La Scott Excursion, c’est vraiment fini

Actualités > Ski de Randonnée Nordique
Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 227 actualités
  • 332 commentaires
  • 2306 messages
La Scott Excursion, c’est vraiment fini

Enfin presque… Souvenez-vous, nous avions annoncé la fin de la célèbre Garmont Excursion… puis en 2013, la marque Scott en rachetant la gamme des chaussures de skis Garmont avait en même temps repris le moule de fabrication des Excursion… La production avait donc perduré jusqu’à aujourd’hui…. Les chaussures n’étaient plus au catalogue de la firme Scott, mais en fabriquait toujours. C’est pour cette raison que vous en trouviez encore dans le magasin du Ski de Randonnée Nordique.

Clap de fin pour l’Excursion

Chez Scott, l’Excursion était considérée comme un SMU (Spécial Make Up), un terme technique lié à la distribution qui signifie que le produit n’était plus au catalogue général de la marque, mais qu’il était toujours fabriqué, à la demande et pour un nombre limité de magasins outdoor. Cette coque plastique était encore fabriquée pour le marché nord-américain et pour quelques enseignes françaises…

Nous venons d’apprendre la fin définitive de la production. Nous supposons que pour le groupe Scott, les volumes de vente n’étaient pas suffisants afin de justifier la production d’une chaussure « hors gamme ».

chaussures-backcountry-scott-excursion_02.jpgChaussures Scott Excursion

C’est une bien mauvaise nouvelle pour le ski de randonnée nordique et pour les adeptes du télémark en « 2 boucles ». En coque rigide et plastique, il ne rester plus que la Scarpa T4 qui est comparable, tout en offrant un chaussant différent.

C’est tout le paradoxe du Ski de Randonnée Nordique, qui tranquillement, fait de plus en plus d’adeptes, mais qui manque cruellement de recherche et de développement du côté des fabricants… Peut-être que les choses changeront dans les prochaines années, mais attendez-vous, si recherche et développement, il y a, a une augmentation sensible des prix finaux. Bienvenue dans le commerce mondialisé !

chaussures-backcountry-scott-excursion_06.jpgChaussures rigides à coques plastiques et chaussons amovibles

En attendant, sachez que chez Aventure Nordique, nous avons prévu un peu de stock en Scott Excursion, pour continuer à vous servir, mais profitez-en, cela ne durera pas plusieurs décennies 😊

4 commentaires

Got

Got

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 1 commentaire
  • 11 messages

C'est bien dommage! Elles ont fait comme la neige, elles ont disparues... Ceci dit j'ai bien fait d'en acquérir une paire! La souplesse et le confort sont vraiment différents par rapport à la T4. Scott assurera t'il toujours le SAV pour l'excursion?

Gauthier

N_75

N_75

Après Madshus qui a pris un drôle de virage cette raison, cette Excursion qui disparaît, Rottefella qui s’entête à renier son passé, Voilé qui déconseille désormais de monter des fixations norme 75 sur ses skis, c’est à croire que la rando nordique devient la 5ème roue du char des préoccupations des marques, qui ont pourtant contribué à notre bonheur pendant de nombreuses années.
Va-t-on un jour devoir pousser à nouveau la porte des menuisiers et cordonniers locaux…?

talonlibre

talonlibre

  • 3 topos
  • 11 sorties
  • 1 test
  • 3 avis
  • 2 actualités
  • 124 commentaires
  • 1083 messages

Voilé a choisi le très juteux marché du Ski de Randonnée Alpine... Rottefella est coincé, perte de vitesse sur le marché des fixations de fond, volonté d'imposer la New Telemark Norm face à la vieille norme 75 qui résiste...
Les collages des semelles des chaussures cuirs semblent moins efficaces qu'avant en norme 75...
Notre marché est bien petit pour intéresser des fabricants.
Les skis ASNES sont certes chers mais semblent bien fabriqués... reste le souci des chaussures. Certains arrivent à faire souffrir leurs Svartisen, mes Alico Ski-March-Boots n'ont pas aimé les Voilé 3 pins et il leur manque un crochet au coup de pied.
L'Excursion était la coque plastique la plus souple, la mieux adapté au SRN.
Et en terme de prix, le SRN doit rester le ski accessible et ne pas suivre les prix fous-furieux de la randonnée alpine. Mais quand on connaît l'avidité du marché, on peut être méfiant.

N_75

N_75

Effectivement, le cousu norvégien n’est plus aussi fiable que par le passé, mais la Svartisen semble au point. Et qu’en est-il de la confidentielle Alico Telemark by Régis qui elle possède un serrage coup de pied (mais par velcro…et qui pourrait fortement m’intéresser si je n’étais pas satisfait des Svartisen) ?
L’avenir du matériel SRN ne passera-il pas par des petites séries du style de ces Alico et de fabrications de l’atelier de Bois d’Amont ?
Et dire qu’au début où s’est devenu tendance de partir en montagne avec un chronomètre, le talon libre devançait le ski alpin dans les classements…!