Les membranes 3 couches : la protection ultime ? Vêtements

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 228 actualités
  • 334 commentaires
  • 2306 messages

Note 3,0/5

Test : Haglöfs - Norrøna – The North Face

Pour nous autres trekkeurs, skieurs, et adeptes d’activités outdoor, les quatre saisons sont sources d’inspiration. Nos espaces de jeu sont les éléments. C’est pourquoi, nous portons une attention particulière à notre protection corporelle.

Testé par
Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 228 actualités
  • 334 commentaires
  • 2306 messages

Note du test 3/5

Nos principaux ennemis sont les intempéries. Pour nous divertir dans la wilderness, nous nous protégeons de la pluie, de la neige et du vent. C’est dans ce cadre que nous nous sommes équipés de vestes et pantalons dits « 3 couches » : veste Spitz Q Jacket – Haglöfs (femme), veste Trollveggen dri3 Jacket - Norrøna (homme/femme), salopette W Mammatus Bib – The North Face (femme).

Veste Spitz Q Jacket – Haglöfs (femme)

Spitz-q-jacket.jpg

Conditions du test :
fleche_droite.gif Testeur : Lowwa
fleche_droite.gif Norvège & France
fleche_droite.gif Nombre de jour : 10 jours
fleche_droite.gif Activité : randonnée pédestre, raid à ski
fleche_droite.gif Type de terrain : montagne

haglofs.jpg

Descriptif :
fleche_droite.gif Matières : Gore-Tex® Pro Shell 3 couches et Cordura® avec apprêt déperlant DWR - 100% Polyamide.
fleche_droite.gif Caractéristiques : ouverture centrale zippée, capuche réglable compatible avec le port d'un casque, 2 poches napoléon zippées, 1 poche biceps gauche zippée, deux poches intérieures en maille stretch dont une zippée, zips de ventilation sous les bras, serrage poignets réglables par velcro. 1 système de réglage en bas de veste.
fleche_droite.gif Tailles : XS à XL
fleche_droite.gif Poids : 426 grammes en taille S
fleche_droite.gif Coloris disponibles : noir, vert, rouge ou bleu
fleche_droite.gif Fabriqué en Chine.
fleche_droite.gif Prix public conseillé : 440 euros

spitz-jacket-haglofs.jpg

Points forts :
fleche_droite.gif La coupe de la veste est taillée pour les femmes et descend suffisamment bas sur les reins.
fleche_droite.gif La capuche est ajustable en 4 points et offre la possibilité de porter un casque. Une tige semi-rigide sur le rebord de la capuche permet un réglage personnalisé.
fleche_droite.gif Les couleurs vives sont visibles de loin.
fleche_droite.gif L’ouverture des deux poches zippées Napoléon n’est pas entravée par le port du sac à dos.

Points faibles :
fleche_droite.gif La capuche est un peu grande lorsqu’on ne porte pas de casque.

capuche-haglofs.jpg

Ce que nous en pensons :
La Spitz Q Jacket est construite avec la nouvelle matière Gore-Tex® Pro Shell. Haglöfs a conçu une veste de randonnée féminine très légère. On recommande cette veste 3 couches pour des sorties engagées (alpinisme, haute montagne, raid nordique) mais aussi pour le voyage au long cours. D’autant que cette veste n’a pas montré de signes de défaillance et d’usure lors de nos diverses utilisations.
On aime cette veste pour sa légèreté et son coté pratique. Les 2 poches sur la poitrine sont très utiles pour entreposer du petit matériel.
Du point de vue de la protection, le col remonte suffisamment haut. Cette veste est complète et rien n’a été oublié :
fleche_droite.gif zip central : fermeture éclair à deux sens,
fleche_droite.gif systèmes d’aération sous les bras,
fleche_droite.gif le tissu situé sur les épaules est renforcé et sans coutures,
fleche_droite.gif un bouton pression a été placé en bas de la veste : le zip ne peut pas s’ouvrir intempestivement,
fleche_droite.gif le menton est protégé contre les irritations grâce à un insert en flanelle.

La liste est longue mais la Spitz Q Jacket est très aboutie. Son design très sympa donne envie de porter cette Pro Shell.

Site internet : www.haglofs.se


Veste Trollveggen dri3 Jacket - Norrøna (homme/femme)

trollveggen-norrona-femme.jpg

Conditions du test :
fleche_droite.gif Testeur : Régis Cahn & Joëlle
fleche_droite.gif France, Canada, Norvège
fleche_droite.gif Nombre de jour : 20 jours
fleche_droite.gif Activité : raid à ski
fleche_droite.gif Type de terrain : montagne

norrona.jpg

Descriptif :
fleche_droite.gif Matières : membrane Dri™3 ; coutures thermo-collées et étanchées.
fleche_droite.gif Caractéristiques : ouverture centrale par zip, capuche réglable en deux points, panneaux stretch sur les épaules, le dos et les coudes, poignets réglables par velcro, deux poches repose-mains hautes zippées, poche poitrine verticale zippée, une poche intérieure 2 grands zip d'aération sous les bras, 1 serrage hanche par élastique + tanka pour cintrer la veste, 1 serrage bas de veste par élastique + tanka.
fleche_droite.gif Tailles : XS à XL
fleche_droite.gif Poids : 672 grammes en taille XL
fleche_droite.gif Coloris disponible : vert, bleu ou noir
fleche_droite.gif Fabriqué en Chine
fleche_droite.gif Prix public conseillé : 400 euros

trollveggen-norrona.jpg

Points forts :
fleche_droite.gif La coupe longue sur le fessier,
fleche_droite.gif le col et le menton sont molletonnés,
fleche_droite.gif grande capuche.

Points faibles :
fleche_droite.gif La couleur jaune se salit trop rapidement,
fleche_droite.gif la poche poitrine est trop petite pour pouvoir, véritablement servir,
fleche_droite.gif le zip central ne possède pas de fermeture éclair à deux sens. (Norrøna n'a pas souhaité l'inclure sur ce modèle. Ce type de fermeture fabriqué par YKK est très fragile et fonctionne mal).

Ce que nous en pensons :
Cette veste Norrøna 3 couches a un look très sympa et une couleur qui flashe !
On aime les produits originaux de l’enseigne norvégienne qui s’installe durablement en France.
Les couleurs sont voyantes même par mauvais temps. Il ne faut pas, par contre, être trop regardant sur les traces qui s’enlèvent difficilement, voire pas du tout.
Coté pratique, la membrane Dri3 est très efficace (A priori autant qu’un Gore-Tex® Pro Shell). Rien de mieux pour lutter contre le vent et les tempêtes de neige en plein désert blanc (ou en haute-montagne). Les poches sur le devant sont suffisamment profondes pour entreposer des barres de céréales, gants, bonnets et appareil photos. Dommage qu’elles ne soient pas situées sur la poitrine car le port d’un sac à dos (ou le harnais d’une pulka) entrave l’ouverture des poches. Les panneaux en stretch, tout le long des bras et sur les épaules, apportent un confort agréable et permettent une amplitude des mouvements plus que correcte.

Site internet : www.norrona.no


Salopette W Mammatus Bib – The North Face (femme)

W-Mammatus-bib-black.jpg

Conditions du test :
fleche_droite.gif Testeur : Lowwa
fleche_droite.gif Lieu du test : Norvège
fleche_droite.gif Nombre de jour : 7 jours
fleche_droite.gif Activité : raid à ski
fleche_droite.gif Type de terrain : montagne

mammatus-bib.jpg

Descriptif :
fleche_droite.gif Matières : construite avec la protection Gore-Tex® Pro Shell (Imperméable, respirant, et avec coutures thermo-soudées), intérieur de cheville Keprotec®.
fleche_droite.gif Caractéristiques : bretelles ajustables, braguette à fermeture éclair à deux sens (+ 1 bouton-pression), poche Napoléon sur la poitrine, ceinture élastique au niveau des lombaires, fermeture d’aération zippée latérale de la hanche aux bas du pantalon, 1 poche coté droit au niveau des hanches, guêtre élastique avec fermeture à bouton-pression et à Velcro®.
fleche_droite.gif Tailles : XS à L
fleche_droite.gif Poids : 660 grammes en taille S
fleche_droite.gif Coloris disponibles : noir
fleche_droite.gif Fabriqué en Chine
fleche_droite.gif Prix public conseillé : 400 euros

Points forts :
fleche_droite.gif Offre une protection totale (de haut en bas)
fleche_droite.gif les bretelles sont ajustables ce qui permet aux petites ou au grandes tailles de jouer sur le réglage.
fleche_droite.gif les guêtres intégrées sont très utiles lors de la progression en poudreuse ou pour toutes les manipulations au camp de base.

Points faibles :
fleche_droite.gif Les guêtres intégrées ne sont pas amovibles.

Ce que nous en pensons :
La salopette Mammatus Bib de The North Face est un sur-pantalon 3 couches en Pro Shell très abouti. Tout a été pensé pour le confort de la femme ! La coupe taillée pour le corps féminin. La partie haute en stretch qui recouvre la poitrine est agréable à porter (légère et agréable).
La Mammatus bib s’adapte à toutes les morphologies grâce à l’élastique de serrage situé au niveau du bas du dos. L’ouverture au niveau des fesses est plus que pratique : elle permet de ne pas se débrailler et de garder le dos protégé lors des besoins urgents…
Ce sur-pantalon s’utilise avec un collant (C’est dans ces conditions que nous l’avons testé ! (la météo était fraiche en Norvège !).

C’est le pantalon idéal pour affronter les pires conditions ! Lorsqu’elles sont plus clémentes, il est toujours possible d’ouvrir les écoutilles sur les cotés pour ventiler !
Nous n’avons pas encore eu la chance de tester ce sur-pantalon en été, mais il paraît parfait pour un trekking en Islande ou aux Iles Féroé !

Site internet : www.thenorthface.com


A savoir :
Chaque fabricant de vêtements techniques peut posséder sa propre membrane (Dri 3, MP+ Gore Tex®…). La plus répandue est le Gore Tex®. L’atout premier de ces membranes est de laisser respirer tout en protégeant des intempéries.

gore-tex.png Fonctionnement d'une membrane www.gore-tex.fr

Cette définition laisse penser que tout est dit. Ce serait trop simple, car chaque membrane dispose de technologies différentes. Exemple pour le Gore Tex® : Performance Shell, Paclite®, Pro shell, XCR.
Le Pro Shell c’est la dernière née des technologies proposées sur le marché des membranes. Le principe est simple : pouvoir faire face à des conditions météorologiques extrêmes.
Les tissus sont :
fleche_droite.gif respirants,
fleche_droite.gif résistants à l’abrasion,
fleche_droite.gif imperméables,
fleche_droite.gif coupe-vent.
La technologie Pro Shell est disponible en 2 couches (pour la souplesse) ou 3 couches (pour les conditions extrêmes).

La tentative d’explication ci-avant a pour but de mieux comprendre en quoi consiste cette technologie et permet d’entrevoir le type de pratique associée à la membrane.
On peut évidement apporter des contres arguments à cette énumération de qualité digne d’un communiqué de presse !

Les vêtements sont excessivement chers et pour la plupart fabriqués à l’autre bout de la planète…
Les détracteurs de ce type d’équipements pourront dire aussi : après une pluie intense, on n’est pas entièrement sec et un simple poncho peut suffire.

veste-3-couches.jpg

Ce n’est pas tout à fait vrai et pas tout à fait faux :
Pourquoi payer si cher une 3 couches alors que les articles sont fabriqués à l’autre bout de la planète ? Pour la recherche et le développement ?
La question reste ouverte… C’est le principal obstacle à l’acquisition de ces 3iem peaux…

Les membranes de protection ne sont pas TOTALEMENT respirantes mais sont très, très efficaces. Elles ne peuvent pas isoler complètement de l’infiltration de l’eau sur les poignets ou sur le cou… Quelques infiltrations sont donc toujours possible.
En cas de forte pluie et de mouvements intenses une sensation de moiteur peut se faire ressentir, ce qui paraît logique.
Nous avons à plusieurs reprises, constaté l’efficacité de ces textiles légers : en pleine tempête de neige, face à des vents violents ou sous une pluie interminable…. ce sont de vraies carapaces. Nous ne sommes plus à convaincre !
Convaincus aussi, parce que ces équipements n’entravent pas les mouvements… En haute montagne ou en expéditions, la précision est souvent de rigueur… L’utilisation d’un simple pancho ou Kway peut, dans des conditions météorologiques difficiles, s’avérer délicate…

Commentaires

Aucun commentaire