Moufles Rab Astral Mitt Vêtements

Simon

Simon

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 4 tests
  • 0 avis
  • 3 actualités
  • 0 commentaire
  • 1 message

Note 5,0/5

Marque : Rab

Modèle : Astral Mitts

Réf : QAH-57

Couleur : Noir

Poids : 250 g

Dimensions : XS, S, M, L, XL

Année : 2020

Prix indicatif : 125,00 €

Matériaux :

  • Garnissage : Duvet d’oie RDS de 750 cuin, traité hydrophobe, Primalof Grip Control 100 g/m² et PrimaLoft Gold 400 g/m²
  • Enveloppe : Nylon Pertex Shield et cuir Pittards

Les Astral Mitt de Rab sont une paire de moufles prévues pour le froid extrême. Elles sont destinées aux alpinismes projetant l’assaut d'un 7000 mètres et aux skieurs en partances pour le grand Nord. Elles sont garnies avec du duvet d’oie de 750 cuin et de fibre synthétique Primalof aux niveaux des doigts pour offrir une bonne dextérité.

Testé par
Simon

Simon

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 4 tests
  • 0 avis
  • 3 actualités
  • 0 commentaire
  • 1 message

Note du test 5/5

Conditions de test

Les moufles Astral Mitt ont été testées lors d’un séjour de 10 jours en Laponie finlandaise, en mars 2020. Durant le test, le thermomètre est descendu jusqu’à -28°C sans vent, et jusqu’à -10°C avec un vent soufflant jusqu’à environ 50 km/h.

Les Astral Mitt de Rab sont des moufles pour le grand froid, sans pour autant être trop volumineuses. Je les ai utilisées lors d’un raid en ski randonnée nordique de 10 jours en Laponie finlandaise, dans le Parc National d’Urho Kekkonen. Je les ai combinées avec une paire de sous gants en soie, pour ne pas me retrouver les mains à nu lorsque je devais les retirer pour effectuer une manipulation (prendre une photo par exemple).

rab-astral-mitts-01.jpgMoufles Rab Astral Mitts

L’isolation des Astra Mitt est différente suivant l’emplacement. La paume de la main est garnie d’une fibre synthétique Primalof Grip Control 100 g/m². Une couche isolante plus fine et plus compact qui permet de disposer d’une bonne dextérité au bout des doigts pour effectuer des manipulations. L’enveloppe de la paume de la main et du pouce sont revêtues de cuir Pittards pour bénéficier d'une dextérité accrue. Cela n’est pas suffisant pour utiliser son appareil photo ou son téléphone évidemment, elles restent une paire de moufle d’un volume généreux. Par contre, cela est suffisante pour utiliser correctement ses bâtons de randonnées, ouvrir/fermer la fermeture éclair de sa veste, rabattre sa capuche, manipuler son masque de ski, tenir une boussole, serrer la sangle de la moufle (sur l’autre main)…

Le dessus de la main, ainsi que le poignet, sont isolés avec une fibre PrimaLoft Gold 400 g/m² assurant une barrière efficace contre le froid, ainsi qu'un bon maintien de l’ensemble de la moufle. Le dessus de la paume de la main dispose en plus d’un garnissage en duvet d’oie hydrophobe de 750 cuin pour protéger du froid extrême et du vent. L’enveloppe extérieure est en Nylon Pertex Shield avec des zones en stretch (zones grises) au niveau des articulations. A la base du pouce se trouve un tissu plus douillé pour essuyer la neige de son masque de ski ou la goutte au nez.

rab-astral-mitts-03.jpgMoufles Rab Astral Mitts

Durant les 10 jours, j’ai rencontré des températures allant jusqu’à -28°C. A aucun moment je n’ai ressenti le froid. Par cette température, lorsqu’il a fallu s’équiper au petit matin : fixation des skis, mise en place du harnais et du brancard de la pulka… mes mains se sont refroidies (manipulations effectuées avec seulement les gants de soie ou les gants polaires). Mais une fois en route les moufles aux mains, il n’a pas fallu plus de 10 minutes pour trouver de la chaleur à l’intérieur des moufles. De même, la fois où le vent soufflait en rafale jusqu’à environ 50 km/h par -10°C (ou moins), je n’ai pas ressenti le froid.

L’ouverture de la moufle est bien large, il est très facile d’enfiler sa main à l’intérieur, même avec un sous-gant ou un gant en polaire plus épais. Pour enfiler la deuxième main, il n’y a pas besoin d’aide, la dextérité et la large ouverture permettent un enfilage aisé. Un cordon de serrage se situe au niveau de l’ouverture afin de la refermer et d’éviter les courants d’air. Une sangle est placée au niveau du poignet pour fixer la moufle à la main. Les deux se manipules facilement d’une seule main, même avec la moufle. Un clips permet d’attacher les deux moufles ensemble lorsqu’elles sont rangées.

rab-astral-mitts-02.jpgMoufles Rab Astral Mitts

Un cordon de sécurité amovible vient se fixer au poignet. Cela permet de retirer la moufle, le temps du prendre une photo par exemple, sans se soucier de savoir où la poser. Elle reste pendant ce temps pendu au poignet. Cela permet également, lorsqu’il fait plus chaud, de le retirer tout en les ayant en proximité en cas de besoin. Lorsqu’il fait que -5°C, durant l’effort, j’avais généralement trop chaud. Je les laissai alors pendouiller à mes poignets, ne gardant que mes sous-gants. A la moindre pause, je pouvais le remettre rapidement.

Points faibles

  • RAS

Points forts

  • Chaleur
  • Dextérité
  • Facilité à enfiler

Conclusion

Les Astral Mitt de Rab sont une paire de moufles très chaudes et fonctionnelles. Prévues pour les expéditions dans le froid extrême, elles convient aussi bien pour un voyage en Laponie pour aller admirer les aurores boréales.

Commentaires

Aucun commentaire