Fischer : incendie de l’usine de Mukachevo en Ukraine

Actualités > Ski de Randonnée Nordique A l'étranger...
Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 230 actualités
  • 334 commentaires
  • 2309 messages
Fischer : incendie de l’usine de Mukachevo en Ukraine

L’usine ukrainienne des skis Fischer a partiellement brûlée dans la nuit du 11 au 12 octobre dernier. Située à Mukachevo, en Ukraine, cette unité de production est la plus importante du groupe Fischer. C’est un coup dur pour la marque autrichienne qui doit déjà faire face aux difficultés liées à l’épidémie de la Covid-19.

Selon les dernières informations, la cause de l’incendie serait un court-circuit électrique. L’intervention rapide du service d’incendie local a empêché les flammes de se propager à la production des crosses de hockey et à l’administratif. Les modèles Racing et de nombreux produits haut de gamme ne sont pas affectés par l’incendie et l’arrêt de la production qui en résulte, puisqu’ils sont fabriqués au siège de Fischer à Reid im InnKreis en Autriche.

Ficher emploie près d’un millier de personnes sur le site de JSC Tysa en Ukraine. C’est dans ce centre de production que sont fabriqués les skis de randonnée nordique.

A ce jour, il n’est pas possible d’estimer quand la production pourra redémarrer dans l’usine de Mukachevo. La production de skis est temporairement délocalisée dans l’usine de Ried en Autriche. Fischer va tenter de compenser les pertes de production en mettant en place des équipes supplémentaires sur le site de production autrichien. L’idée étant de pouvoir assurer la livraison des magasin cet hiver et surtout de ne pas avoir de rupture d’approvisionnement pour la saison 2021-2022.

usine-fischer-mukachevo-incendie.jpgIncendie à l'usine Fischer-Mukachevo - Crédit : mukachevo.net

La plus grande usine de ski d’Europe subit un grave incendie

L’incendie a eu lieu dans la nuit du 11 au 12 octobre. Le toit d’un bâtiment a pris feu et a ravagé une zone d’emballage dans un magasin et une installation de production ce qui représente 9000 mètres carrés sur les 20 000 au total. Environ 130 personnes ont été mobilisés dans l’extinction. Il n’y a eu aucune victime.


La scène de l'incendie de l'usine de ski Fischer à Mukachevo

L’usine de Mukachevo

Le groupe autrichien Fischer a placé une proportion importante de ses capacités de production sur le site de Mukachevo en Ukraine. Le reste de la production est réalisée sur le site du siège de Ried en Autriche. Le site emploi environ un millier personnes et produit environ 180 modèles de skis nordiques et 130 modèles de skis alpins. En plus de développer les skis de sa marque, la joint-venture austo-ukrainienne «  Fischer-Mukachevo »  produit également des skis pour Scott, Stöckli, Hagan, Alpina… En 2016, environ un million de skis sont sortis de la chaîne de montage de Mukachevo.  Mais pas que : le site fabrique des crosses de Hockey, des clubs de golf, des pièces en matériaux composites de carbone pour l’industrie automobile : BMW, Audi, Porsche et Mercedes.


Présentation (en Ukrainien) de l'usine de Fischer Mukachevo

Un impact pour la France et le SRN ?

A ce jour, les informations sont parcellaires, mais il y a aura un impact sur les approvisionnements SRN dans les magasins. Les produits fabriqués dans l’usine de Mukachevo sont ensuite acheminés vers le centre de logistique en Autriche, puis sont expédiés dans les magasins français. La production est cadencée dans le temps. Ce qui signifie que la fabrication des skis d’une même gamme est étalée sur plusieurs mois. Les premiers skis Backcountry ont donc été livrés en Autriche, puis dans les quelques enseignes françaises (si elles sont restées ouvertes en raison de l'épidémie Covid-19) spécialisées dans le Ski de Randonnée Nordique. Les prochaines productions SRN n’auront certainement pas lieu, Fischer devant prioriser.

Pour cette saison hivernale 2020-2021, on constatera donc rapidement des ruptures de stock concernant les skis SRN de type Traverse 78, Excursion 88, S-Bound 98 et S-Bound 112. L’approvisionnement des chaussures et des bâtons de skis n’est pas affecté puisque l’usine incendiée produit uniquement des skis alpins et nordiques.


Crédit photo de présentation : page Facebook fischer.mukachevo

Commentaires

Aucun commentaire