Pour un accès responsable à la nature en période de confinement

Actualités > Outdoor
Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 32 sorties
  • 38 tests
  • 0 avis
  • 26 actualités
  • 39 commentaires
  • 279 messages
Pour un accès responsable à la nature en période de confinement

Lors du premier confinement, l’interdiction d’accéder aux espaces naturels a été vivement contestée par les pratiquants et les professionnels de la montagne. Avec le reconfinement, les mêmes restrictions s’imposent, sans considération des bénéfices pour la santé des activités de pleine nature. Depuis quelques jours, les initiatives se multiplient pour que le gouvernement fasse évoluer sa doctrine à partir de la mi-novembre.

Ré-autoriser rapidement le droit d'aller en montagne

20200304_105945.resized.jpgMars 2020 - Sortie d'avant confincement dans le massif des Bauges (73)

En avril dernier, Nivéales Médias (éditeur des marques Wider, Montagnes Magazine, Grimper, Skieur, Big Bike, Snowsurf, Ski Magazine, Trek, Grands Reportages, Wind, Kiteboarder, SUP, Vertical) adressait une lettre ouverte à destination de Roxana Maracineanu, Ministre des Sports, pour un redémarrage des activités de pleine nature dès le premier jour du déconfinement.

Au premier jour de ce deuxième confinement, cette requête est, hélas, toujours d’actualité. Nivéales Médias s'interroge sur les motifs qui ont poussé le gouvernement à restreindre de nouveau la pratique de sports en extérieur aux strictes limites d'une heure par jour et d’un kilomètre du domicile, et invite le ministère des Sports à réfléchir à un allègement des restrictions des activités de pleine nature dès la première réévaluation des mesures.

« Alors que le quotidien des Français se résume désormais à l’apprentissage pour les plus jeunes et au travail pour ceux dont l’activité reste possible, respirer l’air extérieur ne nous apparaît pas seulement comme une question de liberté, mais également de santé publique.

Fidèles à la position défendue au sortir du premier confinement, nous croyons que des mesures de distanciation ne sont nullement contradictoires avec les pratiques sportives de plein air et invitons les autorités à prendre en considération le rôle social et sanitaire essentiel de nos activités, reconnu par les ministères des Solidarités et de la Santé, de l’Éducation nationale et des Sports.»

à lire en intégralité par ici

Respirer et se ressourcer en montagne : signez la pétition !

20200616_085010.resized.jpgJuin 2020 - Sortie d'après confinement dans le massif du Queyras (05)

Au printemps dernier, l’enjeu de l’accès aux espaces naturels avait en effet suscité de vifs débats en France. Une pétition avait d'ailleurs récolté plus de 160 000 signatures. Avec le reconfinement, de nouvelles voix s'élèvent pour dénoncer l'absurdité de cette privation de nature pouvant avoir des conséquences néfastes sur le moral et la santé des Français alors que la pratique d'une activité de pleine nature, en respectant les gestes barrières, risque beaucoup de moins propager le virus que dans les transports en commun, sur les lieux de travail, dans les établissements scolaires, dans les centres commerciaux, etc.

« Nous avons appris du virus depuis le printemps. Les études montrent que le risque de transmission en extérieur est très faible.

Nous savons aussi à quel point les inégalités du confinement sont fortes, et à quel point l'accès à la nature permet de les réduire.

Monsieur le Président, nous avons besoin de pouvoir respirer et nous ressourcer dans la nature pour affronter cette période difficile.

C'est pourquoi nous vous demandons d'autoriser un accès encadré aux espaces naturels de proximité, dans le strict respect des gestes barrières. Ces gestes sont d'ailleurs beaucoup plus faciles à appliquer dans la nature, où le virus n'est pas présent.»

pétition à signer par ici

1 commentaire

Mikael

Mikael

  • 11 topos
  • 32 sorties
  • 38 tests
  • 0 avis
  • 26 actualités
  • 39 commentaires
  • 279 messages

A lire également sur le sujet, l'article publié ce lundi 2 novembre par Alpine Magazine : https://alpinemag.fr/non/