Frontale Petzl Swift RL Accessoires > Éclairages

Le chamois bondissant

Le chamois bondissant

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 1 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 0 commentaire
  • author: Le chamois bondissant

Note 4,0/5

Marque : Pezl

Modèle : Swift RL

Couleur : Orange, noir, bleu

Poids : 100

Année : 2021

Prix indicatif : 99,00 €

Autres caractéristiques :

  • Puissance : 900 lumens (Ansi Fl 1 Standard)
  • Poids: 100 g
  • Technologie: 2 modes d'éclairage au choix :  Reactive Lightning ou Standard Lighting
  • Type de faisceaux: mixte
  • Alimentation: batterie rechargeable Lithium-Ion 2350 mAh (fournie)
  • Temps de charge : 6 h
  • Étanchéité: IPX4 (résistant aux intempéries)
  • Lampe pouvant être inclinée vers le haut pour voir devant soi lorsqu'elle est portée autour du cou
  • Jauge à cinq niveaux pour consulter avec précision le niveau de la batterie,
  • Bandeau démontable et lavable.

La Petzl Swift RL est une frontale à la fois légère et puissante. Elle pèse seulement 100 grammes pour 900 lumens. Ce système d'éclairage est rechargeable par USB et a une autonomie maximale de 5 heures. Cette frontale est dédiée aux pratiquants des sports outdoor.

Testé par
Le chamois bondissant

Le chamois bondissant

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 1 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 0 commentaire
  • author: Le chamois bondissant

Note du test 4/5

Conditions de test

Séances de running tôt le matin en forêt, sous diverses conditions météo.

La Swift de chez Petzl ne paye pas de mine à première vue. Elle semble très simple, pour ne pas dire simpliste. Un seul bouton, une batterie incorporée extra plate. On se demande alors comment une si petite lampe peut fournir les 900 lumens annoncés avec seulement 2 faisceaux et sans une énorme batterie à l’arrière, et bien elle peut !

lampe-frontale-petzl-swift-rl_12.JPGLampe frontale Petzl Swift RL

Avant de rentrer dans le test plus technique, parlons d’abord de la mise en place de la frontale. Le système de 2 boucles à l’arrière de la tête permet un réglage rapide, puisqu’il suffit de les faire coulisser pour serrer ou desserrer la sangle. Vraiment très pratique.

lampe-frontale-petzl-swift-rl_10.JPG

La sangle en elle-même est rembourrée au niveau du front et s’avère donc confortable à l’usage. Et point très important, la lampe tient parfaitement en place. Avec ou sans bonnet, sous la pluie avec les cheveux trempés, ça ne bouge pas, et vous ne vous retrouverez donc pas avec une lampe sur les yeux (ce qui gêne considérablement la vision, même si la lampe éclaire bien).

lampe-frontale-petzl-swift-rl_11.JPG

Pour la recharger, il suffit de la brancher en USB (câble fourni). La prise semble solide et bien encastrée sous le boîtier. A noter toutefois qu’il n’y a aucune protection sur la prise, pas de petit cache pour la protéger de l’humidité et des poussières. Par temps de pluie je n’ai eu aucun souci sur ce point, mais à voir dans la durée si elle ne souffre pas trop de la condensation en hiver (la prise se situant, si vous êtes à peu près normalement constitué, au-dessus de votre bouche).

lampe-frontale-petzl-swift-rl.JPG

L’aspect technique donc. Il y a 2 modes de fonctionnement :

  • manuel
  • automatique.

Chacun de ces 2 modes ont 3 niveaux de luminosité. Pour passer d’un mode à l’autre, il suffit d’un appui long, puis à chaque appui, on augmente l’intensité. Un fonctionnement assez classique. Mais Petzl a innové avec cette lampe et le mode auto. Puisque la notice n’est pas très claire sur ce point, je vais tacher de l’être un peu plus :

Le mode auto

Le mode auto, comme son nom l’indique, a pour but de laisser votre frontale gérer, elle-même son éclairage afin de s’adapter à son environnement. C’est vrai… mais en partie seulement.

La lampe va bien moduler son intensité, mais en restant dans la zone que vous avez déterminée au départ. Si vous réglez votre frontale sur l’intensité minimum (niveau 1) et que vous vous retrouvez tout à coup dans le noir le plus complet, la lampe ne va pas passer au niveau 3. Non, elle va rester au niveau 1 mais en le poussant au max (notamment en utilisant le 2ème faisceau). Cela permet de conserver la main sur l’autonomie de la batterie en n’utilisant pas la pleine puissance si on prévoit un usage prolongé. Vous devrez donc parfois augmenter vous-même l’éclairage en appuyant à nouveau sur le bouton.

lampe-frontale-petzl-swift-rl_05.jpg


La fonction auto me semble donc plus intéressante quand elle a pour but de diminuer la lumière. Ça va par exemple être le cas quand vous allez vous retrouver face à un "obstacle", l’avantage étant alors de ne pas être ébloui par la réflexion de la lumière de votre frontale. Si vous avez déjà utilisé votre téléphone ou sorti une carte avec une lampe frontale, vous l’avez aussi très certainement regretté. La Petzl va diminuer son éclairage quasi instantanément dès que vous allez passer quelque chose à proximité de son faisceau. Donc fini la perte temporaire de quelques dixièmes d’acuité visuelle à chaque fois que vous voudrez envoyer un SMS, ou que vous chercherez la boulangerie la plus proche sur votre plan en plein milieu de la nuit. Même si cette fonctionnalité est intéressante, j’avoue que pour un usage purement " course à pied" (pas course d’orientation), elle n’est pas très utile.

Concernant l’éclairage en lui-même, le niveau 1 (100 lumens) est bien adapté et suffisant en terrains dégagés par temps clair. Dès qu’on va rentrer en forêt, il va falloir opter pour le niveau 2 (300 lumens), voir niveau 3 (900 lumens) si vous préférez voir loin devant. Et ce niveau 3 éclaire vraiment très bien. De plus le faisceau est large, et ce, même juste devant vous. Vous saurez toujours où vous mettez les pieds.

lampe-frontale-petzl-swift-rl_08.jpg

lampe-frontale-petzl-swift-rl_06.jpg

lampe-frontale-petzl-swift-rl_07.jpg

Autonomie

En ce qui concerne l'autonomie de la batterie, je n'ai pas de donnée précise à fournir pour la simple et bonne raison que je n'ai pas testé ce point en particulier. Je recharge ma lampe régulièrement sans vraiment regarder son état de charge, et je n'ai encore eu aucun problème, ce qui est plutôt bon signe. Pour vous donner tout de même un ordre d'idée, pour une utilisation d'une dizaine d'heures en oscillant entre intensité mini et medium, la batterie est à 1 barre de charge sur 5.

Bien entendu, le mode d'utilisation et l'intensité vont considérablement faire varier la tenue de la batterie. Et si vous êtes en mode auto, la lampe s'adaptant à la luminosité, cela aura aussi un impact.

Points faibles

  • Pas de voyant pour savoir si on est en mode auto ou manuel
  • Point d’interrogation : la prise apparente qui ne dispose pas de cache. Cela pose question concernant l'étanchéité.

Points forts

  • Poids : seulement 100 grammes
  • Tenue sur la tête*
  • Confort du bandeau,
  • Puissance qui permet une grande polyvalence.

Conclusion

La Petzl Swift est assez bluffante quand on regarde sa taille et son poids. Elle est pratique, efficace, confortable. Le seul point d’interrogation étant pour le moment sa durée de vie.

Commentaires

Aucun commentaire