Skis Altai Hok Randonnée Nordique > Skis

par
Régis Cahn avatar
Régis Cahn

Note : 4,0 / 5

Marque : Altai

Modèle : Hok

Réf : Hok Ski

Couleur : Marron

Poids : 125 cm : 2100 g - 145 cm : 2560 g

Dimensions : 125 cm ou 145 cm

Année : 2016

Prix indicatif : 299,00 €

Matériaux :

  • Carres métalliques en acier.
  • Noyau en bois recouvert de fibres de verre mélangées avec des matières organiques naturelles.
  • Semelle lisse en polyéthylène fritté et peaux de phoque synthétique sur les ¾ des skis.
  • Les skis sont dotés d’inserts à vis.

Autres caractéristiques :

Lignes de cotes : 123-109-123 mm
A utiliser avec des fixations norme 75 mm ou des fixations universelles (X-Trace Pivot ou OAC EA)

Le ski Hok, peut être utilisé partout où l’on trouve de la neige. La peau de phoque intégrée qui recouvre partiellement la semelle du ski permet de grimper avec facilité. Ce système anti-recul a également pour effet de ralentir le ski en descente et de le rendre plus facile à maîtriser comparativement à un ski traditionnel. Court et large, ce ski est exceptionnellement facile à manœuvrer. Idéal dans les secteurs boisés denses et sur les reliefs variables, il s’agit d’un outil tout usage réellement adapté au ski hors-piste. L’Altai Hok donne naissance à une nouvelle activité : Le Ski-raquette !

2 commentaires

par Régis Cahn
Régis Cahn avatar
 

Dans les confins montagneux de l’Altaï, dans le nord de l’Asie, les skis sont encore considérés comme des outils essentiels pour les déplacements et la chasse au cours des longs mois d’hiver.

Une paire de skis fabriqués à la main : c’est tout ce dont le skieur de l’Altaï a besoin pour parcourir les denses forêts, gravir et dévaler les montagnes et traverser les lacs gelés…

Les concepteurs passionnés de ski hors-piste, ont été inspirés par la nature polyvalente des skis utilisés dans les montagnes de l’Altaï. C’est ainsi qu’est née l’entreprise "Altai Skis"

Le ski hors-piste doit pouvoir se pratiquer en tout lieu, qu’il s’agisse du petit bois qui longe votre arrière-cour ou d’un parc, d’une colline ou d’une montagne près de chez vous. Pour utiliser les skis, vous n’avez besoin d’aucune piste balisée, d’aucun remonte-pente, d’aucun billet. Osez la liberté !

par Vincent74
Vincent74 avatar
 

Après deux saisons d'utilisation, dans le Vercors, le Jura et en Laponie Suédoise soit plus de 1000km, généralement en tirant une pulka ou en conduisant un fauteuil-ski (pour handicapé), voici mes impressions:
En positif : sa facilité et sa stabilité, très intéressante notamment sur des neiges qui portent peu. Leur faible longueur (145) permet de se faufiler aisément dans des sous-bois (mais sans pulkas !)
Autre avantage qui m'a fait d'abord choisir ce type de ski, la possibilité de mettre des grosses chaussures (type canadienne ou Sorel), ce qui dans des conditions froides et sur plusieurs jours, offre un confort inégalé.
Autre avantage découvert lors de déplacements en avion: j’arrivais à les rentrer dans ma pulka, ce qui faisait plus qu'un seul (gros) bagage.
Inconvénients : le confort se paye par une moindre tenue de la cheville et donc, à moins d'avoir une technique d'enfer, des difficultés à tenir en dévers (malgré les carres) et encore plus avec une pulka !
Autre point négatif, la peau intégrée qui adhère moyennement en montée. J'ai dû adapter des peaux entières couvrant l'ensemble du ski. Mais bon, la finalité de ce ski n'est pas l'environnement alpin. Donc crêtes et forts dénivelés à éviter, à moins d'être un peu maso. Mais ça passe quand même avec des grosses cuisses et des gros bras !
Enfin, avantage ou inconvénient, on ne passe toujours inaperçu avec ce genre de ski, ce qui occasionne des rencontres et des discussions intéressantes !

Merci de vous ou de vous inscrire pour écrire un commentaire.