Skins contre peau Vêtements

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 229 actualités
  • 334 commentaires
  • 2306 messages

Note 3,0/5

Test : sous-vêtements techniques Skins Neige

Les sous-vêtements techniques font fureur.
Les services « recherche et développement » des marques phosphorent pour réinventer ce qui existe déjà : la peau !
La course aux innovations est lancée ; l’enjeu étant de trouver des textiles se comportant comme des double-peaux : protection, régulation et transfert d’humidité.

Testé par
Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 229 actualités
  • 334 commentaires
  • 2306 messages

Note du test 3/5

Jusqu’ici le programme est classique. La nouveauté : certains de ces équipements ont des effets récupérateurs. C’est le cas du Skins Snow.

Testeurs : lowwa & Régis Cahn (Photos : Timon73)

skins_neige.jpg

Conditions de test :
fleche_droite.png Ski de randonnée alpine, randonnée nordique, roller, vélo et course à pied.
fleche_droite.png Temps chaud (printemps – été) & temps froid (-10°C).

Caractéristiques techniques :
fleche_droite.png Marques : Skins
fleche_droite.png Modèles : hauts et collants Skins (homme & femme)
fleche_droite.png Technologie :
- Bio-accélération™ : La circulation sanguine améliorée grâce à la technologie de gradient à compression aide à réduire l'accumulation d'acide lactique.
- Skin » fit : le gradient de pression correct des vêtements Skins™ est basé sur le calcul de l’indice de la masse corporelle (IMC).
- Skin » température : optimise la température de votre corps dans un environnement chaud ou froid
Matière : microfibres Lycra® et Meryl®
- Skin » muscle + : permet de concentrer la puissance du muscle et réduire au maximum les vibrations musculaires.
- Skin » frais : le tissu Skins™ intègre des propriétés antibactériennes et antimicrobiennes empêchant les odeurs.
- Skin » UV block : le tissu intelligent Skins™ est testé et approuvé indépendamment et offre une protection UV 50+ contre le soleil
- Skin » Dry : l’effet de mèche de gestion de l’humidité éloigne l’humidité de la peau la laissant parfaitement sèche.
fleche_droite.png Lieu de fabrication : Chine
fleche_droite.png Prix public conseillé : 90 euros (haut) & 100 euros (collant)

skins_snow_haut.jpg

Avis :
Au premier essayage, les sensations sont déroutantes : engoncement et étouffement.
Après quelques minutes d’acclimatation, on saisit le concept du Skin : ce sous-vêtement élastique colle à la peau et apporte un maintien musculaire tout en se faisant rapidement oublier.

A l’usage, par temps chaud : le skin ventile (sensation de frais) mais l’humidité se condense dans les fibres du textile. Comme son nom l’indique, le Skins Snow est destiné aux pratiques hivernales ou au temps frais.

A l’usage par temps froid : il offre une bonne protection. Il n’est pas chaud mais conserve la chaleur.
Par temps chaud, le skins se porte sans couche supplémentaire. En hiver, on adjoindra au Skins une ou deux couches supplémentaires pour affronter le froid.

skins_snow_sous_vetement.jpg

Choisir la bonne taille & qualité
Pour maximiser son efficience, le Skins doit être porté à la bonne taille. Trop grand, le concept de « au plus près de la peau » n’est pas respecté. Trop petit, le sous-vêtement a tendance à remonter au niveau du nombril… Le choix de la taille est important (En fonction de la taille et du poids de la personne). Il est préférable de se faire conseiller avant l’achat.

En choisissant la bonne taille, le skins :
fleche_droite.png descend bas sur les chevilles et les manches,
fleche_droite.png laisse une bonne amplitude aux mouvements,
fleche_droite.png apporte un maintien musculaire.

Le skins est conçu de façon à épouser les formes du corps. Après les premières sensations, le tissu s’avère agréable car les coutures sont plates. On ne les ressent pas. Ce sous-vêtement synthétique est relativement fragile. Gare aux accros !

Effet récupérateur ou pipo marketing ?
Le fabricant annonce que le skins a des performances récupératrice. Difficile de se faire un avis objectif. Comment juger ?
A part des tests en laboratoire, c’est délicat de confirmer les dires. Pour en être sûr, il faudrait tester dans des conditions identiques d’efforts, de forme et ainsi se faire une opinion et donner son avis.

D’ailleurs faut-il vraiment attendre qu’un sous-vêtement remplace les phases de préparation et de récupération d’un sportif ? Oui, c’est sans doute une aide pour les sportifs de haut-niveau mais c’est moins vrai pour le skieur de randonnée nordique. Ceci étant, en raid prolongé, les phases de récupération musculaire sont importantes et permettent de repartir le lendemain…

skins_snow_textile.jpg

Sur des phases sportives intenses, on constate que le maintien musculaire est efficace et homogène. C’est sans doute ce point qui apporte un véritable plus. De là à penser qu’on fera disparaître les courbatures et qu’on va aider la circulation sanguine….
La gestion de l’humidité : le collant ou le haut sont des textiles synthétiques qui aident au transfert d’humidité mais ne vous attendez pas à être totalement au sec après un effort intense. Par temps froid oui, mais sinon, c’est loin d’être le cas.

Ces sous-vêtements sont taillés pour les sports actifs et non pour faire de l’affût en forêt. A essayer.

Toutes les infos sur le site Skins : www.skins.net/fr

4 commentaires

Robert

Robert

Nicolas, t'as remarqué ?
Il a pas dit une fois " Nous "
et pas une seule fois " Je " …
C'est beau la critique consensuelle ! :-D :-D :-D :-D

Robert

Robert

…et en plus il a inventé un
nouveau style de télémark :
Le " télémark-zen "

Nicolas Masson

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 3 tests
  • 0 avis
  • 2 actualités
  • 53 commentaires
  • 532 messages

Il y aurait beaucoup à dire d'un point de vue technique sur cette image.
Une seule chose : utiliser de cette manière des fixations diamir, c'est un bon moyen de "prouver" qu'elles sont fragiles.

Nicolas Masson

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 3 tests
  • 0 avis
  • 2 actualités
  • 53 commentaires
  • 532 messages

Sans porter le moindre jugement sur les vertus exceptionnelles revendiquées par "skins", je suis moi-même un adepte du collant en synthétique en ski de rando (nordique comme alpine).
C'est avant tout PRATIQUE, et CONFORTABLE.