Col de Puymorens - Portella de Lanos France > Pyrénées

xtofpol

xtofpol

  • 2 topos
  • 11 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 8 commentaires
  • 44 messages

Durée : 2 à 4 jours

Difficulté : Moyenne

Altitude de départ : 1917m

Altitude de chaussage: 1917m

Point le plus haut : 2468m

Pulka : accessible

Nous étions partis pour une traversée du Capcir depuis le Col de Puymorens jusque la station des Angles. L'itinéraire prévu était de passer par la Portella de Lanos pour descendre sur l'étang de Lanos, puis franchir la Portella de la Grava pour descendre le long de la Têt, rejoindre le lac des Bouillouses. Mais la pente pour rejoindre le premier col et les conditions de neige, nous ont stoppé dans la zone de gourg au pied de la Portella de Lanos, fond de vallée paisible et très beau. Nous y avons passé deux jours, posé le bivouac et profité de deux petites ascensions et descentes en mode léger vers la Portella de Lanos et la Portella de Cortel Rosso. Une belle zone à explorer en SRN ! Bien sûr, la sortie peut se faire sans difficulté en 1 journée (compter environ 6 heures de ski).

0 commentaire

Le départ se situe sur la parking du col de Puymorens. Il faut démarrer le long du GR 107 et vers la quote 1950 s'engager sur une piste qui part Sud-Sud-Est et longera en balcon la route qui mène à Porte-Puymorens. La piste chemine sur le versant Sud du vallon de Rec de Cortal Rosso. La vallée devient très sympa lorsque nous arrivons en vue d'une cabane (pas très accueillante mais permet de s'abriter en cas d'urgence). Puis passer un goulet, la vallée s'ouvre sur le dernier plat avant la grimpette vers la Portella de Lanos.

Nous tentons l'ascension. Mais la pulka, la pente trop sévère pour nous et les conditions de neige nous font renoncer à notre projet de traverser. Qu'à cela ne tienne, le spot est idéal pour un bivouac. Nous nous y installons pour la nuit. En fin d'après-midi, nous montons sur le versant Sud en direction de la Portella de Cortal Rosso. Il faut cheminer dans les petites combes qui ont conservées de la neige. La descente est très ludique.

Les températures excessivement douces pour la mi-février, nous autorise une toilette de chat en plein air pour éliminer la sueur. Nous avions quand même pris la précaution de ramasser du bois mort pour faire un feu de camp et être sûr de se réchauffer avant de se glisser dans les sacs de couchages.

Un léger vent au réveil et un ciel variable amènent de magnifiques lumière d'hivers. Avant de redescendre au col de Puymorens, nous montons (sans la pulka) à la Portella de Lanos pour profiter de la vue sur le lac. J'en profite pour repérer l'itinéraire de traversée qui était prévu. Pas de regret, le passage au dessus du barrage aurait été très compliqué avec la pulka. Il me faudra trouver un autre passage pour ce projet. Descente ludique pour rejoindre le bivouac, même s'il nous manquait vraiment un prof de télémark pour parfaire notre style crapouillot. Le casse-croûte à l'abri dans la tente sous le soleil appelle presque une sieste. Bon nous plions tout le matériel malgré tout car nous craignons que la neige ait trop fondu sur la piste qui même au parking. Nous aurons quelques portages, dommage...

Une option dans ce secteur est de faire une boucle par la Portella de Cortel Rosso. Possible dans la journée, mais tellement mieux avec une immersion le temps d'un bivouac !

 

 

Météo

Températures trop chaudes pour un début février. A peine un regel nocturne.

Condition de neige

Neige de printemps : dure en versants nord, souple au soleil. Les versants sud sont pelés au moins jusque 2000m.

Activité avalancheuse observée

Traces d'anciennes coulées.

Commentaires

Aucun commentaire