Black Diamond Cirque Shell Vêtements

Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 32 sorties
  • 35 tests
  • 0 avis
  • 20 actualités
  • 38 commentaires
  • 276 messages

Note 5,0/5

Marque : Black Diamond

Modèle : Cirque Shell

Réf : AP7470004002MED1

Couleur : Astral Blue

Poids : 512g

Année : 2019

Prix indicatif : 170,00 €

Matériaux :

Nylon Blend Stretch Double Weave with DWR Treatment (75% Nylon, 14% Polyester, 11% Elastane, 205gsm) 
 

Veste trois saisons conçue pour grimper, la Black Diamond Cirque Shell est taillée pour l’escalade et la randonnée.

Testé par
Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 32 sorties
  • 35 tests
  • 0 avis
  • 20 actualités
  • 38 commentaires
  • 276 messages

Note du test 5/5

Conditions de test

Sortie à la journée en moyenne montagne, randonnée, alpinisme/grande voie et escalade, en trois saisons (essentiellement  à l'automne).

20200601_135850.jpg

La Black Diamond Cirque Shell est une veste softshell conçue à partir d’un tissu japonais 5 deniers, en Nylon Blend Stretch Double. Ce dernier est composé de 75 % nylon, 14 % polyester et 11 % élasthanne, et ce à raison d’un poids de 205 g/m². Le tissu à double tissage de la pièce est plus lourd que le nylon ultra-léger utilisé par exemple pour la veste softshell Black Diamond Alpine Start Hoody, ce qui fait qu’elle affiche au final un poids de 512 grammes sur la balance. Ce poids supplémentaire s’explique notamment par les matériaux résistants utilisés pour sa conception.Ce qui est somme toute tout à fait acceptable pour les usages pour lesquels la Black Diamond Cirque Shell a été conçue, d’autant plus si vous n’êtes pas à la recherche de l’économie du gramme prêt. 

20200601_131453.jpg

Grâce à l’utilisation d’un stretch quadri-directionne, ce « surplus » de poids est à peine perceptible quand vous portez la Black Diamond Cirque Shell. Cette veste offre en effet une excellente liberté de mouvements sur le terrain : les longues sessions d’escalades à l’automne sont là pour l’attester. Sa coupe est cintrée et longue, bien ajustée près du corps dont elle épouse parfaitement les formes, sans être contraignante. 

20200601_161546.jpg

En cas de températures peu clémentes, la Black Diamond Cirque Shell se superpose agréablement (sans difficulté) aux couches intermédiaires techniques, comme la polaire Black Diamond CoEfficient Hoody, sans avoir la sensation d’être trop comprimé dedans. Cela permet ainsi d’éviter que ne se dégage, ce qui arriver parfois avec des vestes softshell, une désagréable impression de perte de liberté de mouvement lorsque celle-ci devient indispensable. 

20200601_140618.jpg

A noter que la Black Diamond Cirque Shell dispose d’une coupe longue, ce qui peut paraître surprenant aux premiers abords. Rien d’étonnant toutefois car cette veste a été conçue spécifique pour être utilisée en escalade, donc pour être porté sous un harnais. En pratique, le cahier des charges est rempli : la Black Diamond Cirque Shell est très confortable à porter et sait se faire oublier, notamment lors des manipulations répétés de matériel au cours de l’ascension d’une voie.

20200601_211106.jpg

La Black Diamond Cirque Shell reste également très appréciable pour toutes les autres activités en montagne. En ce sens, elle convient à une grande variété d’utilisation : escalade, alpinisme/grande voie, randonnée, etc. Seul bémol (s’il faut en trouver un), cette veste, de part sa coupe longue, n’est pas vraiment adaptée à un usage en vélo. En même temps, elle n’a pas été conçue pour cet usage par Black Diamond.

20200601_155507.jpg

La Black Diamond Cirque Shell est traitée DWR pour être résistante aux intempéries. En pratique, elle offre une protection efficace contre la pluie et le vent : on reste au sec et au chaud. La durabilité de la Black Diamond Cirque Shell est excellente. Fabriquée avec des matériaux solides etdurables, elle présente une résistance marquée aux variations climatiques et à l'abrasion.

20200601_140022.jpg

Le tissu ne montre en effet aucune trace d'usure après des mois d'utilisation régulière dans diverses activités de montagne. Les coutures résistent bien et la fermetures à glissière YKK Super Lightweight ne présentent toujours aucun signe de faiblesse.

20200601_142203.jpg

Grace à des aérations découpées au laser sous les bras, la Black Diamond Cirque Shell respire assez bien pour une veste softshell de ce type lorsque vous avez besoin de vous déplacer rapidement sur un terrain escarpé. Toutefois, elle atteint rapidement ses limités sur ce point en cas d’activité très intense et dès que les températures ne sont pas suffisamment fraiches.

20200601_142326.jpg

La Black Diamond Cirque Shell possède des poignets extensibles à chacune des extrémités des manches. Ils se glissent très facile sur les gants et le serrage est modulable grâce à un scratch en velcro. En cas de besoin (par exemple d’une effort soutenu demandant une meilleur ventilation), il est aussi possible de remontrer très rapidement ces poignets pour libérer de la chaleur, sans que ceux-ci ne retombent aussitôt.

20200601_140756.jpg

La Black Diamond Cirque Shell possède au totale de cinq poches : deux mains à glissière poches, une poitrine et deux poches intérieures. Les premières sont des poches repose-mains judicieusement placées pour être porter avec un baudrier et rester accessible. La proche poitrine permet de ranger aisément un smartphone ou un topo tout en les gardant à porter de main, ce qui au cours d’une ascension peut-être très appréciable, par exemple dans une grande voie en terrain d’aventure où certaines situations (comme chercher son itinéraire) peuvent très rapidement devenir inconfortables.

20200601_142143.jpg

De leur côté, les deux poches intérieures de la Black Diamond Cirque Shell disposent d’un volume de rangement impressionnant, presque disproportionné par rapport à son utilité concrète sur le terrain.

20200601_140628.jpg

La Black Diamond Cirque Shell dispose d’une capuche dotée d’une petite visière relativement rigide, ce qui permet de garder un bon champ de vision et d’offrir moins de prise au vent. Bien ajustée grâce au cordon de serrage prévu à cet effet sur l’arrière de la capuche, elle suit sans difficulté les mouvements de la tête. La visière pré-formée apporte d’ailleurs une protection supplémentaire en cas de pluie.

20200601_140658.jpg

La capuche de la Black Diamond Cirque Shell s’intègre très facilement sur la tête, qu’elle soit portée seule, avec un casque pour se protéger d’éventuelles chutes de pierre ou une casquette pour se protéger du soleil ; à condition toutefois de prendre le temps de régler convenablement son volume.

20200601_135946.jpg

Au niveau de la taille, la Black Diamond Cirque Shell est également réglable grâce au cordon intérieur de serrage muni d’un système d’ajustement très facilement utilisable à une main.

20200601_154928.jpg

Enfin, la Black Diamond Cirque Shell se range très facilement dans sa poche intégrée au col : il suffit de la replier sur elle puis de la refermer grâce au cordon de serrage de la capuche. Toutefois, on ne gagne pas vraiment en encombrement lorsqu’il s’agit de la ranger à l’intérieur de son sac-à-dos. Le plus pratique reste encore de la glisser directement dans ce dernier.

20200601_140610.jpg

Points faibles

  • Poids 

Points forts

  • Variété d'utilisation
  • Liberté de mouvement
  • Protection contre les intempéries

Conclusion

Après plusieurs mois d’utilisation dans une multitude de conditions et d’activités, la Black Diamond Cirque Shell s’avère convaincante sur tout la ligne. Géniale pour l’escalade et la grande voie/alpinisme, elle se débrouille très bien aussi pour la randonnée. Cette variété d’utilisation est un plus non négligeable à l’heure où la tendance des fabricants est à la segmentation ultra spécifique du matériel pour chaque activité. Facile à manipuler et agréable à porter, la Black Diamond Cirque Shell offre une excellente liberté de mouvement et une protection efficace contre les intempéries, ce qui permet d’envisager sereinement toutes ces escapades en montagne. Et ce, pour un prix qui reste tout à fait acceptable pour la qualité du produit : un excellent rapport qualité/prix en définitive.

Commentaires

Aucun commentaire