Tous les messages créés par riri

Sur mon harnais les liens de traction de la pulka ne sont pas constitué de sangles mais de 2 tubes de 8mm en alu pré étiré. Cette disposition permet de maintenir la pulka en arrière dans les pentes, ce qui n'est pas le cas des cordes comme représentées sur les photos transmises. La disposition des tubes est surtout interressante dans le cas de pente moyennement importante avec une pulka moyennement chargé (typiquement 10% pente, 25kg, neige plutôt profonde attention au dévers). Au delà, il faut tout de même équiper la pulka a l'arrière d'une corde de retient qui permet au coéquipier d'aider a ce que la pulka ne dépasse pas le skieur tracteur. Tu as raison, l'angle et donc la longueur de corde de traction est importante car elle conditionne l'angle de traction au niveau de la ceinture. Dans mon cas (tube alu) l'angle est trés important car si les sangles de fixation ne sont pas bien orientées, les sangles s'usent trés vite. D'autre part je maintient que sous charge importante (Sup à 30kg) en pente forte (Sup à 10%) il devient difficile de tirer la pulka. Si tu m'est ta main entre la ceinture de traction et ton ventre (je ne suis pas spécialement gros) tu sents la ceinture te tirer en arrière. Elle commence à comprimer le milieu du vente puis à s'appuyer sur les os du bassins, face avant. Je suis de ton avis mettre les points d'accroche derrière le dos ne me parrait pas judicieux. D'autant que, plus tu rapproches les points d'attache à la ceinture des deux sangle de traction vers le centre du dos, plus ton bassin sera soumis à une sensation de compression. Je pense donc qu'il faut au mieux garder l'alignement des cordes de traction avec l'alignement de la largeur du bassin.
Modifié il y a 9 ans
Un petit point important: C'est la direction des deux sangles qui permettent de faire la liaison entre la ceinture et les sangles de traction de la pulka. Sur ta photo ces sangles ne suivent pas la direction des sangles de traction. Dans ce cas quand tu tires ta pulka la sangle est départées vers la bas il en résulte:
- Une usure prématurée de la petite sangle et plus précisément des coutures, même si comme je l'ai vue, tu as pris soint de décaler les coutures (en V).
- Une censation de déport de la charge vers le bas qui peut gêner au bout d'un moment.

Pour ma part, la ceinture que j'ai réaliser compore une centure rembourée complete (mousse matelat) qui passe devant le ventre afin de limiter l'effet de traction sur le ventre et les os du bassin notament lors des forte charges en terrain incliné.

Beau travail.
Modifié il y a 9 ans
Désolant oui, d'autant que le système doit être pas mal dangereux vue que la propulsion est derrière toi.Tu n'as pas interet a te prendre une tôle avec le moteur derrière toi. IL y a des types qui concoivet vraiment n'importe quoi.
Modifié il y a 9 ans
Bonjour,

Ci-joint ensemble de liens interressants pour préparer un voyage en islande.

Aprés trois raids en islande, je pourrais peux être t'apporter des informations utiles afin de préparer ton voyage.
Modifié il y a 9 ans
Si vous décidez de faire l'acquisition d'un model de tente Helsport veuillez à bien vérifier la qualité:

1) Des arceaux (ch photo): De nombreux défauts dans l'aluminium sont révèlé lors de l'opération d'étirage du tube. Ces défauts longitudinaux réduisent dramatiquement la durée de vie des arceaux.Les photos fournies montrent un défaut longitudinal sur un arceaux encore non cassé et l'aspect de la rupture au niveau de ce même type de défaut aprés 2 semaines d'utilisation.

2) Les coutures et l'état d'usure du fil utilisée (cf photo): L'usure du fil (sur model neuf) peut être trés important et des trous dans la toile dues surement à un mauvais réglage de tension lors de la couture peuvent être présente.

3) Des zipps qui peuvent avoir une duré de vie assez courte (ch photo: En l'occurence inférieur à une semaine sur notre model.
Modifié il y a 9 ans
Bonjour,

Nous sommes 4 dans notre famille a utiliser ce model de chaussure de ski.Nous avons noté le même problème d'usure prématurée au niveau de la pliure des chaussure côtè extérieur. Ce défaut à été réduit par Salomon en modifiant la nature du revêtement du tissu extérieur entre les models de 2008 et 2009. Les anciens model n'ont pas durée plus de 2 mois. Les nouveaux model (2009) sont usées mais ils tiennent. Il faut se méfier du système de laçage composé de petits crochets en plastiques qui sont assez fragiles. Sur nos quatres models (2 crochets cassés sur les models de 200smile aucun problèmes sur les models de 2009. Nous avons eut un échange standard pour changer nos models de 2008. Concernant les models 2008 et 2009 le lacage des chaussons est peu efficace. Il faut les resserer régulièrement. Ce qui occasionne un certain flottement en skiant. L'aération n'est pas bonne, pour tout les 4 ont transpire. Malgrés l'utilisation de semmelles aérées en filet polyamide utilisées dans les chaussures de grand froid. Ce problème devient critique lorsque l'on couche sous la tente et que les chaussons sont gelés le lendemain. Niveau confort on se sent trés bien dans ces chaussures.
Les plastiques de renforts arrière qui peuvent sembler fragiles n'ont pas créés de problèmes.
Nous trouvons que le systême des guêtres est bien vue. Le collier de serrage en partie haute est bien dimenssionné et trés efficace.Dommage que le chausson ne s'enlève pas.

Ces informations sont basés sur environ une sortie toute les trois semaines (durée 3/6 heures) pendant les mois de janvier/fevrier/Mars et une semaine continue en février dans le massif du jura pour une famille de 4 personnes utilisant une pulka pour tirer sont matériel et toutes les nuits sous la tentes.
Modifié il y a 9 ans
C'est quoi un sac mili d'expédition?
J'aimerais savoir ou tu as eut ces infos, car les données techniques ne mentionnent aucunes côtes sur la largeur des bretelles?
Concernant la ceinture de hanche, je suis entièrement d'accord: celles du Klättermusen me semblent pas assez haute et pas assez rembourées. Certains fabricants de sac à dos ont inclus un passage de ceinture ouvert a niveau des os proéminants du bassin (ça fait mal pour les sacs lourdement chargés, ci-joint photo du bassin la ou ça peut faire mal).
D'autre par dans la vidéo de présentation de ce sac à dos, la ceinture de bassin est réglable en longueur, ont aperçoit plutôt une sangle largement sousdimensionnée (a vérifier).
Autre point, certain fabricant comme Klättermusen et arctérix proposent une ceinture pivotante sur un axe central. On peut se poser la question de la résistance de cet axe notamment au froid et l'impact d'un sac dont la charge est décentré vers les bords extérieur gauche ou droit du sac. Ce phénomène limité par l'appui de la ceinture sur le bas du dos dans le cas d'un sac "standard" peu se révélé amplifié par le mouvement de rotation de l'axe (et ainsi amplifier la fatique musculaire au niveau de la colone vertébrale).
Si vous avez déjà essayé ce genre de sac merci d'apporter vos commentaires sur ces points
Modifié il y a 9 ans
Sympa votre récit sur "le vif" du trafic de boite de mont d'or :-D .

En regardant les photos, je me demande si ce n'est pas vous que j'ai vu en février/mars 2009 autour du mont tendre dans le sens sud/nord?
Modifié il y a 10 ans
Effectivement le sac à dos de ma femme est volumineux mais c'est parcequ'elle porte l'ensemble de nos tapis de sol: Model thermarest 4 saison régular (630g). Ca fait donc du volume pour quatre. Mais c'est trompeur elle ne porte que 10kg. C'est moi qui porte ou tire le reste de la charge.

Maintenant (en tout cas en été) ma femme ne porte plus de "gros" sac. Nous utilisons maintenant des tapis de sol thermarest NEO régular (370g, diamètre de roulage 4cm environ, pour les filles aussi, afin d'avoir une surface protégé du sol la plus impotante dans la tente).

En général, je suis extrémement critique et "dur" pour le matériel mais la c'est "monstrueux" ces tapis de sol. C'est vraiment une réussite niveau poids/volume et isolation. Je ne les ais pas essayés en hiver et ça me tarde.

Concernant la tente, il s'agit d'un ancien model northface OVAL 25. Elle est effectivement spacieuse pour la tente intérieure. Mais l'abside est vraiment rikiki. Faire de la cuisine dans ces conditions n'est pas facile et souvent il faut faire attention aux risque d'incendie. Cette tente n'est pas "terrible" en temps de montage et lors de l'utilisation des "gros gants d'hivers". Mais un point important c'est sa couleur jaune (comme toute les northface): Quand ca "bastonne" dehors il fait un soleil radieux à l'interieur c'est bien pour rassurer les filles. :lol:
Modifié il y a 10 ans
Bonjour,
Je ne pense pas apporter beaucoup d'infos concretes, mais il est trés difficile de dissoudre du silicone. Le White spirite n'est pas le meilleur solvant à utiliser. Il est claire que souvent on a du mal à retourner à l'aspect "sec" du silicone, il a tendance à rester "mou". De plus si je me rappel mes multiples essais pour un même solvant et des proportions semblable la marque du silicone utilisé influence beaucoup. Il me semble (parceque je disposait facilement à l'époquode de solvant ) que l'éther donnait les meilleurs résultats. De plus si l'on souhaite faire plusieurs enduction souvent, les différentes couches "tiennent" mals entres elles.

Mais j'ai trouvé un produit d'étanchéification en tube (comparable au silicone)en grande surface (type bricomarché) MAIS DONT LE SOLVANT EST L'EAU. La résistance mécanique aprés évaporation est un peu moins bonne que dans le cas du silicone mais il n'y à plus d'effet "mou".
Je ne me rappel plus la référence exacte, mais si vous êtes interressé je peux retrouver la référence.
Modifié il y a 10 ans