Anthony découvre le Ski-raquette et pourtant, il n’a jamais fait de ski !

Actualités > Ski de Randonnée Nordique France > Vercors
par
Régis Cahn avatar
Régis Cahn

L’histoire que je vais vous conter sort des sentiers battus…
Anthony est éleveur-fromager à Méaudre. A 27 ans, ce chef d’entreprise gère une exploitation de 4 salariés, 35 vaches laitières et 68 hectares de terres. Avec sa compagne Stéphanie, il se lève chaque jour à cinq heures du matin pour traire ses vaches laitières, puis ensuite fabriquer en moyenne 193 fromages par jour, vendus directement à la ferme et chez les commerçants et restaurateurs du Vercors et de Navarre... Je vous incite à découvrir la ferme de la Bourrière. La visite est libre et gratuite, vous pourrez assister à la traite et vous acheter des célèbres et délicieux fromages tels que le Bleu du Vercors, le Servagnet et le Saint Marcellin.

Mais revenons-en à nos moutons, enfin à nos Montbéliardes ! Anthony n’a jamais fait de ski. Jamais. Ni un chasse-neige, ni du fond, ni de la piste, rien ! Pourtant il a une motivation à toute épreuve. C’est un amoureux et une force de la nature. Il est téméraire et motivé. Depuis la fin de l’été, il en rêve, il en parle et me tanne avec ce ski, qu’il ne connait pas.

Avec la traite, la fabrication fromagère et la gestion de son exploitation, son planning est chargé. La vie d’éleveur n’est pas facile. Mais ce matin, ni une ni deux, nous décidons après 3 textos d’oser le ski de randonnée nordique et plus précisément le skiraquette ! Car, cette nouvelle glisse est le chaînon manquant entre la raquette à neige et le ski ! Ayant déjà expérimenté la chose par le passé, je sais que c’est un formidable outil pour s’initier au ski hors traces !

le-skiraquette-le-plaisir-de-la-glisse.jpg

Le rendez-vous est donné à la ferme de la Bourrière en milieu d’après midi. Quelques explications plus tard, Anthony enfourche ses skis Altai Hok avec fixations universelles et s’essaye au pas glissant… Une trentaine de minutes plus tard, nous atteignons la Croix de Servagnet… Après de bonnes discussions, de franches rigolades, quelques bonnes chutes de part et d’autre, nous poursuivons en direction de la Croix Chabaud à travers les forêts profondes abritant cerfs, chevreuils, renards et autres mammifères forestiers. C’est une découverte pour Anthony et sans doute une révélation ! Il découvre les joies de la glisse et le plaisir d’une balade hivernale.

Pour moi, le pari est gagné… Malgré les difficultés, il persévère, comprend vite, poursuit sa trace, et chute après chute, il se fatigue mais prend plaisir, saisit la dimension de s’immerger dans cette nature hivernale, avec la glisse en plus… La suite en image… Alors faites comme Anthony, essayez, tentez, persévérez, sortez des traces…. Ça me fait penser qu’il y a quelques années, j’étais comme Anthony… Alors Anthony, Big Up !

2 commentaires

par talonlibre
talonlibre avatar
 

Bravo à Anthony...

C'est vrai que c'est un bel outil ce ski-raquette pour découvrir les plaisirs de la glisse...

J'ai pu essayer sous la Dôle les Hok en 145cm et 125cm, avec la fixation universelle... ça fonctionne bien.

Je suis impatient de voir ce que cela donne en norme 75...

Un outil idéal pour de nombreux itinéraires jurassiens...

par stofdefou
stofdefou avatar
 

Oui, bravo Anthony. Belle perseverance, mais attention, le SRN rend addict !! Je serais curieux de voir Régis faire la traite et le fromage...

Merci de vous ou de vous inscrire pour écrire un commentaire.