Rab Infinity 300 Bivouac > Sacs de couchage

Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 32 sorties
  • 32 tests
  • 0 avis
  • 20 actualités
  • 37 commentaires
  • 276 messages

Note 4,0/5

Marque : Rab

Modèle : Infinty 300

Couleur : Lime

Poids : 656g

Dimensions : 220 x 70-52-41 cm

Année : 2016

Prix indicatif : 450,00 €

Matériaux :

Fill Power: 850

Hydrophobic Down 90/10 goose down

Fluorocarbon free Down

Pertex Quantum® GL fabric 850FP

Le Rab Infinity 300 est un sac de couchage momie 1/2 zip utra-léger en duvet d'oie. Offrant un maximum de chaleur pour un poids minimum, il affiche les performances suivantes : confort 3°c, limite -2°c, extrème - 18°c

Testé par
Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 32 sorties
  • 32 tests
  • 0 avis
  • 20 actualités
  • 37 commentaires
  • 276 messages

Note du test 4/5

Conditions de test

Itinérance de plusieurs jours en randonnée et cyclo-randonnée estivale et automnale, avec des variations de températures nocturnes et de conditions météorologiques.

DSCN1625.JPG

Avec ses 656 grammes sur la balance, le Rab Infinity 300 est un sac de couchage trois saisons ultra-léger au design sympa. Sa forme en sarcophage garantie une hermétcité maximale, tandis que que la coupe profilée et proche du corps limite grande la circulation de l'air. Le Rab Infinity 300 épouse bien la silhouette d'un utilisateur mesurant 175 cm et pesant moins de 70 kg. Avec une largeur d'épaule de 70 cm et une largeur de hanche de 52 cm, il y a de la place à l'intérieur. D'une largeur de 42 cm, le bas du Rab Infinity 300 reste spacieux pour un pied de taille 42. Globalement, et une fois habitué au fait que le sac de couchage ne s'ouvre que sur la moitié supérieure de la longueur, les mouvements ne sont pas trop limités et aucune compression indésirable ne se ressent à l'usage.

DSCN1616.JPG

A l'extérieur, le Rab Infinity 300 est conçu avec un tissu en nylon ultra-léger, le Pertex Quantum GL – Shell. Ce dernier offre une très bonne respirabilité au sac de couchage, tout en bloquant les entrées d'air frais, évitant ainsi les pertes de chaleur inutiles. Il dispose également d'une finition hydrophobe DWR qui empêche la condensation accumulée de passer à l'intérieur du tissu. De part son traitement déperlant, le Rab Infinity 300 offre aussi une très bonne résistance à l'eau... de telle sorte qu'il est possible de passer une nuit fraîche, à la belle étoile au bord d'un lac en moyenne montagne, sans que l'intérieur du sac de couchage ne soit humide : on reste au sec et on passe une confortable nuit ; et ce, sans avoir besoin de la protection d'un sur-sac. Heureusement, car une fois mouillées, les plumes perdent tout leur pouvoir isolant.

DSCN1619.JPG

A l'intérieur, le Rab Infinity 300 contient 300 grammes de fluorocarbone libre hydrophobe oie 850FP européenne. Tout juste débalée de sa housse de compression, le sac de couchage prend du volume. Il gonfle aussitôt, emprisonnant de l'air afin d'assurer l'isolation du duvet : on a la sensation d'une couette bien chaude. Sur le terrain, cette charge de plume d'oie s'est avérée suffisante dans toutes les conditions météorologiques et de températures rencontrées. Comme annoncée par le fabricant anglosaxon, on passe belle et bien une nuit confortable et au chaud lorsque la température extérieure avoisine les 5°C et que le Rab Infinity 300 est associé au matelas Exped Synmat Hyperlite ou Nemo Tensor 20R et à un sac à viande en soie. Nous n'avons pas encore eu l'occasion de le tester avec des températures plus froides.

DSCN1633.JPG

Le Rab Infinity 300 est également doté d'une structure interne innovante, couplée à une excellente construction. Il utilise une forme trapézoïdale verticale avec un système de déflecteur appelé « Insotec flow » afin de garantir une efficacité thermique maximale. Les cloisons verticales permettent en effet à la chaleur de se déplacer vers le haut et vers le bas du sac de couchage plutôt que d'être pris au piège dans un seul endroit (et ainsi créer une zone de froid) comme c'est parfois le cas avec les conceptions traditionnelles de cloisons horizontales. Le tissu intérieur du Rab Infinity 300 est également très doux et agréable au toucher, mais également très confortable à l'usage.

DSCN1612.JPG

Le Rab Infinity 300 dispose d'une fermeture éclair à glissière de base YKK d'une demie longueur, sur la partie supérieure du sac de couchage. Il n'est donc pas possible d'ouvrir ce dernier entièrement et de pouvoir l'utiliser comme une couette ou de le jumeler avec un autre sac de couchage. Ce zip latéral permet également d'ouvrir le sac de couchage au cours de la nuit pour réguler si besoin la tempérarture.

DSCN1615.JPG

En pratique, la fermeture éclair a tendance à se coincer dans le tissu du Rab Infinity 300, notamment si on le manipule trop rapidement, et ce malgré la présence d'un rabat anti-accro sur toute la longueur, au dessus et en dessous du zip de fermeture (cela limite également l'étanchéité à l'air). Cette bande 'anti-coincement de zip n'est pas très efficace. Par ailleurs, et bien qu'étant conçu pour retourner à l'intérieur du duvet, ce zip lattéral n'est pas non plus toujours évidant de le trouver en pleine nuit, du fait de l'absence d'une petite tirette ou d'un petit cordon sur son extrémité. Néanmoins, il est très facile de la rajouter, par exemple avec un morceau de cordelle d'escalade. A noter également que le Rab Infinity 300 ne dispose pas de poche interieure zippée pour stocker du petit matériel, comme une lampe frontale.

DSCN1614.JPG

La partie supérieure du Rab Infinity 300 se ferme à l'aide d'un système de fermeture velcro très fonctionnel, situé tout en haut de la fermeture éclair à glissière. Cette collerette est assez bien garnie et s'ajuste à l'aide d'un cordon de serrage élastique.

DSCN1630.JPG

Le Rab Infinity 300 est doté d'une capuche protection pour la tête, ajustable à l'aide un cordon de serrage, afin d'éviter les pertes de chaleur. Si besoin, elle peut envelopper parfaitement le visage : il ne reste qu'alors qu'une toute petite partie du visage exposée au froid, une faible ouverture nécessaire afin de pouvoir respirer. La conception de cette capuche est excellente, car elle ne donne pas la sensation d'étouffer que l'on ressent parfois lorsque l'on ferme au maximum un duvet.

DSCN1640.JPG

Le Rab Infinity 300 est livré avec un sac de compression sans sangles très simple à utiliser. Quelques dizaines de secondes sont seulement nécessaires pour compresser le sac de couchage dans la housse sans le plier et le rouler, avant de fermer cette dernière à l'aide du cordon de serrage.

DSCN1646.JPG

A noter que la housse de compression est légèrement surdimensionnée, ce qui facilite le rangement du Rab Infinity 300, mais ce qui entraîne une petite perte de place.

DSCN1649.JPG

Une fois dans son sac de compression, l'encombrement du Rab Infinity 300 reste tout de même minimal. Il prend ainsi très peu de place dans votre sac à dos ou dans votre sacoche de vélo, d'autant plus au regard de ses performances thermiques.

DSCN1607.JPG

Le Rab Infinity 300 est également livré avec un grand sac de rangement en coton. Lorsque vous n'êtes pas en itinérance, il est donc possible de le stocker facilement chez soi sans à avoir besoin de le compresser, et ainsi préserver ses qualités thermiques. Un duvet s'abîme en effet beaucoup plus quand il reste en permanence dans sa hausse de compression : les plumes ont tendance à se tasser et à former des petites boules par endroits, ce qui diminue la densité (donc la protection thermique) à d'autres.

DSCN1631.JPG

Points faibles

- Prix

Points forts

- Légèreté

- Performances

Conclusion

Doté d'un desgin attrayant, le Rab Infinity 300 est un sac de couchage léger et confortable. Sur le terrain, il affiche d'excellentes performances que l'on peut résumer ainsi : un minimum de poids pour un maximum de chaleur. Compact, le Rab Infinity 300 est également très facile à transporter et offre et la chaleur nécessaire en cas de nuit fraîche et humide. Il est donc idéal pour les itinérances de plusieurs jours au cours desquelles il faut faire face à de fortes variations de températures et de conditions météorologiques. Son poids plume n'entache en rien la qualité de fabrication du produit, très haut de gamme. La finition du Rab Infinity 300 est irréprochable : le tissu utilisé est résistant et léger, les coutures sont propres.

Commentaires

Aucun commentaire