Veste imper/respirante Hybrid Peak Performance Vêtements

chihiro

chihiro

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 4 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 13 commentaires
  • 22 messages

Note 3,0/5

Veste Hybrid Peak PerformanceQuand le marketing rencontre la performance, Peak performance n'est pas très loin. A l'image de son ancien ambassadeur, Patrick Berhault, Peak Performance associe la simplicité à l'efficacité. En 2009/2010, j'ai testé la veste 3ème couche, imper-respirante Hybrid, modèle ultra-léger en membrane Hipe (technologie propre à Peak Performance).

Testé par
chihiro

chihiro

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 4 tests
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 13 commentaires
  • 22 messages

Note du test 3/5

Je l'ai testé en toutes occasions : hiver comme été, à la journée et en rando sur plusieurs jours, et ce depuis plus d'un an. Pourquoi un test aussi long ? Deux raisons évidentes : je voulais mettre à l'épreuve du temps la membrane strech et légère ainsi que sa belle couleur blanche…
Après un peu plus d’an, je ne pars jamais sans cette veste qui est un excellent produit tant au niveau qualitatif qu'au niveau confort et esthétique. A vous de juger !

Veste Hybrid portée par une femme

Conditions de test :
- Été : randonnée pédestre à la journée & sur plusieurs jours.
Utilisations : veste coupe-vent pour les arrivées à des cols ou des passages venteux + veste de bivouac, le soir.
- Hiver : ski de randonnée nordique et alpin.
Utilisations : veste 3ème couche coupe-vent, complétée par une doudoune sans manche en cas de température froide, lors de la progression en ski de randonnée nordique et alpin.

Caractéristiques techniques :
- Marque : Peak Performance
- Modèle : Hybrid W
- Usages : activités plein air allant du ski de rando, de la course à pied au vélo
- Membrane : membrane Hipe strech, propre à Peak Performance
Capuche roll up : suit les mouvements de la tête
- Aération sous les bras : filet, pas de fermeture éclair
- Manches articulées : mouvement plié du bras préformé au niveau du coude
- Poignés ajustables : par 1 scratch
- Coutures étanches
- Serrages en bas : serrage par un élastique avec auto-bloquant
- Coloris : blanc et rose
- Tailles disponibles : S à XXL
- Poids : 326g en taille S
- Lieu de fabrication : conception Suède, fabrication Chine
- Prix public conseillé : 199 euros

Veste Hybrid utilisée en ski

Solidité :
Comme toutes ces vestes légères, il faut être plus précautionneux qu'avec une membrane plusieurs couches. Cependant, je randonne, quelque soit la saison, avec un sac à dos et, au bout d'un an, aucune trace d'usure, par frottements au niveau des épaules, n'est apparue !
La coupe étudiée de l'Hybrid femme, combinée à la matière stretch de sa membrane, permet d'avoir une veste près du corps qui suit tous les mouvements. Donc pour la résistance à la déchirure, sauf accident bête, on a moins le risque de s'accrocher car il n'y a pas de tissu superflu. Bien que le cintrage de ce modèle mette à rude épreuve les coutures des emmanchures lors des enfilages successifs, je n'ai pas eu de problème de coutures.
Une petite astuce de la veste : le près-formage des coudes permet de moins solliciter les coutures des emmanchures durant votre activité sportive.
L'Hybrid possède une fermeture éclair double curseur YKK, garant d'une certaine qualité.

Avis : Peak performance a changé, sur les modèles 2010, le cordon permettant d'ouvrir plus facilement la fermeture éclair lorsque l'on porte des gants à la suite d’un défaut de qualité. En effet, ce cordon était muni d'un curseur dont la matière plastique granuleuse présentait un risque de boulochage pour tout vêtement à son contact, en l‘occurrence votre pantalon !

Ouverture de la veste par le bas

Technicité :
La membrane Hipe de l'Hybrid aurait les mêmes propriétés techniques que la membrane Gore Tex, à savoir 1400mm à la résistance de la colonne d'eau, selon les vendeurs Peak Performance. Mais il est très difficile d'obtenir des renseignements sur les qualités propres de la membrane : pas de nom de fabriquant, ni d'infos chiffrées concernant le RET.
Selon le magazine Que Choisir, la résistance de ce modèle, durant le test d’imperméabilité, est supérieure à 800mbar. En effet, dans son édition d’Août 2009, le modèle homme a été testé parmi d’autres vestes et a partagé la 4ème place sur 12 vestes testées (dont la Storm light de Patagonia=9ème, la Strech Diad de The North Face=7ème, la PreCip Jacket de Marmot=11ème…) avec la note de 15,9/20 (16,6/20 pour la première veste classée).

J'ai observé sur le terrain une bonne perméabilité à l’air ainsi qu’une bonne résistance à l'eau notamment au niveau des bretelles du sac à dos soumises à l'écrasement. Même si la ventilation sous les bras de l’Hybrid n’est pas assurée par une large fermeture éclair comme sur certains modèles concurrents, j’ai apprécié la respirabilité de la membrane ainsi que sa ventilation sous les bras assurée par l’ouverture filet qui joue son rôle tout garantissant un ensemble plus léger. Je n’ai observé aucune modification des propriétés de la membrane à ce jour et, ce, malgré plusieurs lavages.

Astuce : je lave mes vêtements à membrane avec une lessive spécifique qui permet d'en préserver les qualités techniques.

Veste coupe femme

Points faibles :
- coloris blanc salissant qui finit par marquer au niveau des points de frottement. L'Hybrid existe aussi en d’autres coloris.
- pas de poche poitrine : cela manque quand on a un sac à dos !

Points forts :
- coupe cintrée : choisie en S pour utilisation aussi hivernale (avec possibilité de rajouter des épaisseurs dessous)
- matière : douce, confortable grâce au strech et non bruyante!
- Poids plume
- capuche vraiment protectrice avec visière intégrée, système roll on qui suit les mouvements (plus de capuche qui gène la vision quand on tourne la tête !)
- fermeture éclaire double curseur
- coudes pré formés
- ventilation : ouverture par filet sous les bras simple et efficace
- poches à fermeture inversée
- coloris féminin : blanc/rose

J’ai craqué pour l’Hybrid : pour sa coupe ajustée associée à sa technicité (bonne capuche couvrante et pas tombante, ouverture sous les bras, membrane performante et strech) que je n’ai pas retrouvé chez la concurrence… dans cette gamme de prix. En France, hormis la cascade de glace par exemple, les vestes imper-respirantes 3 couches ne sont pas indispensables. Mon ancienne veste (3 couches) était une veste fond de sac que je sortais rarement, alors que l’Hybrid est sur le dessus du sac maintenant et même le plus souvent sur mon dos ! Avec l’Hybrid, vous aurez une bonne protection pour un poids plume dans le sac… ce qui n’est pas négligeable.

Liens :
- plus de photos de l'avis : veste hybrid Peak Performance
- Site web Peak Performance

coutures de la veste fermeture zip de la poche poche intérieure en filet coude pré-formé manche ajustable système de ventilation

Commentaires

Aucun commentaire