Doudoune Koteka Sir Joseph Vêtements

stef

stef

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 37 tests
  • 2 avis
  • 0 actualité
  • 47 commentaires
  • 454 messages

Note 3,0/5

doudone, veste Koteka Sir JosephIl est grand temps de dissiper un malentendu : pas plus que la râpe à fromage, l'invention de la doudoune ne doit rien aux rappeurs new-yorkais ! Les doudounes sont depuis une quarantaine d'années un des accessoires essentiels de la panoplie du randonneur 4 saisons. Bien loin de sa connotation « fashion » communément admise dans les milieux du hip-hop ou du rap groove, l'intérêt essentiel de la doudoune est la protection thermique.

Testé par
stef

stef

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 37 tests
  • 2 avis
  • 0 actualité
  • 47 commentaires
  • 454 messages

Note du test 3/5

Depuis quelques temps, la gamme des doudounes bénéficie d'une réelle évolution. Cette tendance aboutit à des produits offrant une protection thermique accrue, tout en étant de plus en plus compressibles et de moins en moins lourds. Certaines doudounes boxent donc dans la catégorie des poids plumes, mais frappent fort lorsqu'il s'agit de se protéger de la baisse du mercure. La doudoune Koteka Jacket émarge bel et bien dans cette catégorie.

Veste Koteka Jacket Test de la doudoune Koteka dans le Hardangervidda - Norvège

Condition du test
Itinérance d'une semaine en Norvège (Hardangervidda) dans des conditions de températures modérément basses mais régulièrement ventées.

Doudoune Koteka Jacket La veste Koteka en test !

Caractéristiques techniques :
Marque : Sir Joseph
Modèle : Koteka Jacket (veste Koteka)
Matériaux :
- Tissu extérieur en SofTex Micro (renforts aux épaules, derrière le cou et sous les avant-bras)
- Garnissage avec 220 g. de duvet d'oie d'origine européenne
- Proportion de duvet et de plumettes de 95/5
- Cuin : 800 +
- Nombre de compartiments : non indiqués

Accessoires :
- Capuche ajustable par trois tankas de serrage (deux sur les côtés et un derrière la tête), avec visière rigide
- Deux poches extérieures zippées au niveau du bassin avec un rabat protecteur sur les fermetures
- Zip YKK double curseur et tissu de protection le long de la fermeture
- Poignets ajustables par élastique et par un velcro
- Coupe allongée au niveau des reins
- Taille ajustable par un cordon et deux tankas de serrage de chaque côté du bassin

Conditions d'utilisation préconisée jusqu'à – 25° C
Poids en taille L : 495 g
Modèle unisexe
Couleur disponible : noire
Fabriquée en République Tchèque
Prix public conseillé : 269 €

Fermeture YKK avec double curseurs. Fermeture éclair YKK avec double curseurs

Avis :
Une fois acquis le fait que ce genre de veste correspond à un usage bien spécifique, on ne peut que s'en satisfaire. Tout d'abord, la Koteka, comme l'essentiel des doudounes, doit être préservée de tout contact avec des surfaces abrasives ou des objets pouvant abîmer son tissu dont la légèreté rime avec fragilité (même si certaines parties de la Koteka bénéficient d'empiècements renforcés sous les avant-bras et au niveau du cou).

Couture de la doudoune À gauche de la photos, des empiècements de renforts. Ici sous les avant-bras, mais également au niveau des épaules

Par ailleurs, cette gamme de vestes n'est pas conçue pour être portée lors d'efforts intenses car ses caractéristiques de respirabilité sont faibles. Leur principal atout, la protection thermique, est considérablement amoindri lors du port d'un sac à dos par le simple fait que la garniture est tassé par le sac. Loin de ces contre-emplois, les doudounes donnent leur pleine mesure pendant les pauses, quand l'organisme se refroidit aux contacts de sous-vêtements humides ou lors des bivouacs, dès lors que la température descend, et ce d'autant plus que l'on est statique.

Comparaison doudoune Triple Zero et Sir Joseph 220 g de duvet pour la Koteka en noir, contre 80 g pour une Antza (Triple Zéro) en rouge. Au final, un meilleur gonflant, une meilleure protection, un volume compressé très intéressant et juste 20 € de différence…

L'ambition de Sir Joseph avec la Koteka est de proposer une veste très légère apportant un maximum de protection thermique et répondant à ce genre d'usage. Pour parvenir à ce qui semble être la quadrature du cercle, le fabriquant a combiné un tissu léger avec une quantité conséquente de garnissage de haute qualité. Le résultat est une véritable réussite.

Capuche veste Koteka Une capuche facilement ajustable avec deux tankas de serrage sur les côtés et une visière rigide pour une meilleure visibilité

D'emblée, la Koteka se démarque par un gonflant tout à fait remarquable. Cet aspect visuel est confirmé, une fois portée et à l'usage, par une légèreté, un confort et un aspect soyeux très appréciables. Les mouvements sont très aisés et sans aucune sensation empesée se rapprochant du Bibendum Michelin.

Poche veste Koteka Deux poches zippées au dessus des hanches avec rabat

La protection thermique en conditions assez ventées et avec des sous-vêtements trempés par la traction d'une pulka, est réelle et quasi instantanée. Cette protection peut encore être améliorée par une capuche très enveloppante, facilement réglable autour du visage et derrière la tête ; par une coupe allongée au niveau des reins ; des poignets bien « hermétiques » et par deux poches au niveau du bassin pour la protection des mains.

Garnissage veste Koteka Un garnissage haute qualité avec un excellent "gonflant", gage de protection thermique

Points faibles :
On peut regretter le fait que la Koteka ne soit pas vendue avec un sac de compression ; son gonflant est tel que ce sac est indispensable pour ne pas être pénalisé par son volume et pour la comprimer lors de son rangement.

La Koteka est déclinée, par le fabricant, en version gilet sans manche et non pas en version « pull » caractérisée par une fermeture poitrine. Certains regretteront cette option pour optimiser encore davantage la protection thermique. Une poche à l'intérieur aurait pu éventuellement apporter un peu plus de fonctionnalité à un modèle déjà très abouti.

Serrage par velcro du poignet Ajustage des poignets assuré par un élastique et un velcro

Points forts :
La Koteka brille tout particulièrement par la qualité de ses matériaux et de sa finition. Son confort, sa protection thermique, sa légèreté et son faible volume une fois comprimée sont irréprochables et réels. À noter aussi son prix qui, comparé aux performances d'autres modèles de marques concurrentes, la rende très attractive.

Serrage de la capuche par Tonka Système de serrage à la taille Capuche enveloppante de la Koteka Serrage par Tonka de la capuche La doudoune Koteka en utilisation hivernale Doudoune Koteka sur Stef

La doudoune chaude Koteka est en vente chez Aventure Nordique.

La marque Sir Joseph vous interesse ? Consultez notre test du sac de couchage en duvet Looping 500 et l'avis de Stef au sujet du duvet ultra-léger Koteka 290. Pour plus d'informations, vous pouvez visiter le site web du fabricant

4 commentaires

chihiro

chihiro

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 4 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 13 commentaires
  • 22 messages

Merci Steph pour ce test, tu as du te régaler.
Je n'ai pas cette veste mais je compte bien m'en procurer une tellement je suis satisfaite du duvet de la même gamme qui a comme tu l'as souligné pour la veste un super gonflant, léger, et très compressif.
En plus,ça fait plaisir d'acheter un vrai beau produit non fabriqué en Chine!!!!

stef

stef

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 37 tests
  • 2 avis
  • 0 actualité
  • 47 commentaires
  • 454 messages

Salut Chihiro,
Je pense que tu ne seras pas déçue !
Tu as un Koteka 850 ?

chihiro

chihiro

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 4 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 13 commentaires
  • 22 messages

Salut Steph,
Non,j'ai un Koteka 500 dont je suis ravie et qui correspond bien à ma pratique de la montagne (Alpes, toutes saisons) puisqu'il est + polyvalent pour l'été notamment…il va jusqu'à -10°C…c'est déjà pas mal et avec l'hiver qu'on a eu j'ai été tranquille!!!
Le 850 doit être aussi remarquable et surtout, j'imagine son gonflant pour un poids plume et une possibilité de compression appréciable dans un sac à dos l'hiver déjà bien rempli par des vêtements chauds! C'est sûr que ce doit être un bon allié en bivouac hivernal.
Par contre, je suis comme toi, je regrette qu'il n'y ait pas de housse de compression vendue avec cette gamme (même si c'est pour gagner du poids) alors que les autres duvets sont vendus avec une housse de compression…on pourrait gagner encore plus de place dans le sac. C'est le seul bémol.

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 56 topos
  • 79 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 233 actualités
  • 346 commentaires
  • 2351 messages

On peut regretter le fait que la Koteka ne soit pas vendue avec un sac de compression ; son gonflant est tel que ce sac est indispensable pour ne pas être pénalisé par son volume et pour la comprimer lors de son rangement.
Il y a une poche qui permet de ranger la veste. Cette poche a un zip double face qui permet de compresser la koteka dans la poche. Au final le volume correspond à une canette de soda. Donc pas besoin de sacoche de rangement !