Le tour de la corniche Nord du Vercors France > Vercors

Régis Cahn

Régis Cahn

  • 56 topos
  • 79 sorties
  • 92 tests
  • 0 avis
  • 233 actualités
  • 346 commentaires
  • 2351 messages

Durée : 1 jour

Distance : 35,0 km

Difficulté : Difficile

Altitude de départ : 1218m

Altitude d'arrivée : 989m

Dénivelée : +1285m -1514m

Point le plus haut : 1709m

Pulka : non accessible

Le tour de la corniche Nord consiste à skier sur le rebord septentrional du Vercors. Le skieur évolue sur une ligne de crête avec, côté extérieur le bassin grenoblois et la vallée de l’Isère et côté intérieur, le val de Lans, puis la vallée d’Autrans-Méaudre. Le contour de cette forteresse calcaire avec ses grandes parois verticales est de toute beauté. Le cheminement se déroule en terrain varié, en alternant zones forestières, alpages et crêtes. Il offre de nombreux panoramas sur le Vercors de l’intérieur et les massifs environnants : Belledonne, Chartreuse, Taillefer et plus au loin, le Mont-Blanc.

Télécharger la trace GPX

Cette longue itinérance débute au Col de la Croix Perrin, puis grimpe sur les crêtes et les pâturages de La Molière, puis permet d’enchainer les belvédères de La Sure, La Buffe, le Bec de l’Orient et le Signal de Nave. Après avoir franchi cet alignement de sommets, le randonneur nordique glisse tranquillement sur le flanc occidental du val d’Autrans pour rejoindre le cœur du village de Méaudre.

Cette traversée d’une partie du Vercors Nord peut être envisagée, en une journée pour les plus sportifs. Toutefois, si vous souhaitez profiter et vous imprégner du paysage, des refuges gardés et cabanes ponctuent l’itinéraire et vous permettront de scinder l’excursion en plusieurs jours. Le départ et l’arrivée de l’itinéraire sont accessibles en transport en commun. Tout au long du parcours, vous trouverez des sentiers vous permettant d’écourter, si besoin cette longue randonnée nordique.

alpage-de-la-moliere-vercors.JPGL'alpage de La Molière

Itinéraire

Du col de la Croix Perrin (1218 m), prendre à droite le chemin balisé (GR de Pays, balisage jaune et vert) pour la Molière (8,3 km). Suivre ce sentier en forêt qui file dans la combe de Rui (1,4 km) et rejoint les crêtes surplombant le village de Lans-en-Vercors. Laisser le sentier qui file au sud vers la Croix de la Jaume et remonter le long de la crête. Rejoindre un replat dans la forêt de Guiney à l’altitude 1529 m. Atteindre le panneau indiquant « Les trois communes » (1615 m). Suivre le balisage pendant 1,8 km et suivre la direction du Pas de Bellecombe (1636 m). Au pas, poursuivre (La Molière – 3,1 km) sur les crêtes surplombant les alpages. Passer au Pas de l’Ours (1649 m) et atteindre le sommet de Charande (1709 m).

Filer en direction du nord pour le Pas du Tracollet (1648 m) puis vers la table d’orientation de la Molière (1632 m). A la Molière, tirer plein nord, en suivant la piste de ski de fond « La panoramique » permettant de relier le lieu-dit « les Génisses » (1630 m) puis l’alpage de Plénouze (1648 m) situé à 1,6 km.

Poursuivre en empruntant la piste tracée qui descend (à Malatra, laisser le chemin qui part à gauche sur Sornin) et remonte aux Egarlettes (1600 m). On atteint le domaine skiable d’Autrans que l’on quitte au lieu-dit « les Crêtes » (1610 m) situé derrière le Téléski des Crêtes. Poursuivre sur le GR9 pour atteindre 500 m après, le Belvédère de la Sure (1643 m).

la-chartreuse-depuis-la-sure-vercors.JPGBelvédère sur la Chartreuse depuis le sommet de La Sure

A partir de La Sure, le cheminement en suivant le GR9 est plus accidenté. On navigue en rebord de falaise en direction du Pas du Mortier (1543 m). Après cette descente, on poursuit plein ouest en remontant au sommet de la Buffe (1623 m). Le GR9 est toujours le fil conducteur de cette randonnée nordique. Descendre sur 500 mètres jusqu’à la Grande Brèche (1550 m).

sommet-de-la-buffe-route-col-du-mortier.JPGLe sommet de La Buffe et l'ancienne route qui relie Montaud à Autrans par le tunnel du Mortier

Pour rallier Le Pas de la Clé situé à 1,5 km, deux possibilités s’offrent au randonneur : soit suivre les crêtes par le GR9, ou prendre un sentier à flanc, en contrebas et parallèle au GR9. La succession de montée et de descente est moins acrobatique que par le sentier de Grande Randonnée. Si vous optez cette option plus facile, à la Grande Brèche, il faut descendre 300 mètres et atteindre la piste rouge de ski de fond « Panoramique » qui relie le site nordique de Gève à La Molière (Sous la Grande Brèche – 1502 m). Après environ 500 mètres sur la piste damée, empruntez une piste qui remonte en direction du Pas de la Clé (1509 m). Ensuite, tirer pour la direction du Bec de l’Orient (1,7 km), en passant « Sous le Pas Brochier » (1452 m). Le sommet du Bec de l’Orient (1554 m) est alors situé plus à l’Ouest a une vingtaine de minutes.

vallee-autrans-meaudre-vercors.JPGLe Val d'Autrans-Méaudre-en-Vercors depuis La Buffe

A partir du Bec de l’Orient, le cap change, puisque la direction générale à prendre est plein sud, toujours en suivant la ligne de crêtes. Redescendre progressivement par « La Cheminée » (1520 m) puis suivre le GR jusqu’au Pré de Nave (1527m). Laisser à gauche le vallon éponyme et tirer à droite en remontant le long de la Crête jusqu’au Signal de Nave (1609 m).

Du Signal de Nave, le dernier point culminant de cette traversée de la Corniche Nord du Vercors, se laisser glisser à travers une hêtraie et suivre le sentier de la Pierre Taillée. Passer au lieu-dit « Sous Pierre Taillée » (1550 m), puis « Sous Montbrand » (1370 m) situé alors à 1,8 km. Descendre 200 mètres jusqu’à « La Cote » (1327 m) qui est le point de jonction avec la piste de ski de fond qui relie Davière (Méaudre) au centre nordique d’Autrans par Font Scellier. Glisser sur cette piste damée « Les clapiers » jusqu’au Cavale (1185 m), puis juqu’à Davière (1085 m). Cette descente facile est plus monotone que le reste du parcours, mais offre un peu de tranquillité après avoir passé la succession de sommets sur la partie la plus septentrional de l’itinéraire.

enchainements-de-sommets-vercors-nord.JPGEnchainement de sommet sur le rebord septentrional du Vercors nord

A Davière, descendre 1 km jusqu’à Meillan (1020 m) où, l'on retrouve la civilisation et les premières maisons méaudraises. Il reste environ 3 km jusqu’au foyer de ski de fond de Méaudre (975 m). Pour le ralier, vous pouvez au choix suivre la piste de fond par Colombière, puis Le Cochet, Les Farlays et ensuite atteindre le centre nordique, ou « passer à travers champs » en style « Randonné Nordique », c’est-à-dire hors des traces préparées et damées.

En faire moins

Tout le long du parcours, si nécessaire, vous pourrez écourter l’itinéraire en redescendant dans le val d’Autrans-Méaudre. Par exemple, après avoir apprécié le panorama qu’offre le sommet du Bec de l’Orient, il est possible de redescendre sur Autrans par le Vallon de Nave.

En faire plus

Au lieu de redescendre sur le village de Méaudre par la piste de ski de fond de Davière, il est possible d’emprunter le sentier des cavales pour rejoindre le Pas de Pertuson, de redescendre la route forestière de Pertuson, de passer le domaine de ski alpin de Méaudre pour ensuite rallier le domaine nordique des Narces. Depuis les Narces, il est possible de redescendre sur le village de Méaudre.

Connexions/Combinaisons possibles avec d’autres itinéraires de Randonnée Nordique :

 

Difficultés rencontrées

Cet itinéraire de 35 kilomètres avec dénivelé s’adresse aux skieurs expérimentés et aventureux. Le parcours est exigeant et se déroule dans une grande partie, en bordure de falaise. L’enchainement des sommets sur l’extrémité nord ressemble à un profil de montagnes russes avec des zones de Lapiaz.

Avant d’envisager cette traversée, il est nécessaire de consulter la météo et les conditions nivologiques. L’enneigement devra être suffisant pour limiter au maximum, le portage des skis (bien qu’obligatoire sur certaine courtes zones) et un temps clair devra être au rendez-vous. Par mauvais temps et conditions incertaines, nous vous déconseillons fortement cet itinéraire.

Le cheminement se déroule dans sa plus grande partie en terrain varié et hors des pistes. Toutefois, l’itinéraire emprunte quelques portions de pistes de skis de fond :

  • Liaison La Molière – Télésiège de la Quoi (Domaine de Ski Alpin d’Autrans)
  • Liaison La Cote (Sous Pas de Montbrand) – Village de Méaudre par Les Clapiers puis Davière.

 

falaises-a-pics-vercors.JPGFalaises, escarpements verticaux, à-pics vertigineux...

Accès

Transport en commun : le Col de la Croix Perrin, les centres de villages de Méaudre et d’Autrans sont desservis par la ligne de transport en commun 5120 du réseau Transisère. De la gare routière de Grenoble, prendre la ligne 5100 : Grenoble – Lans-en-Vercors. A Lans-en-Vercors prendre la ligne 5120, direction Autrans-Meaudre en Vercors. A l’aller, arrêt au col de la Croix Perrin, au retour, arrêt à côté du foyer de ski de fond de Méaudre. Arrêt sur la commune d’Autrans.

Accès routier : depuis Grenoble, prendre la route D531 (Route de Villard-de-Lans). Au rond-point de Lans-en-Vercors, prendre à droite la D106 (Route de la Croix Perrin) qui file vers Autrans. Atteindre le col (1218 m). Se garer sur le parking de l’auberge de la Croix Perrin.

Navette inter-villages Autrans-Méaudre :
Durant la saison hivernale, une navette gratuite relie les deux villages d’Autrans et Méaudre. Cette navette est connectée avec les deux navettes au départ d’Autrans (en direction de la Sure / ski alpin et en direction de Gève / ski nordique) et au départ de Méaudre (en direction des Narces). Informations : https://autrans-meaudre.com

Cartographie

Carte IGN TOP 25 3235 OT « Autrans / Gorges de la Bourne / PNR du Vercors »

Hébergement

Auberge de la Croix Perrin (1218 m)
3700 route de la Croix Perrin
Tél. : 04 76 95 40 02
http://www.vercors-hotel.com

Gîte d’alpage de la Molière (1600 m)
Le Gîte se situe sur l'alpage de la Molière, sur la commune d'Engins, à 1600 m d'altitude, où pâture l'été un troupeau de 300 génisses.
Tél. : 06 09 38 42 42
Se renseigner sur les périodes d’ouvertures.
http://gitedelamoliere.aufilduvercors.org/index.html

Refuge des Feneys (1522 m)
Le refuge est situé sur la route forestière de la Molière.
Tél. : 06 27 39 00 87
Se renseigner sur les périodes d’ouvertures.
https://www.refuge-des-feneys.com/

Cabane de Nave - 1495 m

  • Refuge non gardé, ouvert toute l’année
  • Coordonnées GPS : Latitude 45.221708 - Longitude 005.539747
  • Capacité : 15 places
  • Couchage à l’étage sur le plancher
  • Point d’eau : aucun
  • Chauffage : un poêle avec conduit de cheminée
  • Mobilier : 2 tables, 2 bancs, 8 chaises
  • État : moyen

 

Consultez le site de l'office du tourisme d'Autrans-Méaudre-en-Vercors pour consulter la liste des hébergements.

À savoir

Cette randonnée nordique traverse des lieux variés : forêts, alpages, sommets, crêtes et Pas…

Le site de la Molière (et de Sornin) est un espace naturel sensible (ENS) géré par le Parc du Vercors. Le plateau de La Molière se situe sur les communes d’Engins, de Lans-en-Vercors d’Autrans-Méaudre-en-Vercors et de Sassenage. Chaque été, des centaines de génisses des fermes environnantes, pâturent sur l’alpage contigu avec celui de Plénouze. L’alpage d’altitude est dominé par les crêtes de la Molière dont le point culminant est le sommet de Charande (1709m). Le nom de « La Molière » tire ses origines des carrières de meules de moulins exploitées autrefois (jusqu’en 1809) sur ce plateau situé à 1600 mètres d’altitude.

Charande (1709m) et ses crêtes surplombent le plateau et les alpages de la Molière. Ce belvédère offre un magnifique panorama sur la chaîne des Alpes.

Plénouze (1648 m) situé entre la Molière et La Sure, ce plateau domine le village d’Autrans. Comme à la Molière, cet alpage accueille l’été, les génisses des fermes du Vercors.

La Sure (1643 m) domine l’Y grenoblois. Les rebords du plateaux Nord du Vercors, aux parois verticales et vertigineuses tranchent avec la tranquillité des lieux, pourtant situé non loin du haut de la station de ski alpin d’Autrans. La Sure offre une vue imprenable sur Grenoble et les montagnes qui l’entourent :  Belledonne et la Chartreuse.

Pas du Mortier (1543 m), ce pas est situé à l’est du tunnel du Mortier. Ce tunnel a été mis en chantier en 1966 par les Ponts et Chaussées, afin de faciliter l’accès au Massif du Vercors septentrional. La falaise fut percée à l’occasion des Jeux Olympiques de Grenoble en 1968. Pendant 20 ans, le tunnel permettait de relier Montaud aux stations d’Autrans et de Méaudre via cette axe dite « route d’Autrans ». Le 20 avril 1992, la départementale D218 a été victime d’un éboulement d’une partie de la falaise de la Buffe. A la suite d’études et d’analyses géologiques, cet axe routier a été définitivement fermé.

La Buffe (1623 m) est le sommet le plus septentrional de la crête occidentale du massif du Vercors. Il domine la vallée de l’Isère et fait face au massif de la Chartreuse. Ce sommet calcaire est situé entre le sommet de la Sure (1643 m) et le rocher de la Grande Brèche (1601 m)

Le Pas de la Clé (1509 m) : Jadis, les bois des communes d’Autrans et de Méaudre étaient tirés par les bœufs jusqu’au Pas de la Clé qui faisait la liaison avec la Vallée de l’Isère. Au Pas de la Clé, les troncs étaient jetés dans les couloirs aménagés afin de glisser jusqu’à Montaud, puis transféré jusqu’au port de l’Isère : Veurey. Ensuite, les bois étaient regroupés en train de flottage sur l’Isère, puis étaient acheminés sur le Rhône vers Marseille pour la marine marchande. Les sapins autranais servaient à la conception des mâts de bateaux.

Le Bec de l’Orient (1554m) est un sommet dominant la vallée de l’Isère et le voironnais. Il offre un beau point de vue sur le massif de la Chartreuse, les Chambarans et les terres froides. Son sommet est orné d’une imposante croix en fer.

Le Signal de Nave (1609 m) est un sommet situé sur la crête occidentale du massif du Vercors. Il se situe au-dessus du vallon de Nave sur la commune d’Autrans-Méaudre-en-Vercors. Plus au sud que le Bec de l’Orient, ce belvédère surplombe la prairie de Fessole et offre un beau panorama sur le Voironnais et les villes de Moirans et Tullins.

Le trou qui souffle : après avoir passé la pancarte de Davière, le skieur descendra sur Méaudre en passant devant le trou qui souffle, situé en bordure de la route. On peut passer devant sans le remarquer et pourtant c’est l’une des plus grandes cavités souterraines karstiques du massif du Vercors avec un développement d’un réseau de galeries de 50 kilomètres.

La montagne est un milieu hostile. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Prenez vos précautions. En cas de doute, faites appel à un professionnel de l'encadrement. La randonnée nordique est une pratique respectueuse et responsable : vous évoluez dans des milieux naturels sensibles, merci de les préserver.

Commentaires

Aucun commentaire