Sac à Dos AARN Marathon Magic 30 Randonnée & Trekking > Sacs à dos

CyrilleM

CyrilleM

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 10 tests
  • 0 avis
  • 1 actualité
  • 51 commentaires
  • 644 messages

Note 3,0/5

Test sac à dos : 30 litres

Nouveau venu sur le marché du portage en France, Aarn est parti d'une feuille blanche pour la création de sa gamme de sacs à dos. L’unique point du cahier des « charges » à respecter est physiologique : le sac doit être conçu en fonction de la répartition des charges du sac sur le corps.

Testé par
CyrilleM

CyrilleM

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 10 tests
  • 0 avis
  • 1 actualité
  • 51 commentaires
  • 644 messages

Note du test 3/5

Des études démontrent que les problèmes de portage (douleurs, courbatures) sont dus aux mauvaises postures du haut du corps. Notre position est généralement trop penchée en avant pour compenser le poids du sac dans le dos et cela créé des contraintes importantes sur notre corps. Le concept est de rééquilibrer notre centre de gravité. La marque néo-zélandaise a eu l’idée de positionner des poches sur le devant du sac (les balance-pockets) afin de nous redresser.

aarn-marathon-magic_04.JPG

Caractéristiques techniques :
fleche_droite.gif Marque : Aarn
fleche_droite.gif Modèle : Marathon Magic 30
fleche_droite.gif Volume : 30 + 3 litres (balance-pocket)
fleche_droite.gif Poids sac seul : 645g
- sacoches avant (balance pocket) : 135g les deux
- poids total : 780g (790g annoncé par le fabricant)
fleche_droite.gif Matériaux : 500D Kodra, 220D ripstop nylon, 70D Si ripstop nylon
fleche_droite.gif Spécificités : 1 sangle porte piolet, 1 sangle porte bâtons, 2 poches filet sur l'arrière du sac.
fleche_droite.gif Coloris : orange noir et gris
fleche_droite.gif Fabriqué au Vietnam
fleche_droite.gif Prix public conseillé : 119 euros

aarn-marathon-magic_06.JPG

Aspect du sac :
Au premier abord, il fait franchement un peu ''usine à gaz'' car le système de portage ne ressemble pas à ce que l'on a l’habitude de voir et d’utiliser… On se dit que l'on va passer du temps, lors du premier usage, à régler et à comprendre l'utilité de chaque sangle…
Avec son aspect coloré et léger il fait très sac de « raid ». De bonne facture il surprendra les habitués des sacs utilisant des matériaux plus épais (que l'on trouve chez les marques dites ''traditionnelles''). Ses poches (balance-pockets) sur le devant lui confèrent un look à part.

aarn-marathon-magic_08.JPG

La qualité de portage :
La question à se poser : ce nouveau système apporte-t-il un réel plus par rapport à nos bons vieux sacs ?
Avant de l’utiliser, il faut :
fleche_droite.gif régler le sac à ses dimensions (ce qui se fait assez rapidement car les sangles nous tombent facilement sous la main).
fleche_droite.gif équilibrer lors du rangement les charges entre le sac et les balance-pockets.

Une fois sur le dos, le sac procure une bonne sensation de liberté au niveau du haut du corps grâce au système de bretelles indépendantes (elles sont fixées sur 1 point derrière le dos).
Le Marathon Magic 30 colle bien au dos. Si le sac est lourdement chargé notre position du corps sera plus droite qu’avec un autre système de portage.

Lors de la première utilisation, il vous faudra certainement après la première demi-heure de marche (vu le nombre de sangles et de réglages à faire) prendre un peu de temps pour réajuster les différentes sangles. J'ai, par exemple, ressenti assez rapidement une douleur sur l'omoplate due à la barre horizontale située sur le haut du dos (il faut de toute façon ''tordre'' les armatures pour adapter le sac et les balance-pockets à votre morphologie).
Après cela, je n’ai plus ressenti le moindre problème. Les balance-pockets prennent naturellement leur place. Le sac se fait oublier.

aarn-marathon-magic_09.JPG

Par contre, j’ai été déçu par le système d’évacuation de l’humidité du dos du sac. Je m'attendais à une meilleure aération au vu de la taille des mailles du filet. C’est un peu la même chose en ce qui concerne les balance-pockets. Elles ne tiennent pas vraiment chaud, mais quand on dépose le sac, on se retrouve avec le ventre mouillé (en plus du dos). En arrivant au col ou au sommet, s’il y a du vent, c'est vraiment désagréable.

Les accessoires :
On accède facilement aux balance-pockets (elles tombent naturellement sous la main) qui sont très pratiques. On peut fourrer, dans leur volume, un maximum d’objets. Les balance-pockets ne sont pas gênantes pendant la marche et ne vous empêcheront pas de voir vos pieds. Bref, le Marathon Magic est bien conçu…
Le sac n'est pas très accessoirisé. Il est véritablement réservé à une utilisation en randonnée. Il n’y a pas de possibilité de fixer des skis correctement. Pour l'alpinisme, il paraît fragile. De plus, il faudra enlever les balance-pockets pour ne pas altérer la qualité des mouvements. Ceci étant, les terres d’alpinisme ne sont pas ses terrains de prédilection !

aarn-marathon-magic_16.JPG

Ce que nous en pensons :
Le Marathon Magic 30 est intéressant pour les gens qui ont des problèmes de dos, ou qui souffrent (après plusieurs heures de marche) des épaules, du cou, ou de la nuque.
Il est utile pour les personnes qui souhaitent avoir de nombreuses choses à portée de main (sans avoir à quitter le sac !). Par contre, attention aux objets fragiles (Appareil photos, jumelles, bouteille…) situés dans les balance-pockets. Lorsqu’on pose le sac à terre, elles ont tendance à taper le sol…

Pour être honnête, ce ne fut pas une révélation en terme de portage. Pour un sac de 30 litres, si vous n'avez pas de problème de dos; ce sac ne changera pas votre randonnée par rapport à un sac dit classique.
Je pense qu'il faudrait plutôt tester le concept Aarn sur des moyen et gros litrages en trek ou pour la haute route. Cela nous permettrait de mieux appréhender les gains en terme de report des charges et de fatigue.

Il manque un compartiment pour la poche à eau et un passage pour sa pipette.
Pour une utilisation en terrain technique, il suffit d'enlever les balance-pockets. Le système de harnais et celui de report de charges permettent d'oublier le sac sur le dos.
Pour conclure : c’est un sac de bonne qualité mais qui n’est pas donné financièrement. Il comblera ceux qui n'ont pas trouvé leur bonheur avec les sacs traditionnels. Je me répète, mais ce concept est certainement plus adapté aux gros litrages et aux charges lourdes.

aarn-marathon-magic_17.JPG

Second avis : Chihiro a également testé le Marathon Magic 30, elle nous livre ses impressions.

Conditions de test :
Le sac a été testé lors d'une sortie dans le massif du Grand Arc comprenant un bivouac et une marche le lendemain.
Étant donné que nous étions plusieurs randonneurs, le litrage était suffisant (30l+3l). Il m'a permis d'emporter : 1 sac de couchage (1,48kg) + un matelas (680g) + 1 frontale (85g) + des vêtements chauds (600g) + 1 trousse de toilette + 1 appareil photo + 1 poche à eau avec pipette.

Ses impressions :
Le chargement du sac n'est pas évident car le profil du bas du sac est étroit. J'ai eu du mal à faire rentrer ma poche à eau avec mon sac de couchage. En fait, Aarn ne prévoit pas de compartiment pour poche à eau puisque les balance-pockets sont prévues pour charger des gourdes. J’ai constaté que les réglages du sac me permettent d'avoir un sac qui plaque bien au dos. Les balance-pockets ne gênent pas la vision des pieds. J'ai été agréablement surprise du portage. Cela m’a permis de vérifier les théories du concepteur ! (bien que le chargement du sac n'ait pas été optimisé).

aarn-marathon-magic_18.JPG

Ce sac est un peu cher mais pour ceux qui veulent allier qualité de portage et poids plume ; c'est un bon produit. Suivant les pratiques sportives des utilisateurs, Aarn a prévu des petits gadgets à rajouter au sac (accroches skis, pockets en kevelar ou waterproof…), ce qui permet de customiser son sac (moyennant finance).
La légèreté ne rime pas avec robustesse : il faut en être conscient dès l'achat et être précautionneux ! Il faut également prendre le temps d'effectuer les réglages et dépasser la première impression un peu déconcertante que l'on a face à toutes ces sangles!
Les inconditionnels des poches à eau devront s'abstenir ou changer pour des gourdes qui se placeront naturellement dans les balance-pockets pour une meilleure répartition des charges.
Le look du Marathon Magic 30 ne peux pas laisser indifférent : on aime ou on n’aime pas !

aarn-marathon-magic_19.JPG


Les conseils et l’avis du concepteur Aarn :
Pour un essai optimum du concept Aarn, il convient de mettre dans les balance-pockets tout ce qui est lourd et peu volumineux. Cela permet de vraiment équilibrer la charge. Les balance-pockets doivent basculer légèrement sur l’avant évitant ainsi la transpiration au niveau de la poitrine. Le maintien se fait alors uniquement via le bassin, et les cordons élastiques ne servent uniquement qu’à maintenir et stabiliser les poches. Pour la boucle devant qui lie les deux balance-pockets en partie haute, nous recommandons de ne pas l’utiliser en utilisation randonnée, sauf en descente en courant (et encore !). Le confort est beaucoup plus important, sans nuire à la stabilité des poches. Pour une utilisation « Raid », effectivement, ce serrage supplémentaire est indispensable avec les deux balance-pockets remplie chacune de poche a eau d’1litre ½.
Sur les gros litrages, les balance-pockets ont une armature en alu a former, afin d’éviter tout point de contact poche/poitrine. Le fait qu’il n’y ait pas de poche hydratation dans le sac est volontaire et lié au concept : l’hydratation doit trouver sa place dans les balance-pockets : équilibre de charge, rapidité d’accès pour s’hydrater. Seuls les modèles 22 et 11 Litres ont un compartiment hydratation dans le sac, car le volume des balance-pockets n’est pas suffisant pour le transport de l’hydratation. Le sac nécessite une « prise en main » afin de trouver ses propres réglages. Une fois ceux-ci trouvés, le sac reste très facile appréhender.

Il n’est pas du tout conçu pour du ski alpinisme (pas de portage ski) et le porte piolet est destiné aux personnes pratiquant du fast & light, avec la possibilité de prendre un piolet d’appoint léger pour une traversée glaciaire ou un gros névé persistant.
Pour une utilisation en alpinisme, d’autres modèles dans la gamme Aarn en grammage plus importants et 100% étanches sont dédiés a une utilisation Montagne/alpinisme.

Site web du fabricant : www.aarnpacks.com
En vente chez Aventure Nordique

4 commentaires

Nicolas Masson

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 3 tests
  • 0 avis
  • 2 actualités
  • 53 commentaires
  • 532 messages

"pas de portage ski", et c'est le concepteur qui le dit.
Heureusement que nous sommes sur pasdeskirandonnenordique.com sinon ça aurait fait tâche.

chihiro

chihiro

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 4 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 13 commentaires
  • 22 messages

Pour ma part, le sac Magic n'a pas été testé dans son domaine de prédilection puisqu'il s'agissait pas d'un trail mais d'un bivouac plutôt sympa comme le démontre les photos et d'une rando le lendemain. Il n'y a pas que le ski dans la vie…si mais bon…
J'ai pour ma part apprécié le portage et j'ai utilisé la sangle de serrage poitrine pour la photo car c'est un bon maintient du sac contrairement à la boucle des autres sacs à dos classiques et surtout bien confortable pour les filles.
En ce qui concerne les accessoires, ils ne vont pas sur tous les sacs et donc pas sur celui-ci car il n'est pas assez renforcé pour des portes skis, donc erratum.Mais je voulais aiguiser la curiosité des membres du site pour les autres sacs de la marque Aarn qui mérite d'être plus connue. J'espère pouvoir tester d'autres sacs de la marque qui correspondent plus à notre pratique très prochainement!

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 229 actualités
  • 334 commentaires
  • 2306 messages

Effectivement les prochains tests de sacs Aarn seront utilisables en ski de rando !