Tous les messages créés par jda

J'ai mis quelques photos en lien sur dropbox à l'adresse :

www.dropbox.com/sh/4nwbgsa4w9dail5/on0MmY_Sp2
Modifié il y a 7 ans
Voici quelques photos de notre traversée du sarek 2013 en lien sur dropbox.

www.dropbox.com/sh/4nwbgsa4w9dail5/on0MmY_Sp2
Modifié il y a 7 ans
Bonjour,
Avec 3 amis nous rentrons d'une belle traversée du Sarek. le temps de ces 10 derniers jours a été très favorable, et nous avons skié 7 jours dans le parc en ne rencontrant qu'une équipe de skieurs belges à la hauteur du lac de Pierik.
Nous avons tracé sur une neige dure recouverte de moins de 10 cm de poudre. Notre itinéraire était le suivant: Saltoluokta, Pierik, descente dans la vallée de Rapa, traversée de Alkavagge jusqu'à la cabane de Tuoddar ( 3 nuits sous tente) puis retour vers Rapaselet par la magnifique vallée de Sarves. Descente de rapadalen jusqu'à Aktse ( 2 nuits sous tente). puis retour vers salto en montant au Skierfe.
des photos suivront.
Modifié il y a 7 ans
Bonsoir,
si vous voulez skier aussi en traces, le Fischer E99 me semble une bonne approche.Ses lignes de cotes lui permettent de prendre la care sur pratiquement toute la longueur et le nouveau modèle est bien allégé.
Modifié il y a 7 ans
Bonsoir,
Je ne transporte que de la nourriture qui ne s'altère pas, flocons d'avoines et noisettes, fruits secs, lait en poudre. Viande séchée, lard sec, fromage sec (Sprinz, parmesan) pain croustillant. Margarine, chocolat, et des pâtes , du couscous, des flocons de pdt, et des soupes instantanées ainsi que des sauces.
Pour le desserts, des soupes de fruit en sachet (myrtilles, framboises).
Modifié il y a 7 ans
Je préfère protéger au maximum mes chaussures de l'humidité en utilisant des surbottes, type Berghaus et de laisser mes chaussures jusqu'au moment de les mettre dans le sac de couchage au moment de dormir.Les chaufferettes sont utiles pour sécher l'intérieur de la chaussure, mais si l'extérieur est mouillé, après une journée de ski avec des températures supérieur à zèro et qu'au bivouac la température tombe à -20 le risque de geler les chaussures et de les rendre pratiquement impossible à remettre est réel.

Permettez moi d'être un peu surpris par un projet de 2 semaines en autonomie dans le Sarek, alors que vous vous présentiez comme néophyte ici il y a quelques jours…
si vos compagnons de voyage sont expérimentés, mon inquiétude et la suite de mon message n'ont pas lieu d'être.

je me suis proposé pour quelques tuyaux transmis en direct vu que nous sommes voisin et que j'ai traversé cette région une dizaine de fois e en hiver.Sans réponses de votre part,je me permet de vous inviter à la plus grande prudence, le Sarek ne présente pas de difficulté d'orientation, ce sont des vallées qui s'enchainent avec des vallées latérales bien identifiables mais le blizard y est parfois redoutable.
Un test de matériel par forte bise ( plus de 80 km/H) et températures inférieur à -15 sur les crêtes du Mont-tendre avec bivouac me semble judicieux avant le départ…
je vous souhaite un beau voyage.
Modifié il y a 7 ans
La Nammatj est en Kerlon 1800, alors que la Kaitum et et la Nallo sont en 1200. Pour L'hiver avec blizard et charge de neige je privilégierai le Kerlon 1800.
Modifié il y a 7 ans
Bonjour Geof,
Le fait de devoir monter la tente intérieur en premier me semble une contre indication importante.
Je reste un adepte de la tente tunnel en version GT pour le bivouac hivernal. En creusant une tranchée de la largeur de l'entrée dans l'abside GT et d'une profondeur d'environ 80 cm, je peux cuisiner et manger en étant assis à l'entrée de la partie couchage de la tente avec les jambes dans la trachée et surtout me changer en position debout!. Si on utilise une pulka le surplus de poids est négligeable par rapport au gain de confort.
Modifié il y a 7 ans
Bonjour,
j'ai la même remarque que Marcolino pour l'usage des cartouches, la "tête en bas".
En ce qui se concerne les réchauds à benzine, j'utilise depuis près de 25 ans un réchaud MSR, que je prime avec de l'alcool gélifié que je place dans la coupelle sous le tube d'arrivée de benzine. pas de de grandes flammes, pas de suie.
Je n'ai pas du débouché mon gicleur après plus de 30 nuits sous tente en Laponie et en utilisant de la benzine sans plomb 95.
J'ai monté ce réchaud dans le système Trangia, il est parfaitemenrt stable et la flamme est bien protégée.
Modifié il y a 7 ans
Un snowbord! bien sur
Modifié il y a 7 ans