Boucle en "petite Finlande lozérienne": lac de Charpal, - Truc de Fortunio - Signal de Randon France > Margeride

Angström

Angström

  • 0 topo
  • 3 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 20 commentaires
  • author: Angström

Parking de la station du Plateau du Roy

Durée : 1 jour

Distance : 20,0 km

Difficulté : Facile

Altitude de départ : 1400m

Altitude d'arrivée : 1400m

Dénivelée : +345m -345m

Altitude de chaussage: 1400m

Point le plus haut : 1552m

Pulka : non accessible

Sortie un peu longue mais sans difficulté technique dans un paysage et une ambiance scandinave autour du lac.

La vue du Truc de Fortunio et du Signal de Randon est exceptionnelle par beau temps.

1 commentaire
Télécharger la trace GPX

Pour certains, c'est le Canada, pour nous, plutôt la petite Finlande (on ne connait pas le Canada). Sortie dimanche au lac de Charpal, Truc de Fortunio et Signal de Randon. Une première d’aller skier avec Pat et son épouse après avoir suivi depuis des années sur son Blog leurs raids en pulka en Finlande.

Démarrage à 9h30 au parking de la station de fond du plateau du Roy. -6,5° au thermomètre de la voiture. Belle inversion : il faisait -11,5° à Châteauneuf de Randon, 250 m plus bas. Ciel immaculé, comme depuis quelques jours. 

Nous prenons la piste qui nous emmène au lac de Charpal par un grand faux-plat descendant, orienté NE bifurquant après 1,5 km vers l'ONO. La saignée dans les plantations de résineux sur laquelle la piste a été tracée est large et a donc reçu pas mal de neige. Elle est excellente. Terrain parfait pour démarrer la journée en se faisant plaisir en style classique.

Nous arrivons vite au bas de la combe quand soudain, une ouverture dans la forêt dégage la vue sur le lac. Il est magnifique encore une fois : la plus grande partie ayant gelé après la dernière neige, elle est recouverte d'une belle couche de glace translucide. Le ciel bleu intense se reflète sur ce miroir et teinte le paysage de nuances de bleu dans le paysage blanc, vert sapin et le gris foncé du granit qui macule la Margeride. On se croirait en Finlande.

Sur les portions de clairières qui restent à l'ombre la plus grande partie de la journée, la neige reste poudreuse, froide, légère. De gros cristaux se sont formés en surface et brillent dans les rayons rasants du soleil matinal. Magnifique!

Le tableau de notre sortie de la journée s'affiche en grand devant nous: l'immense relais TDF du Truc Fortunio, amer remarquable visible depuis chaque point haut du massif central, tient sa posture virile. C'est notre premier objectif. Son jumeau le Signal de Randon, distant de moins de 2 km, moins ostentatoire, pointe un téton vers le ciel. Nous prévoyons d'y passer avant pour rejoindre les pentes douces d'une lande devenant zone humide par lesquelles nous reviendrons sur le lac pour boucler notre randonnée de 20 km environ.

La froidure nordique des derniers jours a saisi les eaux sur une bonne épaisseur : difficile de résister au plaisir d'y glisser, surtout que la progression sur le rivage immédiat est freinée par les buissons, les herbes hautes qui dépassent de la neige.

Après avoir traversé sur le barrage, nous filons sur les routes forestières à la belle neige froide, poudreuse et glissante à souhait bien que souillée par les 4x4. Qu’à cela ne tienne: Pat trace à côté et on essaie d’en faire abstraction. Nous prenons vers l’Ouest sur le GR qui mène à Vitrolette pour approcher le Truc de Fortunio par le Sud.

Arrivés à la chapelle, la vue se dégage. Grandiose. Nous souhaitions continuer un peu mais l’exposition Sud et peut être des chutes moindres nous privent de neige. On change donc de plan en partant direct dans la pente, en commençant par franchir skis au mains quelques passages délicats dans les plantations. Ça ne dure pas. Nous rejoignons des prairies et la vue se dégage, la pente est cool. On avait peauté et moi qui ne supporte pas de faire 100m sur du terrain quasi plat sans pouvoir glisser, je dépeaute et ne les remettrai pas. La grimpée au sommet par le Sud se fait dans des landes alternant quelques zones de neige avec des plaques de bruyère et des genêts. Pas besoin de peaux sur les tapis de bruyères!. A un moment, nous croisons une trace de SRN. Un membre du Forum peut-être?

La vue depuis le Truc de Fortunio est exceptionnelle, avec une visi qui nous gâte: un 360 qui commence avec le plateau du Velay, le Mézenc, le Gerbier de Joncs, les Alpes lointaines mais distinctes qu’on identifie comme les Grandes Rousses grâce à la table d’orientation, la montagne de Lure, le Mont Lozère, Aigoual au Sud, l’Aubrac à l’Ouest, puis les Monts du Cantal et jusqu’au Sancy. Après, le Mont Mouchet et la Margeride qui se déploie sous nos yeux nous cachent le Puy de Dôme et le Forez.

Nous pique-niquons à l’abri d’un vent de NE qui s’est levé un peu. On va pas se plaindre! On est quand même en Margeride, à plus de 1500 m!

 A 13h30 nous repartons vers le NE pour passer au Signal de Randon, car nous comptons redescendre par ses pentes plus douces face Est, et revenir sur le lac. La progression jusqu’au Signal est très agréable. Pat trace parfaitement. On n’a qu’à en profiter: ni trop raide, ni trop méandreux; on grimpe sans effort les quelques centaines de mètres qui nous amènent à ce sommet jumeau jonché de ruines.

La descente commence par une longue et jouissive glissade entre les clôtures. Y’a qu’une chose à faire: garder les skis parallèles et en profiter. Aucune question à se poser: jamais la vitesse n'inquiète et ne fait craindre la chute. On s’arrête tout seul.

Arrivés en bas de ce toboggan, il faut franchir des nouvelles clôtures pour rejoindre des pentes temporairement plus raides encombrées de genêts et ... encore quelques clôtures. Mais dans l’ensemble, c’est tout à fait skiable. L’exposition et les regels ont transformé la neige qui se prête mal aux arabesques. L'épaisseur de la neige est plus proche du sandwich club triangle façon SNCF que du pan bagnat niçois ++ mais qu’importe.

Le retour dans la forêt nous redonne le plaisir de la glisse et du ski de fond: pas de un, pas de deux, poussée simultanée. C’est chouette avec cette neige! Même les écailles se la ferment: silence, on skie! Les chevreuils aussi sont surpris: ils détalent à 30 m devant moi. Retour par le petit ruisseau charmant juste avant qu’il ne se jette dans le lac.

Nous revenons faire quelques dizaines de mètres sur une glace bien dure avant de revenir au plus court à notre point de départ, dans une belle ambiance nordique.

Superbe journée, 20 km au compteur. Personne d’autre que nous à skis (sauf sur les pistes à la station du plateau du Roy). Même pas de raquettistes. Juste des piétons aux abords immédiats du lac et la trace sous le Truc.

Une sortie en SRN comme ça, on en redemande!

Météo

Grand beau, froid (-6,5° à 10h). Conditions anticycloniques.

Vent modéré au sommet.

Condition de neige

Poudreuse et froide en forêt à l'ombre.

Un peu transformée et croutée en exposition sudiste.

Activité avalancheuse observée

Sans objet.

1 commentaire

Benoît 73

Benoît 73

  • 3 topos
  • 8 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 1 actualité
  • 2 commentaires
  • author: Benoît 73

Merci pour ce beau compte-rendu qui donne bien envie de découvrir ces neiges du Sud du Massif Central.