Réchaud à bois Kuenzi Bivouac > Réchauds & Popotes

par
avatar par défaut
mtriclin

Note : 3,0 / 5

Test : réchaud Kuenzi Magic Flame NG

Gratuit et abondant, le bois est une ressource naturelle ultra-efficace pour s’éclairer, se chauffer et faire cuire des aliments.
Quoi de plus simple que de faire un feu ? Réponse : le Magic Flame Next-Generation (MF-NG) !

Testé
par
avatar par défaut
mtriclin

Plus besoin d’acheter du gaz ou de l’essence, le Magic Flame est un réchaud utilisant seulement du bois.
Lors d’une virée en vélo-tandem dans le massif jurassien, Mtriclin a utilisé le nouveau réchaud à bois du fabricant Kuenzi.

rechaud-kuenzi-04.jpg

Caractéristiques techniques :
fleche_droite.gif Marque : Kuenzi
fleche_droite.gif Modèle : Magic-Flame Next-Generation (MF-NG)
fleche_droite.gif Type de réchaud à bois : simple paroi
fleche_droite.gif Carburant : bois
fleche_droite.gif Matériaux : acier inoxydable CrNi
fleche_droite.gif Poids : 562g (réchaud + sac de transport en coton + les 2 tiges métalliques)
fleche_droite.gif Dimensions : réchaud pliable, 7 segments - 11.5 x 15 x 1 cm
fleche_droite.gif Puissance : température de cuisson allant jusqu'à 800°C.
fleche_droite.gif Garantie : garantie illimitée, chaque MF défectueux est remplacé sans discussion
fleche_droite.gif Lieu de fabrication : Suisse
fleche_droite.gif Prix public conseillé : 75 euros

rechaud-kuenzi-13.jpg

rechaud-kuenzi-14.jpg

Conditions du test :
Le Magic Flame - Kuenzi a été utilisé pendant l'été 2009 lors d’une cyclo-randonnée dans le Jura. Les conditions climatiques étaient variables : températures élevées (30°) et fraiches (12°) avec parfois de fortes rafales de vent.

rechaud-kuenzi-10.jpg

Ce que nous en pensons :
Le réchaud à bois Kuenzi est très pratique à utiliser :
fleche_droite.gif Aucun accessoire n'est à rajouter dans sa configuration de base.
fleche_droite.gif Très compact, cinq secondes suffisent à sa mise en route. Il s'agit d'un modèle à simple paroi (pas de recombustion de gaz) et l’utilisateur doit simplement déplier les cotés du réchaud et mettre en position le fond perforé.

rechaud-kuenzi-11.jpg

Lorsque le réchaud est utilisé avec un brûleur à alcool, des fils métalliques sont fournis pour bloquer le brûleur dans le réchaud. Si le bois vient à manquer, il peut être pratique d’utiliser ce système complémentaire (régions désertiques ou à forts risques d’incendie).
Lors des différentes utilisations, l'allumage a été réalisé avec des brindilles d’un centimètre de diamètre, déposées au fond du foyer. Après allumage, j’ai utilisé des sections de 2/3 centimètres de diamètre). Le bois sec a été ramassé au pied des arbres.
Le feu prend rapidement en quelques minutes. Il faut rapidement alimenter le foyer car la combustion est très rapide. Les flammes montent jusqu'à 50 centimètres de hauteur et la fumée est parfois épaisse.

rechaud-kuenzi-01.JPG

Attention : le réchaud doit obligatoirement être utilisé à l'air libre en raison des fumées dégagées au démarrage et des flammes.
Même en condition venteuse ou fraiche, le réchaud démarre très bien. Le vent ne gêne pas la combustion du bois (au contraire, elle l’augmente même !).
Les orifices sur le haut des parois du réchaud permettent d’alimenter très facilement en bois le foyer.

rechaud-kuenzi-09.jpg

Après utilisation sur terrain herbeux, aucun départ de feu n'a eu lieu. Très peu de cendres sont tombées par terre depuis le fond du réchaud. (Méfiance tout de même avec des sols secs).

Les batteries de cuisine utilisées : MSR en inox.
L’ébullition de l’eau et la cuisson sont assez rapides (moins qu’avec un réchaud gaz ou essence). La fumée ne donne aucune odeur aux aliments. (Il serait intéressant de tester le Kuenzi avec une popote en Téflon munies d’un revêtement antidérapant pour savoir si elle convient bien (idem Titane ou aluminium).

rechaud-kuenzi-02.JPG

Les points faibles :
fleche_droite.gif Prix élevé mais très vite rentabilisé : pas de kit de pièces détachées à acheter, pas de cartouches de gaz ou d'essence C à acheter ultérieurement.
fleche_droite.gif La combustion : le bois qui a servi pour les tests était du résineux (Épicéa-Sapin). Il dégage de la suie qui tache les casseroles. La suie est difficile à nettoyer avec une simple éponge. Il faut prévoir un sac de rangement pour les casseroles souillées. Après plusieurs jours, sans avoir lavé l'extérieur de la casserole, j'ai constaté qu'il est assez facile de nettoyer la suie sur les récipients en inox avec une paille en fer. Pour éviter ce problème, il faut attendre que le bois soit complètement transformé en charbon de bois avant de poser ses casseroles.
fleche_droite.gif Le Kuenzi est inutilisable en haute montagne, en zone glaciaire (sauf si on ajoute en plus un brûleur à alcool).

rechaud-kuenzi-03.JPG

Les points forts :
fleche_droite.gif Très pratique à mettre en route.
fleche_droite.gif Très bonne combustion et rapide à utiliser.
fleche_droite.gif Le bois est un carburant facilement disponible (et gratuit) !
fleche_droite.gif Très belle qualité de fabrication (acier épais même si le poids peut sembler élevé).
fleche_droite.gif Housse en tissu pratique pour le rangement.
fleche_droite.gif Réchaud compact une fois rangée dans l’étui.
fleche_droite.gif Aucune déformation constatée après plusieurs utilisations (juste une teinte bleutée de l'acier).
fleche_droite.gif Pendant la cuisson, rechargement facile en bois.

<object classid="clsid:d27cdb6e-ae6d-11cf-96b8-444553540000" height="405" width="480"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/k2gixGwWz7sqLe1baS2"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><embed allowfullscreen="true" allowscriptaccess="always" height="405" src="http://www.dailymotion.com/swf/k2gixGwWz7sqLe1baS2" type="application/x-shockwave-flash" width="480"></embed></object>
Réchaud à bois Kuenzi Magic Flame Next Generation

Des améliorations possibles pour le Kuenzi NG ?
Il ne m'a pas été possible de faire bouillir de l'eau dans ma bouilloire MSR dans la configuration standard (les 4 cotés dépliés). En effet, s'il est possible de rajouter des tiges de renfort sur les cotés du réchaud (pour tasses, réchaud Trangia …), l'écartement du réchaud ne convient pas pour ce type de popote. L’écartement est trop large pour des petits contenants type bouilloire. Il y a un danger de renversement pour des casseroles/bouilloires de faible capacité (environ 0,7 litre ou 1 personne).

1ère solution : Il faudrait rajouter deux fentes sur le haut du réchaud de telle façon à glisser une petite tige métallique pour soutenir une petite casserole (type 1 pers.) ou une bouilloire (voir dessin).

rechaud-kuenzi-05.jpg

2ième solution : il faudrait percer le côté du réchaud avec 4 trous supplémentaires de telle sorte qu'il soit possible d'utiliser les deux tiges coudées en acier déjà fournies.

N.B. : si vous pliez en trois le réchaud à bois, il est alors possible d'utiliser des ustensiles de petit diamètre.

Une version en carbone / titane ferait du Kuenzi un « réchaud high-tech » ! Ces matériaux permettraient un gain de poids non négligeable. Le réchaud serait totalement optimisé pour la randonnée. Mais l’utilisation du titane est impossible ! Ses propriétés de résistance à la chaleur (oxydation des matériaux) ne sont pas compatibles avec les hautes températures.

Pour les non-randonneurs, lorsque le poids n’est pas essentiel (ex : motards…), une version longue et rectangulaire serait pratique pour cuire des viandes directement sur une grille posée sur le réchaud.

rechaud-kuenzi-08.jpg

Conclusion :
Après plusieurs semaines d'utilisation, le réchaud Magic Flame - Kuenzi a démontré toutes ses qualités (solidité, combustion efficace, rapidité de mise en route…).

Le Kuenzi est au réchaud à bois ce que « La Cornue » est à la cuisinière domestique ! Du haut de gamme pour les amoureux des bons petits plats.

La chaleur est amplement suffisante pour cuisiner des lyophilisés ou préparer des plats de pâtes, de pommes de terre etc…
La cuisson n'est pas très rapide (durée 30 mm pour une casserole de pommes de terre de 2 litres) mais les préparations cuisinées ne brûlent pas (œufs aux plats, viandes…). Le goût des plats n'est pas altéré par la fumée.

Le réchaud consomme beaucoup de bois. Il faut prévoir environ une quinzaine de bûches de 10 cm de long (diamètre 2cm) pour 20 minutes de cuisson (par exemple de pâtes). Une scie se révèle particulièrement utile pour couper quelques sections d’avance.

Le tirage est excellent en raison des quatre ouvertures situées sur les cotés. Le réchaud dégage parfois une fumée importante. Son usage doit être réservé aux zones autorisées (penser à éteindre les braises après usage pour éviter tout départ de feu). Un des signes visibles de la très bonne combustion est le peu de cendres qu'il reste après usage.

Attention à la colonne de fumée à l'allumage : elle ne passe pas inaperçue ! En limite de la réserve protégée de Remoray (Doubs) Jura, une voiture de gardes forestiers est venue à ma rencontre pour découvrir l'origine de la fumée.

rechaud-kuenzi-07.jpg

Grâce à ces 500 grammes d’acier, vous obtiendrez une combustion plus efficace que celle d’un feu classique avec un support en plus pour poser une casserole !
Nous reviendrons cet hiver vous faire part de nos remarques concernant le Kuenzi en mode hivernal !

Site internet : www.kuenzi.com
En vente sur Aventure Nordique

Note du test 3 / 5

10 commentaires

par lynx18
lynx18 avatar
 

bravo et merci Mtriclin pour ce test remarquablement documenté…
la barre est placée très haut , je fignole le test sur le
QVIST BUSHCOOKER , en attendant celui de Christophe ;-)

par Christophe
Christophe avatar
 

Ohlala, j'suis à la bourre. :oops:
Un note au traducteur, "flame" en anglais ne prend qu'un seul M. ;-)
J'y retourne.

par Régis Cahn
Régis Cahn avatar
 

Le "M" a disparu !
Merci… en attendant vos retours…
Merci a Mtriclin pour ce superbe test utilisateur.

par mtriclin
avatar par défaut
 

Il existe un menu du site Kuenzi qui est intéressant pour découvrir des astuces.

par exemple pour éviter la suie noire sur les casseroles, il est possible de frotter du savon sur le dessous et les cotés. La suie partira ainsi facilement au nettoyage.

par lynx18
lynx18 avatar
 

un autre truc "doux" testé ce jour sur le fond et les parois d'une poele alu PRIMUS Litech, " envahie de suie " par plusieurs cuissons sans nettoyage extérieur :
découper un petit carré dans un chiffon-éponge coloré
mélanger de la cendre fine d'une précédente chauffe avec quelques gouttes de savon liquide , on obtient une crème de texture très proche d'un produit connu ( utilisé pour nettoyer les éviers ),l'étaler doucement sur les parois envahies de suie avec l'éponge , rincer.
Pas besoin de paille de fer, mais il faut un peu d'eau pour rincer !

par mtriclin
avatar par défaut
 

Un test comparatif avec le Kunzi MF et le nouveau réchaud à bois en acier "Folding Firebox Stove de Quickstove" sera rédigé dans les prochains mois. Les produits sont assez similaires et le test mettra en évidence les petites astuces dans la conception de ces réchauds à bois mono paroi (adapteur, grille, support, etc …) et le temps d’ébullition.
Pour découvrir le Folding stove, des vidéos sont présentées avec la fiche produit http://www.monrechaud.com/rechaud-folding-firebox-stove.html

par Régis Cahn
Régis Cahn avatar
 

J'ai hâte de savoir ce qu'en penses le spécialiste, car le Firebox est prometteur. Tiens nous au courant !

par mtriclin
avatar par défaut
 

Juin 2013 :
————
Une évultion du kunzi est apparu sur le site du fabricant : le kunzi NG+.
Une des remarques du test a été prise en compte :-) , les supports pour les petites popotes sur le dessus du réchaud

par Régis Cahn
Régis Cahn avatar
 

Avec en plus la capacité de l'utiliser avec des granulés de bois et un brûleur gaz.

par mtriclin
avatar par défaut
 

Triste nouvelle Roland Künzi nous a quitté le 20/10/2016. La fabrication de ce petit réchaud est donc terminé ...

Merci de vous ou de vous inscrire pour écrire un commentaire.