Tous les messages créés par jda

Bonjour,
Si la marche reste une option, avec crampons ou raquettes, voir même à pied sur les plateaux islandais parfois tellement soufflé qu'il n'y a pratiquement plus de neige (là la pulka pose de gros problèmes) je te conseille la norme 75, c'est pratiquement une chaussure de marche avec une semelle vibram. Cette chaussure dès qu'elle est formée est moins rigide en semelle qu'une chaussure NNBC.Le fait de marcher sur des terrains caillouteux (Islande) avec une chaussure NNBC risque de plier la tige acier en avant de la chaussure et de compromettre la prise de fixation.
Pour assurer une meilleure étanchéité j'ai personnellemnt choisi des surbottes Berghaus. Pas de problème de lassage, et le modèle d'il y a 4-5 ans entièrement en goretex en dessus de la bande caoutchouc ne condensait absolument pas.
Malheureusement Berghaus semble avoir abondonné ce modèle et ne fabrique plus qu'un modèle où le goretex ne commence qu'à la hauteur de la cheville.
Pour assurer une parfaite liaison surbotte-soulier j'utilise de la colle de cordonnier en avant de la chaussure sur un demi centimètre de hauteur.
Modifié il y a 9 ans
Bonjour,
j'ai effectué le raid à ski en 2008 d'Abisko jusqu'à Kilpis,puis descente vers la mer à Oteren.
C'est un superbe itinéraire, je craignais un peu le trafic de skooter à neige, mais aucun problème jusque dans la région de Kilpis.
J'ai rencontré 2 français à Kilpis qui poursuivaient vers le nord en direction de Kautokeino, sans les soucis présentés par Max Breuil.
En Suède il y a une zone de tirs de missiles,quelques panneaux d'avertissement mais pas d'interdiction le long de la piste balisée.
Modifié il y a 9 ans
Pour répondre à François, je ne conseille pas de manger chaud à midi, grignoter avec du lard et de la viande séchée, du fromage sec type Sprinz et des Wasa, bien s'hydrater avec du thé bien sucré allongé de neige au moment de le boire, éventuellement un thermos de bouillon mais il faut qu'il reste très chaud.

Pour éviter de perdre le sens du goût après un long raid ou l'on ne boit que de l'eau de fonte de neige, il est nécessaire de prendre des compléments minéraux en particulier du ZINC.
Modifié il y a 9 ans
Bonjour à vous,
En Suède on trouve des préparations en sachet de soupes de fruits, myrtilles, framboises, mélange des 2 et pommes raisins secs qui sont bien pratiques. On peut les consommer soit chaudes soit froides ou même en granité avec de la neige.Les abricots secs ou les mangues font aussi de bonnes compotes si on peut les laisser cuire une dizaine de minutes ( en refuge) ou simplement les laisser infuser avec le thé.
Modifié il y a 9 ans
Bonjour,
Le problème des poils qui s'arrachent de la peau est lié aux peaux très épaisses qui sont tannées comme des peaux de daim et qui sont vendues aux touristes. Ce sont des peaux d'hiver obtenues avant la mue et les poils de la bourre ne sont pas très solidaires de la peau.Si l'on prend une peau avec des poils d'été elle reste un très bon isolant et elle ne perd pratiquement pas ses poils, mais elles sont souvent tannées de manière artisanale et ont un aspect un peu "Cartonné"
Modifié il y a 9 ans
L'avantage du Windsack de Ajunkillak par exemple c'est 2 fourreaux pour fixer le sac entre 2 skis bien enfoncés dans la neige dure du nord
Modifié il y a 9 ans
Bonjour,
La maison TOKO fabriquait du grundvalla en bombe avec une petite éponge pour imprégner les skis en bois.
J'ai retrouvé quelques bombes dans un surplus de l'armée suisse pour imprégner ma pulka en bois après chaque raid.
L'odeur de goudrons de bois est très sympa.
Modifié il y a 9 ans
Merci à Cyril pour son excellent commentaire,
personellement j'utilise un duvet américain le Puma de Western Montaineering. j'en suis vraiment très satifait,campé jusqu'à -30 sans frisson.
le modèle bison est prévu jusqu'à -40 degrés celsius
http://www.westernmountaineering.com/
 
Modifié il y a 10 ans
Bonjour,
Si je dois camper en Laponie entre mars et fin avril je prends l'équipement suivant:

Une embase Exped avec duvet incorporé Down mat 7 cm

Un sac de couchage Western Moutaineering Puma duvet (-32 degrés)

Un sac de bivouac Exped en Goretex pour empêcher la condensation de mouiller le sac en duvet.

Je prend également une paire de chaussons en duvet.
Pour dormir un collant et un pull en laine mérinos parfaitement sec!et mon bonnet!

Pour de longs raids plus de 6 jours sous tente, le risque d'humidifier le duvet est réel,il est alors préférable de prendre un sac de couchage en fibres synthétiques.
Modifié il y a 10 ans
Bonjour,
je skie avec des chaussures Crispi cuire sans Goretex depuis une vingtaine d'année.Je met des surbottes Berghaus et je suis parfaitement au sec. L'ancien modèle de surbotte était entièrement en goretex au dessus de la bande cahoutchouc et il n'y avait aucune condensation. Il ne fabrique plus ce modèle et actuellement la partie basse de la guêtre et étanche ce qui entraîne une légère condensation qui ne s'évacue pas le long de la partie haute en goretex de la guêtre. C'est dommage! mais le cuire de la chaussure n'est pas vraiment humide même après une journée avec des températures en dessus de zéro.
Pour les skis sur les pistes de Laponie, ce printemps nous étions 3,un avec le Fischer 109 et 2 avec des Madshus Pelestova. L'ami avec le 109 pestait un peu pour le manque de glisse, mais son accroche et sa tenue dans les zones forestière étaient excellente.
jda
Modifié il y a 10 ans