Sea to Summit Ether Light XT Bivouac > Matelas

Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 34 sorties
  • 38 tests
  • 0 avis
  • 44 actualités
  • 42 commentaires
  • 291 messages

Note 4,0/5

Marque : Sea to Summit

Modèle : Ether Light XT

Réf : DMATAMEL

Couleur : Gris

Poids : 350g

Dimensions : 183x55x10cm

Année : 2020

Prix indicatif : 148,97 €

Matériaux :

  • Nylon Ripstop 30/40 deniers
  • TPU intérieur avec traitement anti-microbes thermocollé
  • Cellules Air Sprung Cell
  • Soudures thermocollées
Le Sea to Summit Ether Light XT est un matelas gonflable, léger et confortable. Il est livré avec le sac-pompe.

Testé par
Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 34 sorties
  • 38 tests
  • 0 avis
  • 44 actualités
  • 42 commentaires
  • 291 messages

Note du test 4/5

Conditions de test

Itinérance en cyclo-randonnéee estivale et automnale dans les Alpes du Sud, bivouac automnale dans les Alpes du Nord par température douce.

20201029_154934.jpg

Le Sea to Summit Ether Light XT est un matelas gonflable 2 saisons ultra-léger : il ne pèse que 350 grammes. De forme momie, il mesure (en taille M) 183 cm et offre une largeur de 55 cm, idéal pour un individu de taille moyenne, oscillant autour de 175 cm.

20201029_153424.jpg

Fourni avec un sac de rangement, le Sea to Summit Ether Light XT se glisse facilement dans votre sacoche ou votre sac à dos du fait de son encombrement réduit et de son poids plume. Une fois plié, ses 350 grammes se compactent en effet dans un volume de 21 x 10 cm. A noter que ce sac de rangement n'est pas particulièrement contraignant en terme de volume : il est possible de faire mieux.

20201029_153207.jpg

Si besoin, il est en effet possible de gagner encore un peu plus de place en réduisant le volume du Sea to Summit Ether Light XT à l'aide d'un autre sac de compression. Ce matelas du fabriquant australien est également livré avec un kit de réparation contenant des patchs autocollants pour palier aux crevaisons, ainsi qu'avec un clapet anti-retour de rechange pour garantir une utilisation durable du produit.

20201029_155218.jpg

Avec une épaisseur de 10 cm, le Sea to Summit Ether Light XT offre une bonne isolation du sol du printemps à l’automne par température douce. L’isolation est assurée par la technologie Air Sprung Cells : ce sont des cellules d’air maillées entre-elles avec du TPU. Cette conception en cloison permet de créer des poches d’air volumineuses en utilisant moins de tissu par rapport à un matelas traditionnel. Elles sont ainsi entièrement indépendantes les unes des autres et ne forment qu'une cloison entre le tissu côté dormeur et le tissu côté sol. Cette isolation reste légère : la résistance thermique (appelée aussi norme R-Value) du Sea to Summit Ether Light XT est de 1.2.

20201029_155049.jpg

De couleur grise, le Sea to Summit Ether Light XT a tendance à facilement se salir, ce qui bien évidemment n’altère en rien ses performances. Les matériaux utilisés et la construction le rendent adapté à de multiples usages. Le tissu du matelas en nylon 30/40D (côté dormeur/côté sol) apparaît solide (attention toutefois aux accrocs avec la végétation : on reste sur matelas gonflable ultra-léger), la couche TPU à l'intérieur dispose d'un traitement anti-microbien tandis que le revêtement PU du tissu extérieur diminue le bruit. En pratique, le Sea to Summit Ether Light XT n'est en effet pas totalement silencieux : il fait un léger bruit de grincement de caoutchouc lorsque vous vous déplacez dessus (comme d'ailleurs les autres modèles de matelas similaires des autres marques).

20201029_155733.jpg

C’est surtout dans le confort de couchage que les 10 cm d’épaisseur du Sea to Summit Ether Light XT, le tissu léger et silencieux en nylon 30/40 deniers et la technologie Air Sprung Cells se font ressortir. Outre un gain de poids, cette dernière permet par exemple une pression répartie uniformément grâce au cellules d’air qui bougent individuellement. Ce système de soudure par capitonnage et ses parois aérées internes donnent un couchage très stable. Autrement dit, cela limite l'effet « vague » lors de mouvements nocturnes.

20201029_155642.jpg

Du fait sa forme momie, le Sea to Summit Ether Light XT offre forcément une surface de couchage plus restreinte qu’avec un matelas en forme rectangulaire. Il ne fait pas exception à la règle. Là où il excelle, c’est sans aucun doute dans le confort et la polyvalence des positions pour dormir. On peut de dormir aussi bien sur le dos, sur le ventre, sur le côté. Le Sea to Summit Ether Light XT offre une bonne prise en charge des points de pression du corps pour individu de moins de 70 kg, et ce quelque soit la façon dont on dort.

20201029_155037.jpg

A noter que la surface du Sea to Summit Ether Light XT a une sensation quelque peu plastifiée, ce qui n’est pas le plus agréable lorsqu'elle entre en contact avec la peau nue. Cela n’a que peu d’incidence en pratique, sauf si vous aimez dormir sans vêtement et directement au contact de votre matelas pendant les nuits chaudes.

20201029_154853.jpg

Au niveau de la tête, le Sea to Summit Ether Light XT est équipé de l’attache PillowLock. C’est un moyen simple mais efficace de connecter un oreiller (de la marque du fabricant australien) au matelas : le système se compose de quatre petits patchs velcro qui adhèrent au tissu à l'arrière des oreillers. Cela permet ainsi de fixer un oreiller Aeros Sea to Summit à votre matelas pour le tenir en place et ainsi éviter qu’il glisse et glisse sous votre tête toute la nuit, ce qui est toujours assez ennuyant.

20201029_154025.jpg

Le Sea to Summit Ether Light XT est équipé d’une valve plate unique et multifonction qui ne dépasse pas du matelas. Aucun risque donc d'accrochage au cours de la nuit. A partir de cette valve unique, il est possible à la fois de gonfler le matelas (avec possibilité d’ajuster la pression du matelas en fonction de votre besoin de confort) et de le dégonfler (avec possibilité d'une ouverture totale pour faire un vide d’air rapide ou d'une ouverture partiel pour un dégonflage au coup par coup par pression sur l'anti-retour afin d'ajuster la pression avant l'utilisation). Les deux positions s’ajustent en clippant / déclippant les différentes parties de la valve. En pratique, ce système fonctionne très bien.

20201029_153644.jpg

Le Sea to Summit Ether Light XT n'est pas un matelas auto-gonflant. Pour le gonfler, il faut utiliser le sac de rangement qui fait aussi office de sac-pompe AirStream Pumpsack. Ce système de gonflage intégré présente un atout indéniable : on ne peut pas oublier chez soi le sac-pompe et s’en rendre compte au moment d’installer le bivouac. Le sac à pompe est en effet cousu au sac de rangement. Pour le déployer, il faut simplement desserrer le bas du sac de rangement et celui-ci intègre le dispositif de l’AirStream Pumpsack.

20201029_154106.jpg

Pour gonfler le Sea to Summit Ether Light XT, il faut d’abord connecter le sac-pompe AirStream Pumpsac à la valve plate unique et multifonctions du matelas, en mettant cette dernière sur la position gonflage.

20201029_154719.jpg

Ensuite, il suffit d’emprisonner l’air dans le AirStream Pumpsac en soufflant dedans, puis de l’expulser dans les cellules du matelas. Ce système rend chaque respiration beaucoup plus efficace, tout en évitant d’envoyer trop d’air humide à l’intérieur du Sea to Summit Ether Light XT et donc de favoriser la condensation. L’usage du sac-pompe vous oblige, certes, toujours à souffler de l’air pour gonfler le matelas, mais il suffit de trois à quatre respirations pour que ce dernier soit gonflé. On économise donc vraiment de l’énergie.

20201029_155939.jpg

Une fois dégonflé via la valve plate unique et multifonctions du matelas, le rangement du Sea to Summit Ether Light XT est aisé. Il faut d’abord faire sortir la totalité de l’air présente dans le matelas par la valve, en comprimant celui-ci dans vos mains et en les faisant glisser des pieds vers la tête. Pour vérifier que la manipulation a été bien effectuée, le matelas doit avoir un aspect chiffonné là où l’air a été enlevé. Ne pas hésiter à répéter une deuxième fois l'opération.

20201029_153613.jpg

Il faut ensuite plier le Sea to Summit Ether Light XT (vidé de son air) en trois dans le sens de la largeur avant de l’enrouler sur lui même, puis le ranger dans le sac prévu à cet effet. La totalité de l’opération ne prend que quelques minutes.

20201029_153111.jpg

Points faibles

  • Prix
  • Un peu bruyant

Points forts

  • Ratio poids / confort
  • Sac-pompe inclus dans le sac de rangement

Conclusion

Le Sea to Summit Ether Light XT n’est pas le matelas le plus léger ou le plus compact du marché, mais il présente un compromis poids / confort / praticité qui est excellent. Ces quelques grammes supplémentaires et son volume légèrement plus encombrant (certes tout relatif, de telle façon que cela apparaît négligeable sur le terrain) se traduisent par un matelas plus épais et plus moelleux, donc plus confortable. Avec une épaisseur de 10 cm et du fait des matériaux utilisés, le Sea to Summit Ether Light XT est en effet vraiment très confortable : on ne sent pas le sol quelque soit sa position et on passe de bonne nuit de sommeil sur tous les terrains. De plus, son système de gonflage à valve unique et multifonction est très judicieux et efficace. Si vous appréciez les détails, le sac-pompe inclus dans le sac de rangement est également un vrai plus ; de même que le système d’attache intégré pour oreiller.

1 commentaire

juan

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 1 commentaire
  • 0 message

Bonjour
Pour infos , le matelas " Seatosummit Ether light Xt insulated a une R-value de 3,2 ( norme ASTM F 3340-18 )