conditions de neige Lozère

Vous me direz, c'est grand la lozère, mais comme je viens de m'installer sur ce département, je ne sais si les pratiquants de SRN sont nombreux. La neige est tombée jeudi sur tout le département, et la saison a pu débuter. L'Aubrac étant au pas de ma porte, en route pour le Col de Bonnecombe ( site nordique à 1350 m, Aubrac sud). Environ 30 cm d'une belle poudreuse, mais présence d'un vent du nord soutenu sur le plateau, donc direction la grande plantation de Bonnecombe, qui abrite le site nordique. D'ailleurs les pisteurs sont en train de mettre en place signalétique et barrière à neige. Cette vaste plantation de pins et d'épicéas n'est pas très heureuse mais offre face aux assauts d’Éole un magnifique site de replie. Nombreuses pistes forestières et coupes feu, entre 1300 et 1400 m. Neige excellente qui ne s'est pas transformée depuis sa chute, par contre les flaques d'eau en dessous ne sont pas encore gelée, gare au bain de pieds et aux skis qui colle/coule. Petite tentative aujourd'hui de sortir sur le plateau, mais le vent est bien trop fort, et la neige a été déjà bien balayé, va falloir attendre que ça se calme. L'Aubrac recèle de belles possibilité de randonnées relativement peu escarpées (belles petites combes à descendre malgré tout), mais prudence en cas de brouillard, et pas mal de barbelés. Une belle traversée par l'épine dorsale sommitale jusqu'à la station de Laguiolle, en Aveyron, permet d'appréhender toute la grandeur de l'Aubrac.
Mais d'autres sites offrent de nombreuses possibilités de randos ski aux pieds, La Margeride, très boisée, et plus grand massif du Massif Central. Mais aussi le Mont Lozère, avec ses vastes étendues de landes. Une belle traversée du Col de Montmira au Mas de la Barque, permet de suivre tout le fil du massif, en passant par son point culminant à 1700 m. Le Mont Aigoual également doit recéler quelques beaux itinéraires, et si l'hiver se fait rude, l'immensité des Causses offre de très belles et longues randonnées.

Donc si vous êtes en mal de découverte, la Lozère semble être un bon site pour un dépaysement garanti.

Damien63
Modifié il y a 6 ans
Salut à toi Damien
Heureux que tu sembles trouver ton bonheur dans cette magnifique partie du Massif Central.

J'avais réalisé un tour de l'Aubrac à ski, il y a, euhhhhh, il va y avoir 20 ans en février. Ben on n'avais pas été gêné par la foule !
Un bon souvenir, des tartes aux fruits rouges/myrtilles chez Germaine, à Aubrac; cette adresse existe-elle encore ?
Et puis un bal musette, à Nasbinals, sans déconner !
Ben oui, je randonne sans montre, ni chronomètre, ni totaliseur de km.

Pas plus tard qu'hier soir, je relisais la fin de la saison dernière, et le chassé-croisé des SRN.com autour de Monthiallier !
Par ici, c'est déjà tout blanc.

Porte toi bien, et surtout, garde toujours un œil sur ta boussole, par là-bas, ça craint !
Modifié il y a 6 ans
Damien63 a écrit :
L'Aubrac recèle de belles possibilité de randonnées relativement peu escarpées (belles petites combes à descendre malgré tout), mais prudence en cas de brouillard, et pas mal de barbelés. Une belle traversée par l'épine dorsale sommitale jusqu'à la station de Laguiolle, en Aveyron, permet d'appréhender toute la grandeur de l'Aubrac.
Mais d'autres sites offrent de nombreuses possibilités de randos ski aux pieds, La Margeride, très boisée, et plus grand massif du Massif Central. Mais aussi le Mont Lozère, avec ses vastes étendues de landes. Une belle traversée du Col de Montmira au Mas de la Barque, permet de suivre tout le fil du massif, en passant par son point culminant à 1700 m. Le Mont Aigoual également doit recéler quelques beaux itinéraires, et si l'hiver se fait rude, l'immensité des Causses offre de très belles et longues randonnées.

Donc si vous êtes en mal de découverte, la Lozère semble être un bon site pour un dépaysement garanti.

Damien63

le point culminant de l'Aubrac a aussi la particularité d'affoler les boussoles. A voir un jour blanc dans la burle…
effectivement, la Lozère est un énorme et magnifique domaine pour le SRN. Veinard…
Modifié il y a 6 ans
Salut Damien !

Est-ce que tu as pris des photos de tes sorties en SRN dans l'Aubrac ? Salutations des Alpes de Haute Savoie.

Lionel
Modifié il y a 6 ans
Bonsoir,
Je change de rubrique ce soir, car la "rubrique Aubrac" est désespérément endormie, faute de neige. Mais comme on va pas se laisser abattre, direction l'Est du département qui semble avoir profité des dépressions qui remontent le couloir Rhodanien. C'est parti pour un road-trip à la recherche de l'or Blanc. Rencart avec le camarade Julien, pisteur de Bonnecombe, au chômage technique. Direction le Bleymard, puis la station du Mont Lozère. A partir de Mende la neige commence à égayer les prés, ce qui semble nous indiquer la bonne direction. La montée à la station du Mont Lozère se complique un peu, mais pas trop de problème, on voit quand même ces beaux tourbillons de neige qui laisse présager une ambiance ventilée sur les crêtes. Arrêt à la station quasi déserte, puis on prend quand même la direction du Col de Finiels, malgré le panneau fermé, mais quelques pistes de fond sont annoncées ouvertes. Là les choses se compliquent : Brouillard, vent déchainé et gros phénomène de traine. Les congères font cahoter la voiture, mais ça passe tant bien que mal jusqu'au Col (1541 m, c'est le plus haut col routier du Massif Central, ouvert en hiver ). La plantation de l'ONF, qui encadre le Col, offre une bonne protection aux assauts d' Eole. On descend légèrement de l'autre coté du col, où le soleil semble vouloir percer (foehn). Équipement grand froid, et mise en jambe sur les nombreuses pistes forestières qui sillonnent la forêt du Mont Lozère. Très bonne neige, environ 25 cm dans les bois, et belle ambiance hivernale. La forêt nous tient à l'écart des bourrasques, et nous prenons la direction des estives du Mont Lozère. Nous croisons les pistes de ski de fond, qui ont été en partie damée, pour atteindre le sommet du domaine nordique, afin de rejoindre la draille de transhumance.. Par contre dès la sortie du bois le vent du nord nous accueille avec une belle vigueur : Capuche, masque, et en avant. Les congères se font impressionnantes, mais rapidement il faut bien se rendre à l'évidence, les conditions pour progresser sur le sommet du Mont Lozère, n'offre que peu d’intérêt dans ces conditions (aucune visibilité), voir peuvent s'avérer dangereuses (les tempêtes sont mémorables là haut !). Retour à la foret, où l'ambiance se fait plus sereine, et la neige agréable. Le soleil fait même sont apparition. Après deux bonnes heures, retour à la voiture, on va essayer de redescendre à la station pour casser la croûte, et choisir une option pour l'après midi. A peine le col franchi, une énorme congère nous suspend en l'air ! Une bonne demi-heure à pelleter dans la tempête pour retoucher terre. Cette fois pas le choix, demi-tour, et descente par le versant sud et le Pont de Montvert. Là l'ambiance sous le vent est tout autre, soleil, route dégagée et beaucoup moins de neige. On rentre véritablement en Cévennes, porte du Sud. Pause au bistrot du Pont de Montvert, et sa ravissante patronne, afin d'établir un itinéraire de replis. Le choix se porte sur le hameau des Laubies, à l'ouest du Mont Lozère, et le lac de Barrandon. Sacré coin que les Laubies, hameau agricole à 1300 m, ramassé sur ces maisons en granit. Beaucoup moins de neige, un gros 10 cm, mais avec précaution la piste forestière qui rejoind le lac offre une bonne glisse. Par contre toujours brouillard et vent qui ne nous permettent pas de profiter des magnifiques perspectives sur les Bondons, les Causses et l'Aigoual. Nous effectuons un grand tour du lac pour rejoindre le GR43 et revenir tranquillement vers les Laubies. Ce départ permet d'aborder la partie sommitale du Mont Lozère par l'ouest, et de profiter d'un beau parcours en crête jusqu'au col de Finiels, à faire les jours de beau temps. De plus ce site permet d'offrir un point de départ plus proche pour ceux qui viennent de l'ouest du département, par le col de Montmirat.
Voilà il a fallu s'adapter aux aléas, et ce mini road trip hivernal nous a permis de mettre en place de futurs projets dans ce coin. Y a plus qu'a !
Bon WE à tous
Damien63
PS : comment on fait pour mettre des photos, j'y comprend rien !

Salut Damien ! …et content d'avoir de tes nouvelles smile
Pour les photos, Talon Libre m'avait expliqué qu'il fallait passer par exemple par là http://www.zimagez.com/

Sinon, pour le vent sur le Mont Lozère, un moniteur de ski de fond qui avait exercé par là-haut, et que j'avais rencontré en rando disait en ironisant que c'était le seul coin de France où on faisait du chasse-neige en montée, et du pas de patineur en descente ! smile
Les jours derniers on avait entamé une discussion sur un projet Aubrac pour début février…donc je suis tout ce que tu nous rapportes du Sud, et j'avais envisagé ces jours, comme toi, un repli sur le Mont Lozère, voir peut-être l'Ardèche !
Mais avec  ce vent, ça change vite…
Et pour le Forez, la neige est excellente, mais en très petite quantité…peut-être ce week-end !
Salut Damien et N_75 !
Le mieux, si vous souhaitez insérer des images, ce n'est pas d'utiliser un service d'hébergement externe (et en tout cas pas zimagez qui est horrible et plein de pub), mais c'est d'utiliser la nouvelle rubrique "Sortie". 
Cela consiste à faire exactement ce que vous faîtes sur le forum, c'est à dire raconter votre sortie, mais en plus, vous pouvez rajouter vos photos et les télécharger directement sur SRN ! Du coup, vos sorties seront mieux mise en valeur ! Exemple avec celle de Mikael : http://www.skirandonneenordique.com/sorties/recits-de-sorties/col-du-crucifix/
Je reste à dispo si besoin…
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Bonjour à tous,
Le Mont Lozère est effectivement un super site. Les conditions de neige n'y sont pas constantes mais quand elle est là, c'est vraiment top. L'an dernier nous y avions passé 2 nuits au chalet de l'Aigle au pied du Pic Cassini. Un bon plan pour ceux qui préfèrent éviter le bivouac sous tente. Je vais essayer de prendre le temps d'ajouter un petit topo de cette sortie sur le site.
Christophe
https://lenezaufrais.wordpress.com/
Retour au Mont Lozère ce lundi, avec les deux collègues pisteurs de Bonnecombe.
Départ de la station du Bleymard, le vent a faiblit après un WE tempétueux. Par contre la neige en a subie les conséquences, et le manteau neigeux a été passablement rongé. Départ par la piste bleue du Touril, pour rejoindre le "chemin des chomeurs". Cette piste, qui longe le versant nord du Mont Lozère, fut construite par un bataillon de sans emplois, victime de la crise des années Trente. La neige s'est accumulée dans le chemin et offre une bonne glisse. Au niveau de l'ancien abri, juste sous le sommet du Finiels, nous bifurquons à vue en direction de la draille du Lozère. On arrive en zigzaguant entre les plaques de neige à rejoindre les bornes en granite salvatrices. Le vent à quasi balayé les pelouses d'altitude, et les skis glissent surtout sur le givre opaque qui plaque l'herbe rase. On retrouve la neige transportée sous le vent, en versant sud, accumulée en énorme congères très compacts. Nous rejoignons la forêt domaniale du Finiels, à l'abris du vent et retrouvons une belle neige peu transformée et encore poudreuse. Les Collègues peuvent tester leurs Xadv au milieu des pins et épicéas. Pause casse croûte rapide, le froid est toujours saisissant, puis nous rejoignons le Col de Finiels, où la fraise de la DDE avale les énormes congères qui barrent la route. Nous louvoyons en versant Est du Touril pour rejoindre la draille au niveau du sommet de la station de ski. Brouillard épais. Neige très changeante et peu glissante, entre bruyère et congères. Petit détour pour rejoindre la piste bleue du Touril, histoire de profiter de la pente et de la neige damée pour prendre un peu de vitesse et retrouver les sensations de descente, puis retour à la station. Ce n'était pas une journée de rêve, mais toujours agréable d'être dehors à partager ces moments entre amis. Il va vraiment falloir que la neige revienne si l'on veut rechausser dans ce secteur.
Pas encore eu la possibilité de tester le secteur Est du Mont Lozère cette saison, en direction du Pic Cassini et du Mas de la Barque, car avec le plateau balayé par le vent et le brouillard, les conditions sont encore limites. Effectivement xtofpol à raison, quand les conditions sont réunies, les possibilités de randonnées sont fabuleuses de ce coté.
A bientôt

Damien63
Salut à tous,
Comme je bosse au domaine nordique de Laubert Plateau du Roy, je profite de mes soirées et matinées pour découvrir se secteur du sud de la Margeride. Au départ ce matin de Laubert pour rejoindre le carrefour des quatre chemins, et la route qui rejoint Chateauneuf de Randon (village au pied duquel est mort le chevalier Du Guesclin) en direction de Charpal. La route est fermée l'hiver, au vu des énormes congères qui la barrent. Je profite des vallons qui plongent vers la cuvette du Lac de Charpal pour effectuer quelques virages sur une magnifique neige, que le regel nocturne à rendu impeccable, après les 20 cm de neige humide de ce Weekend. Je rejoints la cabane des bergers pour emprunter l'ancienne voie de chemin de fer, qui devait amener des munitions pour les noyer dans le lac (raison pour laquelle le lac a été créé) entre les deux guerres. Mais bon le projet ne s'est pas concrétisé, et du coup le tracé du chemin de fer permet de descendre en douceur jusqu'au col de la Pierre plantée. Traversée d'estive, plantation et friche à pin dominant, avec de magnifiques perspectives sur le Mont Lozère. Neige impécable jusqu'à Laubert, après avoir descendu quelques prés, et sauté quelques barbelés. 9h30, les premiers skieurs arrivent, et c'est une autre journée qui commence.
A bientôt

Damien63