GTV - Grande Traversée du Vercors en hiver France > Vercors / Grande Traversée du Vercors : Combeau – Corrençon-en-Vercors

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 219 actualités
  • 330 commentaires
  • 2291 messages

Durée : 2 à 4 jours

Difficulté : Moyenne

Pulka : non accessible

Une traversée à ski de randonnée nordique au cœur de la réserve naturelle des hauts-plateaux du Vercors.

4 commentaires

Julien Czechowski, membre du site, a réalisé la traversée hivernale au mois de février. Il nous livre ses impressions et son expérience.

« La Traversée des hauts plateaux du Vercors : 11 h 30 de glisse magique à ski de randonnée nordique par le GR 91 ! »

«J’ai choisi de faire cette traversée à ski de randonnée nordique (« back-country »), car je trouve ce moyen de déplacement assez motivant.
J’ai trouvé quelques articles sur ce site internet, et je me suis rappelé le temps où j’étais gamin. On allait en pleine nature à ski de randonnée avec mes parents. Ils avaient ce type de ski d’aventure : Des Fischer Crown - des skis avec écailles - c’est vous dire que ce n’est pas nouveau !
En effet, la pratique du ski de randonnée nordique est agréable : on avance assez vite, on a cette sensation de glisse et on profite des descentes.

Au niveau matériel, j’ai essayé de faire léger, mais j’arrive finalement à un sac a dos de 15 kg
Le plus long a été de trouver le bon matériel, car le ski de fond de rando, n’est pas encore très courant.
Pour l’entraînement j’ai fait du VTT, de la raquette, du ski de fond, pendant un mois et demi, histoire d’avoir un minimum d’endurance et de résistance.
Au niveau du mental, disons que l’aventure en solitaire c’est spécial, il faut être un peu habitué à se débrouiller tout seul, ne pas être effrayé à l’idée de dormir dehors.
On retrouve un peu son côté animal ! Cela nous rend humble face à ceux qui vivent là toute l’année et sans équipement !
Donc, respect à cette belle nature fragile qui nous accueille, essayons de ne pas la déranger, et d’être au maximum en harmonie avec elle, car ici le combat pour la survie est difficile, vu les conditions : manque d’eau, froid, vent… »

Julien Czechowski

Conditions et difficultés de la traversée :

«Des conditions de rêve : un temps superbe – pas trop froid, pas de brouillard – la trace sur le cheminement du GR 91. Excellent pour une première !
Mais tout ceci doit se transformer en véritable galère dans le cas contraire. Par temps de brouillard et de mauvais temps, trouver le GR 91 doit devenir un vrai casse-tête sans points de repère !»

Les étapes de la traversée du Vercors de Julien :

Ski Madshus - Massif du Vercors

ETAPE 1 : Col du Rousset - Tiolache du Milieu : 8 heures de ski
11 h 00 : Départ de la station de ski du Col du Rousset (26 – Drôme)
J’ai marché 1 h sur la route, pour arriver au plateau de Beurre, histoire de laisser ma voiture à la station.
12 h 00 : Enfin sur les skis ; au départ, il s’agit d’un parcours de découverte, une piste tracée, rejoint le chalet de l’ours (maison fermée au public).
13 h 30 : Arrivée à la Cabane de Pré Peyret, après une belle descente dans le pas des Econdus !
La cabane de Pré Peyret est assez grande, un groupe de raquette va y passer la nuit, il y a un poêle à bois, et même une scie !
Ce groupe est très sympa ; ils ont croisés les guides du parc qui sont à ski de randonnée nordique : comme quoi c’est vraiment adapté au terrain !
Ce même groupe d’une vingtaine de personnes m’a fait une belle trace jusqu’à la Jasse du Play. Quelle chance, car il n’y avait rien pour s’orienter, suite à la neige tombée il y a trois jours.
Je trace dans un paysage sublime, j’entends le tétras-lyre et m’arrête quelque temps à la bergerie de la Grande Cabane (privée), on peut y trouver un abri de fortune.
Des cochons ont d’ailleurs laissé leur bouteille de gaz vide, triste mentalité !
Le terrain se fait plus plat, mais cela ne dure pas, le chemin serpente, monte et descend : très joli mais fatigant aussi !

17 h 30 : Arrivée à la Jasse du Play

J’ai mis 3 h 30 pour rejoindre la Jasse du Play depuis Pré Peyret, soit 2 h 30 de moins que le groupe en raquettes. Je suis avantagé par la trace et les skis bien sûr, et aussi mon envie d’arriver avant la nuit…
Petite astuce, le portable passe un peu sur le petit sommet derrière la cabane.
Finalement, je suis là pour skier, je vais continuer de nuit. Une superbe descente à la frontale m’attend et me fait déboucher à la cabane de Tiolache du Milieu.

19 h 30 : Arrivée à Tiolache du Milieu
La cabane est toute petite, mais sympa, le bois est difficile à trouver, du bois mort bien sûr.
Finalement deux Belges très sympas (en raquettes) dorment aussi là.
C’est l’occasion de rencontrer des gens qui partagent le même trip d’aventure !

Coucher de soleil sur le Vercors

ETAPE 2 : Tiolache du Milieu – Corrençon-en-Vercors : 3 h 30 de ski
8 h 00 : Départ de la cabane, il n’a pas fait trop froid. Je fais ma trace en direction de la bergerie de Darbounouse (privée). Le tracé est superbe avec des descentes sympas ! (Canyon des Erges)
Une montée assez raide m’oblige à enlever les skis après la bergerie, je commence à voir beaucoup de monde : des randonneurs en raquettes avec des pulka (traîneau) et un groupe de personnes à ski de fond.

11 h 00 : Arrivée à la cabane de Carrette
Elle est très jolie, fabriquée en bois et en pierre, il y aussi un poêle.
Après la prairie de Carrette, cela descend quasiment tout le temps, parfois c’est assez raide, je coupe à droite à gauche, ça passe, je croise plein de randonneurs en raquettes, à la fin c’est une grande piste damée.

12 h 00 : Arrivée à Corrençon-en-Vercors (38 – Isère)

Retour en stop sur le Col du Rousset en 6 heures, j’ai du marcher 3h pour finir, car il n’y a pas grand monde sur les routes !

Le refuge de Carrette - 1355 mètres

La liste de mon matériel pour la traversée du Vercors :

- Ski de randonnée nordique : marque Madshus avec écaille (Acheté sur www.xc-sports.com, très sérieux et rapide), 2,4 kg avec fixations.
- Chaussures de ski Fischer (800gr)
- Sac de couchage Carinthia Defence 6 (3 Kg) : je n’ai pas ressenti le froid
- Tente Lafuma raid (1 kg) : je ne l’ai pas utilisée, mais utile par mauvais temps ou s’il y a trop de monde dans les refuges.
- Lampe Fenix, un truc de fou, ça pèse 100gr et éclaire à 100 m.
- Sac Millet Monterey (2 kg) : j’ai eu mal quand même !
- Peau de phoque (pas servie)
- Boussole (pas servie, mais utile )
- Carte IGN TOP 25 3236OT "Villard de Lans - Mont Aiguille - PNR du Vercors "
- Allumettes
- Frontale
- Matelas
- Appareil photo
- Couteau
- Crème solaire
- 2 paires de gants
- Cagoule
- Lunette soleil
- Nourriture bio : barres, abricots secs, pâtes d’amande, pain…
- 3 l d’eau : un peu juste.

Poids total du sac à dos : 15 kg

Faire sa trace à ski de randonnée nordique

En conclusion :

«Une traversée à faire au moins une fois dans sa vie, encore plus agréable à ski de randonnée nordique : un pur bonheur !
Mais je n’ose l’envisager par mauvais temps et sans trace sur le GR 91, cela doit être un pur enfer, vu le nombre de trous et autres barres rocheuses. N’oubliez pas de consulter la météo avant de partir.
Ah oui juste un détail, c’est un plateau, mais pas vraiment plat en fait, en tenir compte pour les distances, c’est une succession de petites montées et descentes.
Un matériel de bivouac est aussi indispensable, une nuit dehors pourrait être fatale sans duvet chaud ni tente.
Mon nombre de gamelle en descente : 4
Mon nombre d’ampoules aux pieds : 3
Je pense que cette traversée peut se faire sur une journée en partant très tôt, mais cela ne doit pas vous faire oublier l’équipement de bivouac, en cas de pépin, on ne sait jamais. »


Sur le web :
- Le site officiel des Grandes traversées du Vercors - GTV : www.vercors-gtv.com
- Traversée du Vercors par www.trekmag.com
- Les refuges du massif du Vercors : www.refuges.info
- Une traversée du Vercors en ski pulka :www.raidnordique.com

4 commentaires

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 55 topos
  • 74 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 219 actualités
  • 330 commentaires
  • 2291 messages

Merci à Julien pour ce compte-rendu qui permettra sans doute à d'autre personne de réaliser cette traversée fabuleuse du Vercors.
Vous recherchez un professionnel ? Une seule adresse : http://www.vercors-gtv.com : un carnet d'adresse de + de 120 professionnel de la randonnée itinérante.
Régis

BernardF

BernardF

  • 1 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 14 commentaires
  • 368 messages

Ha oui, bon dieu que ça donne envie ! Moi perso, c'est ce que j'aime, un jour ou deux d'"expé" sans plus, ça me suffit (d'ailleurs, j'ai pas le choix, because disponibilités familiales…). J'aime aussi tes remarques "réalistes" sur le fait de prévoir le mauvais temps, l'absence des marquages GR, etc. Je vois donc que je ne suis pas si ridicule de prévoir un sac un peu plus lourd, même pour une balade d'un jour, quand je fais mon sac, en montagne et l'hiver j'ai aussi toujours dans la tête lefait que je pourrais être bloqué une nuit dehors… :-o
Petite question, je ne comprends pas le type de matériel que tu as utilisé : modèle de ski (sur le site je ne vois que des skis de fond), et souliers (c'est quoi des "Chaussures de ski Fischer", chaussures de "skating" ?), ça m'intéresse parce que je fais du nordique avec du matériel ski de fond et je suis étonné de ce qu'on peut faire avec.
Dennière remarque: on dirait que les raquettes ont le vent en poupe en France ! Ce que je comprends vu la polyvalence et l'hyper facilité pour s'équiper. :lol:

Lifou

  • 0 topo
  • 1 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 0 actualité
  • 4 commentaires
  • 151 messages

Je confirme: il faut avoir fait cette traversée (par beau temps) au moins une fois dans sa vie. Julien indique qu'il doit être possible de la faire en une seule journée: c'est effectivement une grande classique, je l'ai fait une douzaine de fois: les conditions équipement léger: ski de fond ou back-country, 5kg max sur le dos et on traîne pas sinon pour ce faire dorer au soleil du coté de la Jasse de la Chau ou du Play. mais surtout il faut du beau temps avec de la visibilité, sinon à la moindre erreur vous tourner vite en rond dans des zones de forêt et petit canyons…De préférence la première fois le faire avec une personne qui connait. Les endroits où l'on se perd facilement: traversée forestière entre la Fontaine des Serrons et la Jasse de la Chau, et du canyon du sentier central juqu'à Tiolache du haut (entrée du vallon des Erges). Il existe des navettes bus qui partent de Corrençon (départ des pistes de fond) et vous dépose au parking terminal du col du Rousset. Il faut les réserver à l'avance, et à conditions qu'il y ait suffisamment de personnes pour charger le bus. Vu l'heure de départ il vaut mieux attendre Mars pour avoir une large fenêtre de jour. Distance: 35 km si pas de zigzag, plus probablement 40km, ça demande donc une bonne forme physique.
Lifou 8-)

vincent

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 0 test
  • 0 avis
  • 1 actualité
  • 12 commentaires
  • 188 messages

merci pour le compte-rendu…
J'ai fait la traversée en raquette il y a deux ans (Saint Nizier col du rousset en 5 jours) pour une première expérience du vercors. Depuis Corrençon il nous est tombé en une journée quasi un mètre de neige. Vent, visibilité nulle et orientation angoissante, marche épuisante dans la profonde, plus aucune trace ni marquage. Sans le GPS nous n'aurions pu gagner la jasse du play où nous nous sommes réfugiés, en nous demandant combien de temps nous resterions là…
J'ajouterais le GPS, donc… :-D