prix indicatif : 69,95 €

Matériaux :

Mélange 65 % mohair et 35 % nylon

Les GlideLite Mohair Mix Kicker de Black Diamond sont des demi-peaux de phoque légères qui offrent une bonne accroche tout en optimisant la glisse. Mélange de mohair et de nylon, ces peaux de phoque se fixent au niveau de la "zone des écailles" des skis de randonnée nordique. Fixation sur le dessus du ski à l'aide d'une sangle en nylon. La partie en métal vient se coller au niveau de la semelle et fait transition entre cette dernière et les fibres de la peau. Système anti-recul simple et efficace.

Testé
par
Mikael avatar
Mikael

Conditions de test

Sorties à la journée dans diverses conditions de neige (humide, poudreuse, glacée, etc) et sur différents types de terrain du très "nordique" au très "alpin". Utilisé avec des skis Voilé Vector BC et Objective BC.

DSCN1944.JPG

Les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin sont un système anti-recul pour ski de randonnée nordique composé de peaux de phoque. Le principe est assez simple : on colle une peau formée d’un mélange de mohair et de nylon (65% mohair, 35% nylon) d'une longueur de 80 cm sur la zone des écailles. Le but est d'améliorer l'accroche des skis lorsque les écailles montrent leurs limites, essentiellement donc quand la pente devient trop raide et/ou que les conditions de neige sont difficiles. Les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin présente l'avantage d'être beaucoup plus légére que des peaux de phoque classiques (de la longeur totale du ski).

DSCN1943.JPG

Les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin sont des demi-peaux de phoque très pratique et très simple d'utilisation. Il faut d'abord positionner l'attache métallique juste au-dessus de la zone d'écaille du ski. Ce seuil en acier est censé former un point d'étanchéité contre la neige et ainsi éviter qu'un bouchon de neige ne puisse se former sur le devant de la peau au cours de son utilisation.

DSCN1940.JPG

Ensuite, il faut déplier la peau et la coller progressivement sur la semelle du ski en veillant à bien la positionner de part et d'autre des carres. Au final, les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin recouvrent en totalité la zone d'écailles. Pour bien les faire coller, ne pas hésiter à faire un passage « appuyé » avec la main sur la peau et sur la totalité de la longueur.

DSCN1935.JPG

Enfin, il faut utiliser le système d'attache. Les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin sont dotées sur l’avant d’une sangle en nylon qui se fixe sur le dessus du ski à l'aide d'un clip de verrouillage. Cela permet de fixer très facilement et de façon précise les demi-peaux au patin du ski. Au regard de l'utilisation intensive (plusieurs fois par semaines au cours de cet hiver), les sangles apparaissent comme solides et durables : elles se sont ni déchirées ni cassées, notamment au point de frottement avec les carres.

DSCN1797.jpg

En montée, les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin offrent une excellente accroche (y compris sur une neige dure) permettant de passer toutes les pentes "nordiques". Et en plus, on conserve une glisse plus efficace que des peaux classiques (certes inférieure à celle procurée par le seul système anti-recul à écailles). Idem sur le plat ou lors de légères descentes, si vous faîtes le choix de conserver les demi-peaux sur les skis. Avec ces demi-peaux sous la semelle, on glisse plus que l'on marche avec des skis, ce qui est appréciable. Ce meilleur coefficient de glisse s'explique par le fait, qu'avec les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin, la spatule et le talon du ski restent « libres » de fibres autocollantes.

DSCN1941.JPG

L'accroche des Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin reste bonne, y compris lorsque la pente devient plus raide. Ces demi-peaux peuvent être en effet utilisées pour grimper pratiquement n'importe quelle pente « alpine » dans une pratique plus télémark que randonnée nordique. A condition toutefois de ne pas s'efforcer de nécessairement suivre la trace abrupte d'un autre skieur quand celui trace droit dans la pente. Sur le terrain, on a vraiment été bluffé par les performances de ces demi-peaux : il a été possible de suivre sans difficulté des skieurs équipés de peaux classiques sur des itinéraires de randonnées alpines, avec l'avantage d'avoir sous la semelle une meilleur glisse. A noter également que les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin offrent une résistance à l’abrasion élevée.

DSCN1913.JPG

En pratique, le seuil en acier des Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin montre assez rapidement ses limites lorsque les conditions de neige ne sont plus optimales. Il arrive en effet que la neige s'immisce dessous, ce qui constitue alors un frein important dans la glisse et donc dans la progression. Pour y remédier, il faut alors enlever à la main ce bouchon de neige, une opération qui nécessite parfois de totalement enlever et remettre la demi-peau.

DSCN1939.JPG

Autre petit défaut, les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin ont tendance à se décoller un peu à l'arrière si elles sont utilisées sur une longue période au cours d'une même sortie. Cela est dû au fait que, contrairement au système de peau classique, elles ne peuvent pas disposer pas d'une accroche au talon permettant de maintenir une tension continue sur l'ensemble du ski.

DSCN1949.JPG

Les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin sont livrées avec une grille plastique permettant d'y mettre les deux demi-peaux lorsqu'elles ne sont pas utilisées. En pratique, c'est très facile à utiliser. Le but est d'éviter de devoir replier les demi-peaux sur elles-mêmes, ce qui tend à raccourcir la durée de vie de la colle et les rend à mesure potentiellement plus difficile à utiliser. Le seul problème est qu'il manque environ 10 cm pour la grille plastique recouvre l'intégralité du côté collé de la demi-peau.

DSCN1954.JPG

Les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin sont livrées avec une housse de rangement. Souples, elles sont très facile à ranger dans ce sac en nylon. Ce dernier est doté d'un système de serrage pour augmenter la compacité de l'ensemble. Au final, ces demi-peaux ne prennent pas beaucoup de place dans le sac-à-dos, notamment au regard du volume de peaux classiques de chez Black Diamond (à gauche sur la photo).

DSCN1946.JPG

Points faibles

  • Quelques défauts de conception qui pourraient être facilement corrigés par Black Diamond

Points forts

  • Légères et compactes
  • Manipulation rapide
  • Excellent coefficient de glisse

Conclusion

En définitive, les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin sont un système de demi-peaux autocollantes très facile à utiliser et offrant de très bonnes performances pour les sorties hors-traces en ski de randonnée nordique. Il s'agit d'un excellent compromis entre accroche, glisse et légèreté ayant fait ses preuves sur le terrain. Pour seulement un tiers du poids d'un modèle de peaux de phoque classique, elles permettent en effet de se déplacer rapidement et efficacement en toutes conditions de neiges, là précisément où les écailles ne permettent plus d'accrocher. Avoir les Black Diamond GlideLite Mohair Mix Kicker Skin dans son sac-à-dos (et sous ses skis) permet donc de repousser les limites de la pratique du ski de randonnée nordique. Après avoir eu la possibilité d'explorer leurs potentiels, il est difficile de s'en passer. Ces demi-peaux sont disponibles en trois largeurs (50mm, 65mm et 80 mm), à choisir en fonction de celle de vos skis.

Note du test 4 / 5

3 commentaires

par forez
forez avatar
 

Je n'ai aucune expérience sur les peaux et ce sont les premières que j'ai acheté l'an dernier.

Je les ai trouvé très simples d'utilisation sur des Fischer s Bound 112, vite mises et vite enlevées.

Le seul bémol concerne la grille plastique que l'on peut mettre entre les deux peaux pour éviter qu'elles ne se collent l'une à l'autre.
Il manque tout simplement 10 cm pour que la grille recouvre l'intégralité du côté collé de la peau, c'est dommage.

par Gedryg
Gedryg avatar
 

Personnellement, je n'ai rencontré le défaut que tu évoques ( accumulation de neige / glace sous le seuil ) qu'avec le modèle 80 mm, pas avec celui 65 mm. Un troisième rivet serait sans doute le bienvenu !
Même avec mes plus anciennes peaux, je n'ai pas eu de souci de décollement à l'arrière : peut-être que le faible cambre des Voilé joue un rôle négatif dans cette situation ... ?
Quant aux 10 cm manquants aux filets de protection, on peut limiter la gêne en ne protégeant pas quelques cm de la partie centrale de la peau puisqu'elle a spontanément tendance à se décoller lorsqu'on la replie sur elle-même ( 1 filet par peau ).
Encore une fois, un test très détaillé, merci !

par Mikael
Mikael avatar
 

Le défaut d'accumulation de neige / glace sous le seuil évoqué dans le teste concerne en effet le modèle 80 mm, je n'ai pas eu l'occasion d'utiliser le 65 mm... donc tu fais bien d'apporter la précision, merci !

Merci de vous ou de vous inscrire pour écrire un commentaire.