Alfa Free A/P/S GTX Randonnée Nordique > Chaussures

stef

stef

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 42 tests
  • 3 avis
  • 0 actualité
  • 48 commentaires
  • author: stef

Note 4,0/5

Marque : Alfa

Modèle : Free A/P/S GTX M

Couleur : noir et rouge

Poids : 1700 g (42)

Dimensions : 40-48

Année : 2021

Matériaux :

  • AlfaAir
  • Cordura
  • Gore-Tex

L'Alfa Free A/P/S GTX M est une chaussure compatible avec la fixation Rottefella Xplore. De par sa conception, ses matériaux et sa finition, c'est une chaussure haut gamme plutôt destinée à une pratique du SRN tournée vers le télémark léger et les pentes pré-alpines

Testé par
stef

stef

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 42 tests
  • 3 avis
  • 0 actualité
  • 48 commentaires
  • author: stef

Note du test 4/5

Conditions de test

Utilisation pour des sorties à la journée sur le Jura et pour une itinérance d'une semaine en Norvège (Rondane) en ski-pulka avec des Rossignol XP 100.

IMG_4011.jpeg

 

 

La Free A/P/S GTX est le modèle développé par Alfa, le chausseur norvégien, pour s'adapter à la nouveauté de la saison 21/22 : la fixation Rottefella Xplore.

D'autres fabricants se sont eux aussi mis au diapason et ont développé des chaussures compatibles avec l'Xplore. Cependant, la Free A/P/S GTX se veut comme le modèle le plus abouti, le plus complet et le plus à même de tirer au maximum profit de l'Xplore.

IMG_7864.jpegLa nouvelle norme Xplore.

On sait que l'une des difficultés, pour ne pas dire point faible, du SRN réside dans le contrôle et la conduite des skis. Entre le talon libre, la souplesse de nombreux modèles de chaussures, la silhouette ou la structure des skis propres au SRN, une grande partie des pratiquants se trouvent souvent contraints de composer et d'improviser avec la pente ou la qualité de la neige et de cantonner leurs pérégrinations sur des itinéraires au profil doux.

Pourtant, pour compléter un bagage technique qui reste malgré tout bien utile, le skieur SRN peut compter sur quelques modèles de chaussures qui permettent de skier jusqu'aux profils pré-alpins. La Free A/P/S GTX est au nombre de ces (trop rares) modèles.

IMG_7872.jpegUn modèle dédié à une pratique sportive du SRN.

Dès les premiers pas avec la Free, la rigidité de la semelle développée par Rottefella et qui permet d'être compatible avec les fix Xplore, est patente. Le flex vertical de la semelle donne un solide rebond et un appui bien franc pour la marche glissée en terrain plat. Le déroulé du pied n'en est pas pour autant trop contraint ou entravé. Il reste suffisamment souple et fluide. La flexion au niveau des orteils et de la cheville ont une bonne liberté de mouvement. On a donc là un très bon compromis pour la pratique du SRN.

IMG_4000.jpegUne conception qui favorise rebond et déroulé du pied.

En descente, la rigidité de la semelle se combine à la conception mise en œuvre par Alfa pour la partie chaussante de la Free A/P/S GTX. L'objectif est d'obtenir un bon transfert d'effort pied-fixation pour une meilleure conduite des skis.

Dans le détail, la rigidité et le maintien du chaussant sont assurés par un support au niveau de la cheville et d'autres empiècements répartis principalement au niveau du talon et de la pointe du pied. C'est deux parties sont renforcées, avec un touché très dur et empêchent ces extrémités de la chaussure de se déformer sous les contraintes que la conduite des skis leur soumet.

IMG_4006.jpegUne conception qui favorise les prises d'appui.

IMG_7858.jpegDes empiècements pour éviter l'écrasement des chaussures.

Le laçage par système BOA est un autre gage de rigidité et de maintien. Il est très facile à utiliser : 2 mollettes (manipulables avec des gants) s'enclenchent par simple appui, assurent le laçage par rotation et le désamorcent en tirant dessus. Le laçage est également très précis : on peut le graduer avec beaucoup de finesse. Enfin, forte d'une multitude d'applications, l'efficacité du système BOA n'est plus à démontrer : les 2 mollettes qui équipent la Free, répartissent le laçage sur l'ensemble de la chaussure pour assurer un gainage sûr, stable dans la durée et homogène sur l'ensemble de la chaussure, sans aucun point de compression ou de partie qui resterait moins ajustée.

Après le cyclisme, le trail, la randonnée, l'alpinisme etc. l'adaptation du système BOA pour le SRN est une évidence très réussie !

IMG_8389.jpegL'efficacité du système de laçage BOA.

IMG_8391.jpegDeux mollettes BOA pour plus de finesse dans le laçage.

L'ensemble de la chaussure est donc très compacte, sans pour autant entraver la flexion et le déroulé du pied dans le mouvement propre à la marche glissée. Le maintien est modulable en fonction des besoins liés au profil de la sortie ou de la morphologie des pieds. Il se combine avec un bon contrôle des torsions latérales et horizontales pour donner un ensemble vraiment efficace : les chaussures ne s'écrasent pas, ne se tordent pas et assurent le transfert d'effort pieds/fixations nécessaire à une bonne conduite des skis.

IMG_8392.jpegDes semelles rigides pour assurer la stabilité des chaussures.

Le confort des Free A/P/S GTX n'a pas été négligé par Alfa qui est un authentique chausseur et qui fait fabriquer son modèle en Italie. Je n'ai pas eu la sensation qu'il était nécessaire de « faire » les chaussures à mes pieds, comme ça peut être parfois le cas pour ce genre d'accessoire. La doublure intérieure donne de la souplesse et du confort au chaussant.

IMG_7862.jpegUn chaussant très confortable.

Pour plus de confort et de fonctionnalité, une découpe du support rigide a été ménagée en partie haute de la chaussure, à l'arrière de la cheville. Une boucle y a été également cousue. Cette accessoirisation facilite le chaussage et donne plus de latitude à la flexion de la cheville. Cette découpe est aussi complétée par une partie souple et rembourrée pour ne pas blesser l'arrière de la cheville en flexion arrière maximale. Un autre empiècement plus élastique cousu en partie haute, sert de manchon anti-neige.

IMG_4022.jpegUne tige ergonomique.

IMG_7866.jpegUn manchon anti-neige.

Et comme rien ne semble vouloir être négligé, les Free A/P/S GTX sont aussi équipées d'un réflecteur de secours RECCO. Cet accessoire, qui ne requière aucune batterie, permet la localisation d'une victime d'avalanche ou d'une personne perdue par les secours professionnels.

Les capacités thermiques de la Free A/P/S GTX sont très bonnes. Sur les modèles testés, elles ont pu être éprouvées pendant une itinérance d'une semaine en février dernier en Norvège où les températures sont très régulièrement passées sous la barre des – 20°/- 25° C avec des conditions assez ventées.

Des sorties plus humides sur le Jura ont permis de constater que leurs capacités hydrophobes, assurées par une membrane Gore-Tex, n'étaient pas en restent.

La solidité et la durabilité des Free sont aussi assurées par des empiècements en Cordura sur les parties où s'opèrent les contraintes liées aux flexions répétées du pied.

IMG_4011.jpegDes empiècements en Cordura sur les parties exposées.

Sans avoir l'aspect et le touché nobles des chaussures en cuir, les Free A/P/S GTX respirent malgré tout la bonne confection, les matériaux durables, les finitions soignées et la conception bien pensée, fruit d'une longue expérience de chausseurs.

IMG_7865.jpegDes chaussures robustes.

IMG_7861.jpegDes finitions de très bonne qualité.

Et pourtant le tableau ne peut pas être que parfait...

Sur les modèles testés, 3 problèmes sont apparus au terme de 10 à 15 utilisations. C'est globalement très précoce pour n'importe quelles chaussures mais ça l'est d'autant plus pour un modèle qui appartient à ce niveau de prix et qui affiche des prétentions, des caractéristiques techniques haut de gamme.

Même si ces problèmes n'ont rien de rédhibitoires et ne remettent pas fondamentalement en cause les performances de la Free, ils questionnent sur l'importunité de dépenser presque 600€ dans une paire de chaussures qui ne puissent pas garantir l'infaillibilité de son utilisation dès la 1ère saison...

Au titre des déconvenues, on notera d'abord le dysfonctionnement d'une des pointes avant qui permet d'enclencher la chaussure sur l'Xplore. Sous l'effet du froid et/ou de concrétion de neige durcie, le ressort de la pointe intérieure de la chaussure droite ne faisait plus son office. Il ne permettait plus à la pointe de sortir de la semelle et empêchait la fixation de la chaussure sur le ski. Par -20°C et par trois fois, il a fallu se déchausser et réchauffer la pointe de la semelle pour que le ressort se détente au bout de quelques longues minutes...

Une lubrification régulière de cette partie mécanique de la Free devrait en principe remédier à ce dysfonctionnement.

Toujours en partie avant de la semelle, une usure est apparue sur les 2 chaussures au niveau de l'insertion de ces mêmes pointes. Va-t-elle se poursuivre au fil des saisons jusqu'à compromettre la solidité de l'interface chaussure/fix ? Est-ce juste l' usure d'une partie saillante en friction et qui va se lisser au fil des saisons ? La nouveauté du modèle fait que la réponse apparaitra d'elle-même ultérieurement...

IMG_8390.jpegUsure précoce à l'avant des semelles.

Enfin, la gaine d'un des lacets BOA à proximité d'une des molettes, a très vite pris un aspect plus rugueux. Son déroulé n'est, par ailleurs, plus aussi rectiligne mais a pris une forme très entortillée. L'âme du lacet paraît intacte et l'action de la molette n'est pas gênée par l'aspect suspect du lacet. Cependant, les mêmes interrogations apparaissent tout naturellement quant à la longévité de l'accessoire. Une prise de contact avec son fabricant semble indispensable pour savoir s'il faut procéder à son changement (contrairement à un lacet traditionnel, une réparation de fortune semble illusoire sur le terrain...) ou pour obtenir des garanties sur le fait que sa durabilité n'est pas compromise.

IMG_8387.jpeg"Usure" d'un des lacets.

On notera qu'à la décharge d'Alfa, les problèmes relèvent de Rotteffela pour ce qui est de la semelle et de BOA pour ce qui concerne le lacet, même si au fond cela ne change rigoureusement rien pour l'utilisateur !

Double-cliquez ici pour modifier le contenu.

Points faibles

  • Partie avant de la chaussure exposée à l'usure ?
  • Pointes avant à lubrifier régulièrement ?

Points forts

  • Finitions 
  • Qualité des matériaux et de la conception
  • Excellent ratio entre transfert d'effort/rigidité/flex du déroulé du pied
  • Performances thermiques

Conclusion

Au terme de cette session de test avec les Free, je dois bien reconnaître que les dysfonctionnements constatés et dont l'évolution reste incertaine (pourquoi pas aussi imaginé que d'autres vont survenir ?), les performances, le confort, la technicité de ces chaussures m'ont malgré tout pleinement conquis. Ces chaussures restent très abouties et jouent pleinement leur rôle dans l'interface skieur-ski.

A leur décharge, on peut peut-être avancé qu'au terme de cette 1ère saison qui est celle de leur lancement sur le marché, nous ne sommes qu'à la version 1.0 et que des ajustements vont être rapidement mis en œuvre par le fabricant pour rendre son modèle irréprochable pour les saisons prochaines !

IMG_4004.jpeg

IMG_4009.jpeg

IMG_4013.jpeg

IMG_7860.jpeg

Commentaires

Aucun commentaire