Skis Fischer S-Bound 112 Randonnée Nordique > Skis

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 219 actualités
  • 330 commentaires
  • 2287 messages

Note 5,0/5

Marque : Fischer

Modèle : S-Bound 112

Poids : 2690g/179cm

Dimensions : 159,169,179,189 cm

Année : 2016

Prix indicatif : 299,00 €

Matériaux :

Noyau bois et fibres de verre

Autres caractéristiques :

Lignes de cotes : 112-78-95 mm
Finition de la semelle: Nouvelle finition pierre universelle qui garantit des propriétés de glisse optimales sur toutes les neiges.
Constructions : Composants spécifiques pour des extrémités extrêmement robustes, assurant une remarquable résistance à l’usure, particulièrement utile pour la location.
Nordic Rocker Camber: La légère ouverture des extrémités du ski procure des propriétés de glisse parfaites en terrain vierge. Elle autorise des virages faciles avec une dépense énergétique moindre.
Carres : Fine carre en acier qui court sur toute la longueur du ski. Elle garantit une accroche constante des carres quel que soit le type de neige.
Noyau : Les canaux d’air intégrés dans le noyau bois et fibres de verre apportent un gain de poids par rapport aux noyaux 100 % bois. Ils sont également plus résistants à la rupture et permettent une meilleure répartition de la pression de surface.
Système anti-recul : Nouveau système anti-recul pour une meilleure poussée dans tous les terrains, particulièrement hors des pistes tracées et en terrain difficile. Une exclusivité Fischer.

Le 112 est le skis le plus large de la gamme S-Bound de Fischer. Il s'agit d'un ski de randonnée nordique conçu pour être très performant en descente. Il offre une bonne qualité de glisse et son système d'écailles Offtrack permettent de monter avec assurance. Le SBound 112 s'utilise pour une pratique du SRN et du Telemark léger. Carres métalliques sur toute la longueur des skis. Le cambre Nordic Rocket assure une maniabilité optimale et une bonne flottaison en neige poudreuse. Skis Backcountry taillés pour du 100% hors traces !

Testé par
stef

stef

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 29 tests
  • 2 avis
  • 0 actualité
  • 47 commentaires
  • 453 messages

Note du test 5/5

Conditions de test

Fischer S-Bound 112 de 179 cm de longueur utilisés en sortie à la journée sur le Jura en configuration pré-alpine avec des fixations 3 pins Travers, des Alico Double et des Crispi Svartisen. Conditions de neige très variées allant de la neige légère et poudreuse à des conditions printanières lourdes et humides.

S-Bound 112 (2).jpeg

Au même titre que les skis larges des marques concurrentes, les Fischer 112 ont l'ambition d'élargir, pour ne pas dire de dépoussiérer, la pratique du ski de randonnée nordique. Leurs lignes de cotes généreuses permettent aux skieurs de s'engager sur des itinéraires au profil moins restreints et de cheminer sur des versants plus pentus. L'ambition est de développer un ski plus ludique et qui intègre totalement la descente dans son ADN. Le ski de randonnée nordique est donc avec les 112, synonyme d'un telemark qui peut être vif, nerveux et engagé. Leurs terrains de prédilection sont les pentes clairement pré-alpines où des skis plus étroits verraient leurs limites de compétences vite dépassées. S'il manquait des arguments aux adeptes du SRN pour donner de la consistance à leur discipline notamment aux yeux de nombreux skieurs alpinistes ou de fondeurs qui la réduisent bien souvent (et d'une manière dédaigneuse...) à « une sortie en p'tits skis », les 112 sont l'argument ultime !

S-Bound 112 (11).jpeg

Au premier abord, c'est bien évidemment la silhouette large et parabolique des 112 qui les caractérise. Sur le terrain, les performances liées à cette silhouette sont accrues par le cambre rocker des 112. Ce cambre voit les extrémités des skis légèrement plus ouvertes. Dans la neige légère, le rocker accélère la remontée des skis à la surface (caractéristique qui apparait souvent sous le terme de déjaugeage) et permet aux skis de mieux « flotter ». A l'usage, on tire également aussi profit de la géométrie des 112 qui facilite les entrées et les sorties de virages.

Dès qu'on accentue la prise de carre, la ligne de contact ski/neige n'est plus une ligne droite mais prend automatiquement la forme d'une courbe, favorisant le phénomène et la sensation de « carve ». On est bien ici dans ce qui caractérise les skis larges et paraboliques : un aspect très ludique de la pratique du telemark. Le maniement des 112 est donc moins contraignant, plus vif et plus fluide. Leur bonne réactivité permet des enchainements de virages telemark rapides avec une sensation de glisse et de flottaison très nette. Que ce soit de longue courbes sur des versants ouverts ou des virages plus courts, plus rapides en forêt, les 112 sont très stables et très agréables à skier.

S-Bound 112 (4).jpeg

Au sommet de versants jugés trop pentus, on ne rechigne plus à s'y engager avec l'appréhension d'y être pénalisé par des skis trop étroits, moins stables, moins réactifs. Equipé de 112, la recherche d'itinéraires au profil accentué et pour peu que la neige soit de bonne qualité, devient tout naturellement une fin en soi. 

Dans des conditions de neige moins idéales, les performances des 112 sont quelque peu lissées. Il n'en reste pas moins qu'ils ne déméritent pas puisqu'ils restent malgré tout réactifs et maniables. Les fines carres en acier qui équipent toute la longueur des skis, renforcent l'accroche et la conduite des skis sur neige dure. 

S-Bound 112 (12).jpeg

Pour les sorties test, les 112 ont été principalement associés à des Alico Double. La rigidité de ces chaussures facilite le transfert d'effort que le skieur opère sur ses skis et permettent de tirer le meilleur profit des caractéristiques techniques des 112. 

S-Bound 112 (7).jpeg

Associés à des Crispi Svartisen, des chaussures plus souples que les Alico Double, pour de sorties aux profils moins pentus, les 112 ne se sont pas révélés aussi patauds que leurs lignes de cotes pouvaient le laisser paraître. Leurs semelles offre une bonne glisse, les skis restent bien directeurs et la marche glissée bien productive. La qualité et l'efficacité des écailles est réelle, d'autant plus que la largeur de contact est, avec les 112, conséquente. Leur accroche peut encore être augmentée avec le système Easy Skin (demi-peaux) qui équipe la quasi totalité de la gamme SRN proposée par Fischer ou avec des peaux intégrales plus compatibles avec les dénivelés pour lesquels les 112 sont taillés.

S-Bound 112 (10).jpeg

Points faibles

  • Le poids

Points forts

  • Les performances en descente
  • La qualité de la glisse et le rendement au plat et faux-plat
  • Une sérigraphie plus attractive

Conclusion

Les Fischer S-Bound 112 permettront aux skieurs les moins aguerris de descendre les pentes avec plus d'assurance et aux skieurs confirmés de faire évoluer leur pratique sur des versants plus engagés et plus exigeants. 

Avec des skis tels que les S-Bound 112, la « philosophie » des sorties SRN prend une toute autre forme. Il ne s'agit plus d'une pratique dédiée aux combes et pré-bois, cheminant le long des lignes de crêtes ou composant très approximativement avec les pentes pour en atténuer le dénivelé. La pratique revendiquée est une pratique qui cherche à combiner entre eux un maximum de versants, de les varier et de pleinement les skier à la descente avec toute l'élégance du telemark, sans pour autant être laborieux, peu productifs dans les liaisons de plats ou faux-plats qui relient ces différents « spots ».

1 commentaire

gatesquiro

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 0 test
  • 1 avis
  • 0 actualité
  • 5 commentaires
  • 46 messages

Bonjour,

première petite ballade avec les SB 112 + crispi svartoissen dans 15cm de poudreuse (dans le 65) histoire de tester les ski tout neufs :
malgré le poids et la taille (1,89)montée agréable et bonne accroche des écailles
en descente très bonne flotaison et virage hyper facile -il faut dire que c'est ma première expérience avec des skis pararaboliques (ski droit de 2. m depuis 20 ans..)

à voir en neige dure ou crouteuse

R Lattuga