Col de l'Aiguillon - Ballaigues via le belvédère du Suchet Suisse

Marc

Marc

  • 2 topos
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 26 commentaires
  • 142 messages

Durée : 1 jour

Difficulté : Moyenne

Altitude de départ : 632m

Altitude d'arrivée : 457m

Dénivelée : +475m -650m

Point le plus haut : 1588m

Pulka : accessible

Balade sur les crêtes du Jura de Baulmes à Ballaigues, le long de la frontière franco-suisse : Col de l'Aiguillon (1300m) - Belvédère du Suchet (1588m) - Grand Bel Coster - Alpage des Cernys - La Bessonne (1090m). Peut se faire dans la journée ou peut être une traversée idéale comme initiation sur deux jours avec pulka et bivouac hivernal.

Col de l'Aiguillon - Ballaigues via le belvédère du Suchet
Cartes nationales Suisse échelle 1:25'000 : N° 1202 "Orbe" et n°1182 "Ste-Croix"


Difficultés et dénivelé :

picto_rando_difficulte.png

Altitude de départ de Baulmes : 632 mètres
Altitude de départ du Col de l'Aiguillon : 1300 m
Point le plus haut : 1588 mètres
Altitude d'arrivée de la Bessonnaz : 1090 m
Dénivelé : 473 mètres de montée et 650 mètres de descente
Carte : Itinéraire sur swissgeo.ch

Cet itinéraire ne présente pas de difficulté.
Pour l'accès au sommet du Suchet, 2 possibilités :
- Droit en haut, la face Nord est raide - passage entre des rochers,
- l'arête Ouest est dégagée et en pente régulière.

L'itinéraire peut être parcouru dans un sens comme dans l'autre, mais de préférence Baulmes - Ballaigues. Itinéraire en traversée.
Période conseillée : janvier - février - début mars.

La randonnée nordique est une pratique respectueuse et responsable. Avant de vous élancer sur le terrain, suivez nos conseils !

Durée de l'itinéraire :

picto_rando_duree.png

Temps de l'itinéraire :
Ce parcours d'initiation peut se réaliser en une journée. Pour profiter, deux jours seront parfait ! Itinéraire en traversée.

Temps approximatifs :
Village de Baulmes - pied de la piste: 30min
Remonter la piste jusqu'aux Praz (sur la route du Col): 1h

Depuis le col de l'Aiguillon:
les Praz (sur la route du Col) - La Sagne : 30 min
La Sagne - Suchet : 30 min
La Sagne - Grand Bel Coster : 30 min
Grd Bel Coster - Les Cernys : 45 min
Les Cernys - La Bessonne : 30 min


Rencontre au Suchet. De nombreux chamois peuplent les Aiguilles de Baulmes et le Suchet. Photo © nordic-spot.com<br />

Accès :

Le village de Baulmes se situe au pied du jura, dans le canton de Vaud, au nord ouest de la Suisse, la commune fait frontière avec la France.
Baulmes est accessible en train depuis Genève.


www.swissgeo.ch


Itinéraire :

Départ de Baulmes

Si l'enneigement est suffisant, partir du village de Baulmes (accessible en train). Il y a une piste de ski qui redescend le long de la rivière La Combette - Les Mouilles. Empruntez-la à la montée. C'est une piste de ski d'une mini-installation peu connue, vous croiserez peu de monde, voire personne. C'est une bonne mise en jambes.

Il est possible de devoir partir de Baulmes même si l'enneigement est suffisant. C'est dans le cas où l'enneigement est excessif et que vous n'accédez pas au col en voiture. Cela dépend de l'équipement de votre véhicule. Les chaînes sont obligatoires selon le Ski-Club de Baulmes qui exploite le téléski situé au col. Il peut vous renseigner sur l'état de la route.

Location de Pulkas chez www.nordic-spot.com situé à Baulmes, votre point de départ !

La Sagne vue depuis le sommet du Suchet - Photo © nordic-spot.com<br />

Baulmes - Col de l'Aiguillon

Depuis Baulmes, empruntez la route du col de l'Aiguillon. Suivez-là jusqu'à l'altitude de 940m (C'est après avoir laissé la clairière de Pré Mincin sur votre gauche et avoir passé une épingle à drotie). Vous trouverez une petite cabane sur la gauche ainsi qu'une piste de ski arrivant de gauche aussi. Empruntez cette piste de ski à la montée, donc direstion Ouest, elle suit la rivière et vous mènera au départ du petit téléski à 1219m, où il y a le bâti de la Combette. De là, remontez la route sur votre droite (tracée ou non) pour rejoindre la route du col de l'Aiguillon au lieu dit Les Praz.

Les Praz : Endroit dégagé du col. Magnifique vue sur la chaîne des Aiguilles de Baulmes au-dessus de votre tête, très sauvage et peuplée de chamois. En principe on ne peut pas les manquer, ils sont partout. C'est là que vous pouvez parquer votre véhicule si les conditions le permettent, vous économisant ainsi quelques 500m de montée depuis Baulmes ou 300m de montée depuis le départ de la piste. Jetez un regard en arriète, vous verrez aussi un bout du Plateau et la chaîne des Alpes.

Col de l'Aiguillon - Grange Neuve - La Sagne

Depuis les Praz, prenez la direction Sud-Ouest pour rejoindre la ferme d'alpage de Grange Neuve. Vous déambulez entre le relief des Aiguilles de Baulmes et celui du Suchet. Essayez ensuite de prendre la pente du Suchet à flanc de montagne (garder une altitude de 1360m) pour rejoindre La Sagne depuis Grange Neuve, en laissant la ferme de Noirvaux en contrebas sur votre droite.

La Sagne : encore une ferme d'alpage jurassienne enfouie sous la neige. Ca fait la cinquième. Elle a la particularité d'être placée à un col juste derrière le Suchet, au pied de la "face Nord" de ce dernier.

En option : Montée au sommet du Suchet

Extension possible : Montée au sommet du Suchet. Les Pulka peuvent rester à la Sagne ou à la Poyette. C'est un des meilleurs belvédères du Jura. Epoustoufflant au Lever de soleil. Vous êtes en face de toute la chaîne des Alpes. Repérez au loin la face Nord de l'Eiger, la pointe du Matterhorn, le massif du Mont Blanc.

La Sagne - La Poyette - Grand Bel Coster

En passant ou non par le Suchet (vous gardez peut-être cette escapade pour les premières lueurs de l'aube), l'étape suivante est de rejoindre le Grand Bel Coster, toujours direction Sud-Ouest. Je vous conseille de passer par la Poyette elle-même, encore une ferme d'alpage enfouie sous les congères, d'où on peut avoir une jolie vue sur la plaine. Cela vous évitera de descendre puis remonter inutilement la Combe du Commun ou de disparaître dans un des trous du "plat de la Poyette" remplis de neige poudreuse.

Pour ceux qui font la balade sur deux jours, il est temps de rechercher un endroit pour le bivouac. (En principe vous êtes sensés monter la tente côté français de la frontière car le camping sauvage est interdit en Suisse…)

Le Grand Bel Coster est ce qu'on appelle une "stabulation libre", c'est-à-dire un hangar avec de grandes ouvertures d'un côté où les vaches entrent et sortent librement l'été. La poudreuse légère fait de même pendant l'hiver, poussée par le vent, dessinant des langues de neige sur le sol, plus ou moins épaisses, plus ou moins longues… Il y a dans un coin quelques bottes de paille entassées. Non, les ouvertures ne ferment pas, ce sont de vieux tuyaux de pompiers découpés en languettes, pendouillant dans les ouvertures, se balançant au gré du vent.

Le point culminant du Grand Bel Coster offre une belle vue dégagée sur la France, sur la Suisse, masquée seulement par le Suchet à proximité.

A travers le plat de la Poyette. Photo © nordic-spot.com

Grand Bel Coster - Petit Bel Coster

Belle descente progressive, très dégagée, toujours direction Sud-Ouest, face aux falaises du Mont d'Or, la Dent de Vaulion et le lac de Joux. Il est courant d'avoir sur la gauche une immense mer de brouillard recouvrant le Plateau, et tout au fond la chaîne des Alpes et le Mont Blanc. C'est là que vous goûtez le mieux l'ambiance nordique, les surfaces de neige dessinées par le vent, les grands espaces parsemés de quelques sapins recroquevillés sous des masses de neige et de givre. Laissez-vous glisser en douceur et en silence.

Retour sur la Bessonne et Ballaigues

Après le Petit Bel Coster, continuez sur votre lancée plein Ouest.

Ensuite vous pouvez rejoindre directement la Bessonne en passant par la Thiole. A la Bessonne, il y a un parking accessible depuis Ballaigues si les conditions le permettent. Sinon laissez-vous glisser jusqu'au village de Ballaigues!

En option : le crochet par les Cernys

Au lieu de rejoindre directement la Bessonne, je vous conseille un crochet final par les Cernys. Continuez toujours le long de la crête du Jura, toujours vers le Sud-Ouest. Aux Cernys on débouche dans un cirque particulier formé par les falaises du Mont d'Or (Station de ski de Métabief) et la Dent de Vaulion (Vallée de Joux et son lac).

Dans la ferme d'alpage des Cernys il y a des dortoirs. Vous pouvez vous renseignez sur les modalités pour y passer une nuit en hiver avant de rentrer chez vous.

Ensuite rejoignez La Bessonne en revenant en arrière, en piquant plein Est pour une fois. Une route carrossable l'été passe par quelques cabanes et petites clairières dans la forêt avant de rejoindre la grande clairière allongée (au point 1115) vous ramenant à la Thiolle et de là à la Bessonne.

Retour :

Même itinéraire qu' à l'aller.


Hébergements :

picto_rando_refuge.png

Le hangar du Grand Bel Coster est plus un abri qu'un refuge. C'est
venté et il est prévu pour le bétail l'été. Il permettra de faire une halte.


Utilisation d'une pulka :

picto_rando_pulka.png

Traversée idéale pour une initiation pulka sur deux jours avec bivouac hivernal.
Location de pulka à Baulmes au pied du Suchet : www.nordic-spot.com

La montagne est un milieu hostile. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Prenez vos précautions. En cas de doute, faites appel à un professionnel de l'encadrement. La randonnée nordique est une pratique respectueuse et responsable : vous évoluez dans des milieux naturels sensibles, merci de les préserver.

Commentaires

Aucun commentaire