Le Pays des Fourrures Canada

Tiriginiaq

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 0 commentaire
  • 4 messages

Durée : Plus de 4 jours

Distance : 500,0 km

Difficulté : Difficile

Altitude de départ : 200m

Point le plus haut : 600m

Pulka : accessible

Au cours de l'expédition LE PAYS DES FOURRURES nous avons effectué la première traversée à ski-pulka depuis les Territoires du Nord-Ouest vers le Nunavut, suivant pour cela l'itinéraire du "Voyage Extraordinaire" imaginé par Jules Verne dans son roman éponyme. Nous étions deux skieurs engagés dans ce parcours inédit : Pascal Hémon (chef d'expédition) et Philippe Garcia.

Entre le 17 mars et le 21 avril dernier, nous avons parcouru les 430 km de forêts, lacs, rivières et toundra durant 35 jours en autonomie complète, avec le soutien logistique de Dominique Simonneau. C'est la première fois qu'une expédition à ski-pulka joint les deux mondes qui composent le Grand Nord du Canada, depuis la forêt boréale des amérindiens vers la toundra des inuit, via la traversée du Grand Lac de l'Ours et de la ligne des arbres. Le trajet sur est visible ici via googlemap.

Le film tiré de cette aventure va sortir en décembre 2015, coproduit par notre association Diagonale Groeland et Télénantes avec le soutien du musée Jules Verne.
Nous avons actuellement besoin d'un complément de financement pour finaliser la post-production, via KissKissBankBank, votre soutien, aussi modeste soit-il, nous est précieux !

Ceux qui voudraient se lancer, n'hésitez pas à nous contacter, mais attention, il faut du temps et être quand même un peu aventurier, rien n'étant gagné dans ces régions.
L'expédition en quelques points :

  • Meilleure avancée en une journée : 22 km

  • Progression journalière la plus faible : 2 km en 8 heures

  • Poids initial de chaque pulka (traîneau) tirée par les skieurs : 90 kg

  • 4200 kcal avalées chaque jour chacun (pourtant cela reste un régime amaigrissant particulièrement efficace…)

  • Plus grande difficulté : ouverture d'une piste entre le lac Hottah et le Grand Lac de l'Ours, 17 km de progression en 6 jours dans une neige profonde et une forêt touffue

  • Plus grande frayeur : rencontre avec deux loups un peu trop curieux

  • Température la plus faible le matin sous tente : - - - (température indiquée par le thermomètre qui ne mesure plus en dessous de -20°C)

  • Température la plus haute : -3°C (une seule fois) 

Commentaires

Aucun commentaire