Le tour du plateau de Sornin depuis Engins France > Vercors

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 56 topos
  • 79 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 233 actualités
  • 345 commentaires
  • 2351 messages

Durée : Demi-journée

Distance : 13,5 km

Difficulté : Moyenne

Altitude de départ : 935m

Altitude d'arrivée : 935m

Dénivelée : +700m -700m

Point le plus haut : 1539m

Pulka : accessible

L’itinérance sur les grandes étendues blanches du plateau de Sornin offre de très jolis points de vues sur les massifs environnants et sur la cité grenobloise. L’itinéraire proposé est varié ; il alterne pistes forestières et alpages d’altitude.

Télécharger la trace GPX

Le point fort de cette randonnée nordique est la vue plongeante sur la vallée de l’Isère depuis la Dent du Loup. En toile de fond, vous apprécierez le panorama sur les massifs environnants : Chartreuse et Belledonne.

Itinéraire 

Du village d’Engins (935 m), suivre le balisage GR 9 en empruntant la route goudronnée qui conduit aux dernières maisons du hameau. La route devient piste (interdite à la circulation) et file en sous-bois. La suivre pendant 1h10. Elle débouche sur l’alpage du Sornin. Atteindre le hameau éponyme en quelques instants (1358 m). Passer devant la croix et rester en contrebas des alpages. Poursuivre par la piste pastorale et continuer en direction du sud jusqu'à une pancarte (1400 m). Atteindre en quelques minutes le rebord nord du plateau de Sornin au lieu dit « La Dent du Loup » (1425 m). Malgré le pylône électrique, le panorama sur la vallée de l’Isère et sur les falaises du Vercors est de toute beauté.

skis-srn-engin-tour-plateau-de-sornin-vercors.JPGLe hameau de Sornin

Du belvédère de La Dent du Loup, revenir un instant sur ses traces et grimper tranquillement sur les alpages du Sornin. La bergerie (1532 m – fermée au public) trône au milieu des alpages. Tirer plein ouest derrière la cabane pastorale et filer dans une forêt de feuillus puis de conifères.

skis-srn-engin-tour-plateau-de-sornin-vercors_11.JPGLes contreforts nord du Vercors depuis le Belvédère de la Dent du Loup

On sera particulièrement attentif au marquage jaune et vert sur les arbres pour louvoyer dans la forêt. Par mauvaise visibilité, ce passage est très piégeux. On parvient à « La Côte » (1545 m). Tirer à gauche pour le plateau de Sornin. Laisser à droite le sentier pour La Molière. Contourner le plateau de Sornin et suivre le balisage du GR9. Après un passage raide, mais court, en forêt, rejoindre le hameau.

skis-srn-engin-tour-plateau-de-sornin-vercors_08.JPGPanorama sur le sommet du Moucherotte depuis les alpages

Retour

Le retour depuis Sornin est identique à l’itinéraire de l’aller. Compter 30 minutes.

En faire plus

Il est très agréable depuis le plateau de Sornin de rejoindre les alpages de la Molière.
Du lieu dit « La Côte », sur l’itinéraire précédent, tirer à droite en direction des Génisses (1630 m – 30 minutes). Suivre la piste de ski de fond jusqu’à la Molière (1632 m – 45 minutes). Cet itinéraire peut être délicat par mauvais temps. Il est constitué par une alternance de passages forestiers et de clairières.

skis-srn-engin-tour-plateau-de-sornin-vercors_13.JPGLa vue sur la Chartreuse depuis la Cabane du Berger

Difficultés rencontrées

Itinéraire en boucle ne comportant pas de difficultés par beau temps. Par mauvais temps, l’orientation sur les alpages du plateau de Sornin peut être délicate. Être très prudent par temps de brouillard dans la partie forestière située à l’ouest du plateau (trous, lapiaz).

Accès

Transport en commun :
De la gare routière de Grenoble, prendre la ligne 5100 : Grenoble – Villard-de-Lans, via Engins. Arrêt de bus « Les Jaux ». Continuer à pied pour le village d’Engins.
Ligne de bus Transisère : www.transisere.fr

Accès routier :
Depuis Grenoble, rejoindre Sassenage et prendre la route D531 (Route de Villard-de-Lans). Après 20 minutes, prendre à droite, à l’intersection, la D531B (Route Joseph Coynel) et rejoindre le village d’Engins. Se garer en épis au-dessus de la mairie d'Engins (935 m).

Cartographie

Carte IGN TOP 25 3235 OT Autrans/Gorges de la Bourne/PNR du Vercors

À savoir

Espace Naturel Sensible

Durant cette randonnée nordique, vous évoluerez sur l'espace naturel sensible du plateau de la Molière et de Sornin.
Ce site de 1300 ha présente des paysages et une mosaïque d'habitats naturels exceptionnels. Cette diversité des milieux engendre une grande richesse faunistique et floristique : pins à crochet, gentianes jaunes, marmottes, chamois ou encore Tétras-lyre.

L'homme a depuis longtemps trouvé un intérêt pour ce site. Alpage depuis des siècles, il accueille aujourd'hui  des génisses (Molière) provenant du Vercors et des brebis (plateau de Sornin) venant du sud de la France. La forêt a aussi été et reste aujourd'hui en partie exploitée.

Afin de préserver ce patrimoine exceptionnel, les plateaux de la Molière et du Sornin bénéficient de plusieurs niveaux de protection complémentaires : Européen (Site Natura 2000), National (Réserve biologique intégrale de la pointe de la Sure), Départemental (Espace naturel sensible).


Sornin et son hameau

L'alpage de Sornin, propriété de la commune d'Engins, était autrefois pâturé par un troupeau local, composé essentiellement de bœufs et de taureaux. Sornin était alors un hameau d'estive, où les familles de la commune accompagnaient les bêtes en montagne. Dans les années 30, l'alpage devient réservé aux ovins transhumants du sud. Le hameau fût alors un peu oublié. Engins entreprit de le restaurer, et de garder un abri ouvert pour accueillir les randonneurs. Les autres chalets appartiennent à des propriétaires privés. (Source "Emmontagnée et transhumance" d'Emmanuelle Huguenin, Les cahiers du Peuil n°5 - 2003)

La montagne est un milieu hostile. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Prenez vos précautions. En cas de doute, faites appel à un professionnel de l'encadrement. La randonnée nordique est une pratique respectueuse et responsable : vous évoluez dans des milieux naturels sensibles, merci de les préserver.

Commentaires

Aucun commentaire