Skis Madshus Glittertind MGV Randonnée Nordique > Skis

par
avatar par défaut
mtriclin

Note : 3,0 / 5

Marque : Madshus

Modèle : Glittertind MGV + SKIS

Poids : 1890g/190cm

Dimensions : 170-180-190-195-200-205 cm

Année : 2014

Prix indicatif : 249,00 €

Matériaux :

Noyau bois

Autres caractéristiques :

Ligne de cote : 68-55-62 mm

Skis solides adaptés pour les sorties hors des traces, mais si besoin peut parcourir des pistes préparées. Portance satisfaisante en poudre. Carres en acier. Un ski de référence chez le norvégien Madshus !

Testé
par
avatar par défaut
mtriclin

L’hiver, les skieurs nordiques expérimentés l’atteignent depuis le refuge de Spiterstulen ou celui de Glitterheim. Du sommet, la vue est fantastique sur les innombrables glaciers qui composent ce massif scandinave. La marque norvégienne Madhus, a inévitablement surnommé ce ski « Glittertind » !

Caractéristiques techniques :
fleche_droite.gif Marque : Madshus
fleche_droite.gif Modèle : 947 Glittertind MGV
fleche_droite.gif Tailles : 170-180-190
fleche_droite.gif Sidecut : 68-55-62
fleche_droite.gif Poids : 1890 g / 190 cm
fleche_droite.gif Structure : capot en fibres de verre triaxial.
fleche_droite.gif Noyau : bois de plusieurs variétés, laminé vertical.
fleche_droite.gif Semelle : anti-recul composé de 5 formes d’écailles différentes, plus longues, plus espacées aux extrémités, plus vives et plus rapprochées au fur et à mesure que l’on se rapproche du centre du ski. Carres métalliques (Steel Edge) sur toute la longueur du ski.
fleche_droite.gif Couleur : bleu dégradé
fleche_droite.gif Prix public conseillé : 198,00 €

madshus-glittertind.jpg

Ce que nous en pensons:

Conditions de test : Glittertind MGV - Madshus à écailles 190 cm - Poids et taille du skieur 95 kg - 1,75m - Lieu de test : pistes et hors-pistes dans le Val de Mouthe (Jura).

Le ski Madshus a été testé avec une fixation NNN BC et une chaussure Fischer BCX 6 pour les raisons suivantes : bon maintien au niveau de la cheville, excellente rigidité, sensation de glisse, en alternatif, proche d'un modèle classique de ski de fond.
Le nouveau Glittertind MGV 2008 est un excellent ski de la gamme « back country » de Madshus.
La cambrure associée à la légèreté du ski permettent d'obtenir un ski très réactif et très agréable à utiliser lors de la pratique du ski alternatif et ceci, même avec des chaussures de randonnée nordique. La spatule supérieure a été redessinée pour obtenir une meilleure glisse sur ce ski à écailles.
En comparaison des skis Outtabounds (Fischer) ou X-ADV 89 (Salomon), les côtes du ski Madshus sont étroites (68-55-62). C’est tout à son avantage sur des terrains moyennement accidentés ! De plus, il peut être utilisé sur des pistes de ski de fond.
Le Madshus est un ski pour le « hors traces », mais son domaine d’utilisation est large : pistes damées, hors pistes, randonnée à la journée, raid et expédition.
Il est tout à fait envisageable de le choisir pour effectuer la Grande Traversée du Jura (GTJ). En effet, ce parcours valorisera ses qualités de glisse. Les passages non tracés ne présenteront aucun problème pour ce ski tout terrain.
Ce ski est très populaire en Norvège. Ce ski de référence a fait ses preuves coté robustesse.

Remarques :
fleche_droite.gif Pour les terrains plus accidentés, il est préférable de choisir un ski plus court pour accroître la maniabilité.
fleche_droite.gif Pour tracter une pulka, assurez-vous de disposer de peaux de phoque d'environ 50 mm de largeur.

A savoir :
La semelle du ski Madshus Glittertind MGV est thermo-formée et non usinée, comme par exemple sur les skis Fischer. Les écailles sont bien formées sur le ski Madshus, alors que l’on aperçoit le travail d'usinage sur la semelle des skis Fischer.

ecaille-madhus.jpg ecaille-fischer.jpg Écailles des skis Madshus Glittertind et des skis Fischer Outtabounds

Les deux systèmes présentent des avantages et des inconvénients. D’une manière générale, l'accroche en montée est très bonne avec les deux types d’écailles. Il est impossible, par contre, de farter à chaud une semelle thermo-formée sans provoquer une déformation des écailles. En cas de doute, il convient de se renseigner auprès de votre revendeur spécialisé.
L'usure d'une semelle thermo-formée sera légèrement plus rapide mais tout est relatif. Il faut, en effet, plusieurs saisons de randonnée pour arriver à user les écailles !

Montage des fixations NNN BC :
Avant de tester cette nouvelle paire de skis Madshus, nous avons demandé au magasin Pecoud Sport situé à Mouthe dans le Jura de nous monter une paire de fixation NNN BC.
La fixation proposée pour le montage est une fixation de la marque norvégienne Rottefella, modèle BC automatique. Elle est en effet compatible avec la largueur des skis Glittertind MGV. La plaque de 56 mm, sous les pieds, dépasse légèrement du ski. Cela n'a aucune incidence (aucun risque de casse, …).
La norme NNN BC est réputée pour sa fiabilité. Elle a été testée à de nombreuses reprises dans les conditions les plus extrêmes en France et à l’étranger et ce depuis presque 20 ans. Le modèle automatique présente l’avantage de pouvoir être manipulé aisément afin de bloquer et de débloquer les chaussures.
Si les premiers modèles de fixation automatique présentaient des défaillances techniques par grands froids (blocage du système de ressort de fermeture), le choix entre un modèle automatique ou un modèle manuel sera aujourd’hui guidé par la disponibilité du produit dans les magasins !
Le choix des chaussures dans la norme NNN BC est assez vaste. Cette norme est adoptée par Fischer, Alpina, Crispi…Il est possible de trouver des chaussures de qualité à un prix raisonnable. Ex : le Vieux Campeur distribue les modèles Alpina BC 1550 (105 euros) et BC 2050 (164 euros).

Mickaël Pecoud, gérant du magasin Pecoud Sport à Mouthe, a bien voulu se soumettre à nos questions et à notre caméra ! Il nous a paru intéressant de connaître le procédé de montage des fixations sur notre ski Glittertind MGV !
Découvrez en vidéo le montage avec les explications de Mickaël. Nous le remercions vivement de s’être prêté à cet exercice !

<object height="405" width="480"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/k6JwKNJfn2WcpqVtRt&amp;related=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><embed allowfullscreen="true" allowscriptaccess="always" height="405" src="http://www.dailymotion.com/swf/k6JwKNJfn2WcpqVtRt&amp;related=1" type="application/x-shockwave-flash" width="480"></embed></object>


Découvrir l’ensemble des produits : www.madshus.com

Note du test 3 / 5

5 commentaires

par sb123
avatar par défaut
 

Excusez moi pour ecrivant en Anglais. Je ne peut pas m’expresser assez bien en Francais.
The Glittertind is an extraordinarily gifted ski for downhill in varied, and difficult, snow conditions. Obviously, this isn’t due to its sidecut, which is meager, but to its flex, which permits it to bend smoothly and uniformly with weight applied by the skier. You can ski any soft snow condition with a telemark initiated by a move right into the fall line, with the front ski completely weighted in the fall line, and then a telemark out of the fall line. Breakable crust, deep, wet snow, stiff snow all are skiable with this basic technique. For hard snow, use parallel, and the edging with a good boot (like the Salomon XA8) is enough that the turn will be comfortable and safe. The initiate into the fall line technique is made easier by using a slightly short length of ski. For me, 85 kilos, that means 190cm. The agility of the ski compensates well for its lack of sidecut and of width.

par CyrilleM
CyrilleM avatar
 

Thank you for your feedback ^^

par Fred
Fred avatar
 

Ouahhh...
Steve Barnett himself ! Sue Skirandonnéenordique.com... c'te chance !
trop bon !

Merci de vous ou de vous inscrire pour écrire un commentaire.