Du Pla de Barrès aux Bouillouses : la vallée de la Têt France > Pyrénées

resclause

resclause

  • 0 topo
  • 9 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 9 commentaires
  • 18 messages

Durée : 1 jour

Distance : 20,0 km

Difficulté : Facile

Altitude de départ : 1654m

Point le plus haut : 2150m

Pulka : non accessible

Stationner au Pla de Barrès (rond-point et parking des navettes de bus estivales) : il peut être utile de se tailler une place à la pelle dans le mur du chasse-neige.

Traverser le pont sur la Têt au fond du Pla de Barrès et remonter la vallée en suivant au plus près les méandres de la rivière. L'itinéraire est balisé mais ça passe absolument partout. Ne pas trop s'éloigner de la rivière : on retombe vite sur la piste de fond, et puis la rivière est si jolie...

L'endroit est particulièrement nordique pendant ou juste après une grosse chute de neige. Plat et monotone comme la Finlande, marqué par l'omniprésence de l'eau, il permet à la pensée de divaguer. On se prend à rêver à des contrées boréales intouchées par le tourisme mécanique. Côté risques, la pelle ne servira qu'à aménager une confortable niche pour le réchaud amical.

A la Borde, la ligne électrique ne peut plus être ignorée, ni la proximité de la piste de fond, mais c'est surtout au Pla des Aveillans que la rencontre avec la foule bigarrée est incongrue : le parking marquant la fin de la route déneigée dessert la remontée mécanique qui relie la vallée de la Têt à "l'usine à neige" (sic).

Plus haut on retrouve la rumeur lointaine du "ski des cons tractés" à la Pradeille (l'appétit des promoteurs est sans limite : il est désormais question d'un porteur entre Font-Romeu et les Angles, qui passerait justement par le Pla des Aveillans), c'est pourquoi je ne me risque sur cet itinéraire que par "mauvais" temps. Cette récente vidéo illustre ce que signifie "un vent à décorner les yacks".

Le très joli tour des 3 étangs (estany de la Pradeille, estany Nègre, estany Long) sort un peu du "domaine de vol" du nordique (enfin, tout dépend de la qualité de la neige et de vos compétences), mais le chemin qu'emprunte le GR10 convient bien à nos engins, ainsi que la route du barrage (qu'on empruntera à la descente si le chemin de montée est gelé, ce qui est fréquent).

A la descente, au niveau de la Borde on peut traverser la route pour passer rive gauche et remonter rejoindre la piste de fond des Angles ("d'en Calvet") que l'on longe jusqu'à la bifurcation qui ramène au Pla de Barrès.


Route, barrage, ligne électrique, conduite forcée, remontée mécaniques : on pourrait croire que je cherche à vous dissuader. Il est vrai que cette magnifique vallée est un interstice entre deux domaines de ski mécanisé qui intègrent déjà dans leur cône accessible par gravité les plus beaux sites, ceependant je ne saurais trop vous conseiller de faire un tour dans ce versant du Capcir avant qu'il ne soit définitivement transformé lui aussi en friche industrielle. (Pour vous faire une idée de la question, commencez par le rapport de la cour des comptes, puis lisez la presse régionale).
 

 

3 commentaires

Au-dessus du lac des Bouillouses s'ouvre un magnifique terrain au relief doux parfois fréquenté par des skieurs nordiques. Pour ma part je parcours plus volontiers le tour des étangs du Carlit, ou les vallées de la Grave, la Balmette, les Camporeils, à skis de rando, ma technique nordique étant encore peu assurée (je suis un des nombreux reconvertis - pas repenti, hein - du ski de montagne, ce qui me situe clairement dans le deuxième demi-siècle...). Le refuge CAF des Bouillouses oeut servir de camp de base pour occuper quelques jours à rayonner.

Les hivers bien enneigés, la vallée d'Angoustrine rejoint aussi le lac des Bouillouses depuis la Cerdagne. Longue et plate elle est bordée de pentes plus raides que la vallée de la Têt..

3 commentaires

Marc

Marc

  • 2 topos
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 26 commentaires
  • 142 messages

Pour ceux qui ont des pulkas enfants, matos photo, bivouac ou que sais-je à monter au refuge pour un séjour prolongé la route du barrage est l'itinéraire à suivre. Nettement moins bucolique que le long de la rivière j'en conviens. Ensuite j'ai un bon souvenir de la vallée en remontant le Têt en amont des Bouillouses, en direction de l'Étang du Lanoux, sauvage, à plat au bord de l'eau et à l'écart des itinéraires classiques du Carlit. Vraie balade nordique!

xtofpol

xtofpol

  • 2 topos
  • 11 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 8 commentaires
  • 44 messages

Bonjour,
Merci pour le récit de la sortie. Il y a donc encore plein de neige vers les Bouillouses ?
Les trois étangs font l'objet d'une belle ballade en effet. Une fois passé le barrage, alors nous quittons
vraiment l'univers mécanique et c'est le grand régal. Deux options possibles pour des bivouacs: en direction des lac au pied du Carlit ou vers les Camporels. C'est très sauvage et vraiment magnifique. J'ai un topo en préparation qu'il faut que je termine avant de le poster. Pour très vite, j'espère.

Je compte peut-être dans la zone retourner bientôt si les conditions durent.

resclause

resclause

  • 0 topo
  • 9 sorties
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 9 commentaires
  • 18 messages

En fait les conditions décrites sont celles d'il y a 15 jours, le site a daté la sortie du jour de publication. Un tour sur les webcams du Capcir (pas elles qui montrent les pistes enneigées au canon) te renseignera mieux, les conditions des P.O. sont très changeantes. Bonnes balades.