Tous les messages créés par jmc63

gervais
Les vector bc ,ça monte bien les cotes. Beaucoup d'ecailles sous le pieds, mais ces ecailles freinent à la descente ,perturbe la glisse. Il faut le dire.
Je confirme ! J'en ai fait l'amère expérience en descendant l'Izoard par la piste de fond : je devais pousser jusqu’à ce que je passe sur l'étroite bande de neige en bord de piste et là, ça glissait mieux.
JMC
ToneTrooper
mais JMC, et ces Vectors par raport aux Epoch? ça donne quoi?
Difficile de comparer car mes Salomon XA gâchent vraiment les qualités de l'Epoch. S'ils était équipé de 3 pins + Swartisen  je dirais qu'ils s'approcheraient du ski passe partout, sauf en poudreuse profonde.
Avec l'ensemble Vector + Chilli + Excursion, je descends partout (2.1 skitour maxi) sans soucis sauf sur neige très dure et malgré ma technique approximative et un moteur qui s'essouffle vite. Il n' a que sur les pistes de fond que l'ensemble est vraiment "lourd".

ToneTrooper
les skis de SRN sont globalement bien en retard par rapport à leur homologues de la rando alpine.
ils valent certes le tiers du prix, mais restent lourds en comparaison.
Leur énorme qualité étant leurs écailles!
Je n'ai pas testé les voilé, mais sur le papier ils se rapprochent des caractéristiques des skis de rando actuels.
Je confirme que les Voilé ne sont pas en retard !
Et pour ce qui est des écailles :

Là où le pôv gars en SRA a du monter en canard, je suis passé à l'aise avec les écailles. CQFD !

JMC
D'habitude, je pars pour ma semaine dans le Briançonais avec mes deux paires : Vector BC + Excursion et Epoch+Salomon.  Mais cette année; comme la probabilité d'être coincé en fond de vallée par un risque 4 ou 5   était quasi nulle, je n'ai pris que les Vector.
Et malgré les longues approches sur les pistes de fond de Cervières, je n'ai pas regretté mon choix en profitant des belles descentes en poudreuse, mais aussi dans des neiges croutées ou un peu dure.
De mon point de vue, il n'y a pas de compromis idéal, mais plutôt le choix de privilégier le plaisir (et la sécurité) en descente ou la facilité en terrain nordique.


JMC
Une petite sortie dans les Dômes : le tour du cratère du Pariou. Parking à La Fontaine du Berger vers 10h, -2°, pas de vent. 2 cm de neige froide sur un fond de glace rendent le chemin bien glissant. Montée par la hêtraie en versant Est. 30 cm dans le bois. Le tour du cratère est bien abrasé par le vent.
Retour par la hêtraie, dans une neige qui devient lourde et collante, difficile à skier, surtout avec les Salomon trop souples : le ski intérieur ne voulait pas tourner !
Demain, il devrait pleuvoir à toutes altitude en Auvergne smile





JMC
Merci, N_75 !
J'aime bien l'avant dernière dia : Après l'effort … (ainsi que l'imparfait du subjonctif)
L'article confirme que le ski n'est pas un moyen de locomotion traditionnel en France et que les premiers skis utilisés en France (Duhamel à Grenoble, les Chasseurs à Briançon, le curé de la Cure dans le Jura …smile étaient larges ét que les skieurs avaient le talon libre. Amen !
JMC
 @stof : belle bidouille !
@eria :
  • 3h et 700 m sont ma limite (et encore, pour les Ourdeis, je me suis arraché car c'était le dernier jour et je ne voulais pas partir sur un échec !
  • Coté matériel, j'utilise aussi des Epoch avec des chaussures souples (SALOMON)

Mon problème, c'est que j'aime la montagne en pente smile et que dans le coin des Hautes Alpes que j'aime (Briançonais coté sauvage, Cervières, Névache …smile il n'y a pas beaucoup de terrain typé SRN, tout est pris par les pistes de fond. Il faut donc monter raide pour accéder aux pentes douces en altitude. Mais l'effort est bien récompensé.
JMC
Bonjour eria.
Quand tu dis : Si c'est 2h à 350m/h ,en mettant les peaux, très peu pour moi ! qu'est ce qui te gène : les 2h de montée, les 350 m/h ou les peaux ?

Mon retour d'expérience après une semaine à Cervières (05) :
Rando au Creux du Loup, 600 m de dénivelé, 250 sur piste de fond avec les écailles puis  350 avec les peaux dans 30 cm de poudreuse sur fond dur. 2h30 de montée puis 45 m de descente.
Aller-retour au col des Ourdeis, 700m de dénivelé dont la moitié sur piste (la route du col de l'Izoard) le reste en poudre tracée. 3h de montée pour 45 mn de descente.
De mon point de vue, les 3h de montée dans un paysage superbe (à 200 m/h) ne m'ont pas paru long et j'ai trouvé bien courte les deux descentes. Pour les peaux, j'ai préféré la version avec les peaux dès le départ.

Earn your turns, comme disent les américains !

Pour ce qui est de l'équipement, Vector BC. + N75 + Scott Excursion sont un peu lourds à trainer sur la partie piste de fond, mais comme ne ne suis pas un petit jeune bien en forme, je monte doucement en me ménageant smile
JMC
Modifié il y a 2 ans
Il a un peu neigé lundi, 2 cm au village, 5 au Laus, il fait moins froid. Je suis monté par la piste de la Pinatelle puis par la belle combe du bois de Pémeant jusqu'au au Creux du Loup (2315 m). 10 à 15 cm sur les vieilles traces.
Puis une descente de rêve dans 15 à 30 cm de poudreuse sur fond dur, sur 350 m de dénivelée ! 

JMC
Je suis à Cervières pour une semaine. Beaucoup de neige et très froid (-13° ce matin).  30 à 40 cm au village, 50 au Laus. Neige dure au soleil et poudreuse dans les pentes nord. Pas de risque d'avalanches (les purges sont déjà tombées) si on se tient à l'écart des pentes > 30 °
Après un mois d'inactivité forcée en Auvergne, j'ai fait une jolie sortie de mise en jambes au départ du Laus : Montée facile dans le vallon du Blétonnet puis un peu plus raide dans le bois de la Casse des Oules . J'arrête à 2100, plus de jus ! Superbe descente dans une belle poudreuse dans le bois des Oules puis retour au Laus par la piste de fond.
Pas de photo en raison d'une connexion internet poussive.

A suivre smile
JMC
Hello Benbois,
Jolies photos ! C'est quoi les antennes au fond sur la première ? La Pierre sur Haute ?

JMC