Tous les messages créés par denisb

ça pourrait intéresser mon omnifuel.

tu sais si on continue de changer de gicleur en fonction du combustible utilisé ?

je n'ai rien vu concernant "l'efficacité thermique" de la bête. Tu as trouvé quelque-chose là dessus ? Si la conso est doublée pendant que le bruit est divisé par 2, vaut peut-être mieux emmener des boules quies ;-)
Modifié il y a 7 ans
Oui thermarest propose un sac pompe, tout comme BigAgnes et Exped. Je ne peux que vous inviter à lire cet article sur: ''comment gonfler son matelas''
Avec les différentes solutions et modèles de chaque marque. De la mini-pompe au sac-pompe.


Merci pour l'info

- peut-être légèrement plus bruyant que le néoair
Marrant, on a souvent entendu le contraire. Perso je trouve aucun de ces deux modèles bruyant…

C'est pour ça que je prenais la précaution de dire "peut-être légèrement" :-)

Modifié il y a 7 ans
J'ai un UL7 et un Néoair, et personnellement je dépanne volontier un coequipier avec le Néoair…pour me garder mon Synmat.

Ses plus :
- l'orientation des boudins (axe longitudinal) qui donne, à mon goût, un confort bien supérieur (en gérant le gonflage, ça permet de bien se caler "dedans"smile.
- le système de gonflage (à partir du moment ou on se procure le coussin pompe qui va avec) bien plus rapide et plus "sec". Je n'ai pas trouvé, mais existe-t-il une pompe adaptée aux Thermarest ?
- Les prix Exped en général plus compétitifs.

Ses moins:
- peut-être légèrement plus bruyant que le néoair

@ Xitianb : Au pire si t'es pas très loin du Jura, je peux te passer les deux modèles pour tester. Ma santé ne me permettra pas de les utiliser cet hiver.
Modifié il y a 7 ans
Encore merci Pierre ;-)
Modifié il y a 8 ans
Salut Pierre,

Merci de tenter de m'aider :-)

Les images (au format JPG) ont été rangées par mes soins dans le dossier Data\img

Quand je fait clic droit sur l'icône photo, la boite de dialogue, pour sélectionner l'image, s'ouvre.
Je sélectionne le fichier correspondant à l'item en cliquant sur ouvrir.
Une fenêtre s'ouvre avec l'image choisie.
Et quand je clique sur "Valider", le prog me dit "l'enregistrement des données a échoué"

Modifié il y a 8 ans
Salut Pierre

J'utilise ton application avec bonheur.
Pour ma part, 2 petits problèmes subsistent :

- lorsque j'essaie de lier une photo à un item –> message d'erreur "l'enregistrement des données a échoué". Mes images (format JPEG)sont rangées dans Data\img.

- lorsque j'essaie de supprimer une catégorie ou une sous-catégorie, le programme se met en boucle et fini par ne plus répondre.

Dans les 2 cas, j'imagine facilement que je dois faire une mauvaise manip. J'attends avec impatience ton assitance :-)

encore merci et bravo pour ta réalisation
Modifié il y a 8 ans
@ Ducky63

Sur mes Epoch j'utilise ça, c'est simple, efficace et pas cher.

Tu fais varié la longueur suivant ton programme….à savoir, qu'avec la semelle complète, tu grimpes aux arbres.

Bonne montée.
Modifié il y a 8 ans
Ben… neige ou pas neige…. Jura ou Chartreuse….Pour Noel, j'ai eu une hernie discale ! Autant dire qu'on s'occupe comme on peut :-D

Les "peintures rupestres" dont nous parlons ne sont autres qu'une bien piètre fresque sur le mur d'une bergerie. Sans lunettes, ça peut faire mal au yeux !
Modifié il y a 8 ans
Je me doutais qu'en sollicitant notre cher Sancho, nous ne serions pas déçus. Sa qualité d'écriture est à la hauteur de ses idées.

Merci pour cet éclairage et surtout ces propos qui me conforte dans mes attitudes sur le terrain. Eté comme hiver j'aime sortir des sentiers pour écouter ce "silence" et tenter d'apercevoir quelques habitants de la forêt.

Par deux fois seulement j'ai rencontré les habitants de ce coin hors sentier et chaque fois c'est moi qui ai dû avoir la plus grande peur.
La première, en montant de Bois d'Amont vers le creux à la neige. Je faisais ma première expérience de SRA et au détour du zig d'un zag, j'ai quasiment posé ma spatule sur un Tétras qui s'est envolé, à la manière d'un faisan, en déchirant ce silence. Inutile de parler de la montée d'adrénaline… Il s'est reposé quelques dizaines de mètres plus loin (vous avez déjà vu une enclume voler ?), après l'avoir localisé, j'ai échangé mon zig contre un zag pour m'en éloigner…
Ma deuxième rencontre, cet automne se situe dans la forêt séparant la combe des Amburnex et celle du couchant. J'étais à la bourre pour bivouaquer au Sâla, la nuit était proche….j'entendais des vaches meugler au loin…la combe du couchant est bien dans cette direction… En fait la vache qui meuglait était un cerf qui bramait. Je ne lui ai pas marché dessus mais j'ai bien cru, vu la proximité, que j'allais lui servir de biche. Il s'est éloigné au pas, sans même me regarder. Ce qui a permis à mon rythme cardiaque d'essayer de perdre une centaine de pulsations.

Tout ça pour dire que je reste convaincu que ce ne sont pas les zones dans lesquelles nous évoluons qui sont préjudiciables à la faune, mais plutôt le comportement que l'on adopte, en particulier en traversant des milieux fermés.
Privilégier les autoroutes connues de tous les animaux pour se rendre à un point précis reste surement la meilleure des choses à faire en hiver. Sortir des sentiers pour ressentir cette sérénité et aussi faire sa propre trace, reste selon moi une expérience inégalable. A condition de respecter ces lieux un peu magiques, en n'oubliant pas que les animaux peuvent nous laisser un peu de place, à condition que l'on ne veuille pas toute la prendre.

Pour revenir à un sujet plus terre à terre, tu as déjà vu un promeneur dans ce genre de secteur, se faire verbaliser par les autorités suisses ou bien ?

PS: je vois que nos gouts en terme de "peintures rupestres" sont similaires…. j'imagine un Tétras passant devant le pignon de Roch dessus et l'énergie qu'il devra dépenser pour retrouver ses esprits après une telle expérience… :-D
Modifié il y a 8 ans
talonlibre a écrit :

La Traversée intégrale "hors-trace" du Jura par les crêtes est difficilement réalisable si l'on tient compte des zones de quiétude suisses et françaises qui englobent des lieux sauvages au Nord du Noirmont, vers le Mont Sala et entre la Dole et le col de la Faucille. Le Massacre et le Risoux sont aussi en zone de quiétude.

La plupart de mes sorties se passent sur le secteur du Noirmont (entre la Cure et le col de Molendruz).

Si on regarde la carte, une bonne partie de cette zone est couverte par "une interdiction de la pratique des sports d'hiver hormis sur les pistes de ski tracées".

Pourtant, faire sa trace en hiver (en raquette ou en ski de rando) relève de l'exploit, tant que l'on reste sur les nombreux itinéraires pédestres du coin (non tracés donc théoriquement interdits).

Chaque week-end nous rencontrons de nombreux pratiquants (français autant que suisses), même des groupes encadrés par des professionnels et personne ne semble être au courant de ces restrictions.

Qu'en pense un "spécialiste" du secteur tel que notre forumeur et néanmoins professionnel Sancho ?
Modifié il y a 8 ans