Les Robinsons des glaces

Actualités > Outdoor
Régis Cahn

Régis Cahn

  • 56 topos
  • 79 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 233 actualités
  • 346 commentaires
  • 2351 messages

Pourquoi ? « Le réchauffement climatique n’est pas seulement l’affaire des scientifiques. Il nous concerne tous, car chacun de nous y contribue et nous subirons tous ses conséquences.
Première victime ? La glace, la banquise polaire, cette banquise puissante qui couronne la Terre, méconnue, elle contribue pourtant au maintien de l’équilibre climatique de notre planète. Ce milieu terrifiant est aussi complètement exceptionnel, formidablement beau, depuis dix ans, je n’ai de cesse de le retrouver, et ma fébrilité s’accroît à mesure que le terme de son existence approche : comme chacun sait dorénavant, dans une poignée d’années, l’océan Glacial Arctique sera libre de glaces.
La banquise pluriannuelle aura intégralement et définitivement disparu de la planète. Les risques écologiques deviendront majeurs. Devant l’inéluctable, dans l’essai « Le Testament
des glaces », j’expose ce qu’il nous reste à faire a minima : Témoigner.

banquise.jpg

Comment ? L’équipe des Robinsons des glaces n’est composée ni de surhommes ni de techniciens. Il s’agit pour nous de vivre une Aventure exceptionnelle, technique et humaine, au plus près de celle qui va se retirer, de partager un instant sur le chemin de son exil.
Avec Luc Denoyer et Catherine Meta, depuis le fjord où séjourna en 1936 Paul Emile Victor, nous allons rejoindre une plaque de banquise pluriannuelle , installer notre campement sur elle, et nous laisser dériver vers le sud. Aucun moyen motorisé n'est sollicité pour cette expédition. Tous les déplacements se font au moyen du kayak de mer. Jamais depuis le XIXe siècle une expédition légère n’a tenté une dérive sur des banquises mouvantes ! Il s’agira donc d’une première mondiale mais aussi, d’une dernière , car ce que qui sera tenté aujourd’hui ne pourra plus jamais être réitéré. Faute de glaces suffisamment solides pour soutenir nos rêves.

Tant qu’il restera de la banquise, Les Robinsons des glaces poursuivront leurs aventures. Dès leur retour le 3 juillet, des images seront disponibles, montrant ce que nul n’a encore vu,
et ne verra certainement plus jamais. Nous relaterons notre expérience et présenterons le second volet du programme, dans le cadre de l’opération pluridisciplinaire « Adieu à la banquise polaire », qui se déroulera sur 4 ans.

Ce programme réunit scientifiques, aventuriers, artistes et médias pour tirer le signal d’alarme sur les conséquences de la disparition des glaces pluriannuelles. Il s’agira aussi de rendre un ultime hommage à ce milieu naturel formidable dont la principale fonction était de réguler l’équilibre thermique de notre hémisphère.

Au nom de la glace, merci à tous, merci à vous qui vous mobiliserez pour nous aider à témoigner. »

Pour en savoir plus :
fleche_droite.gif Emmanuel Hussenet, guide d’expéditions polaires depuis 20 ans, conférencier et auteur de 7 ouvrages liés à ces régions.

manu.jpg

fleche_droite.gif Luc Dénoyer, après 50 pays parcourus, de retour d’une année autour du monde, il retrouve son terrain préféré. Il a randonné en Arctique à pied, en kayak et en traîneau à chiens.

luc.jpg

Tous deux se sont connus lors de la création de « Grand Nord/Grand Large » qu’ils ont co-fondés avec les passionnés de l’Arctique en 1990. Ils sont accompagnés de la vidéaste Catherine Meta qui sera chargée des prises de vue.

Commentaires

Aucun commentaire