N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par lynx18

Robert a écrit :
Je reviens sur ce sujet

Deuxième raison qui me fait reprendre ce sujet : Je suis
tombé récemment sur une veille doc des poeles catalytiques
thermix et j'ai découvert que la partie " bruleur " était
en amiante …Beurk . J'imagine que le modèle que Françoise
a retrouvé dans son fourbi datant de la mème époque comporte vraisemblablement des parties en amiante . A vérifier donc …Stef , t'as noté ?

mea culpa …j'avoue que je n'ai pas pris le temps de lire complètement la notice avant de l'envoyer à Stef

Stef ! :-) rassures-nous, tu n'as pas essayé de réchauffer ton fourgon avec ? :-o
Modifié il y a 7 ans
le Syndicat des Guides Polaires propose pour la troisième année consécutive une formation fort interessante et utile à tous ceux qui partent "loin de tout" :

Premiers soins en milieu arctique isolé :

experts :

- Dr Jean-Louis FARJON, urgentiste, musher
- Dr Emmanuel CAUCHY, urgentiste, guide de haute montagne
( ne sera pas présent en novembre )

lieu de la formation:

Paimpol, archipel de Bréhat à 50 km de St Brieuc (gare SNCF ), hébergement : gîtes

dates : du 08 au 10 novembre 2011

Prix : 370 euros ( formation et hébergement inclus )
formation ouverte aux guides et non guides

Renseignements complémentaires et inscriptions auprès de Jean-Marc PERIGAUD , président du Syndicat des Guides Polaires : 05.56.23.37.46. et 06.87.25.02.77
durant le mois de septembre,joindre Yann LEMOINE 06.61.29.61.90
Modifié il y a 7 ans
filmés, espionnés en caméra cachée au SVALBARD

à regarder ce dimanche 24 juillet sur France 5 à 20 h35 :-)
Modifié il y a 7 ans
il y a peu sur le bon coin …Une mine

c'est vrai, suite à tes conseils concernant le bon coin, j'ai trouvé à acheter (à prix tout à fait correct)ce printemps le même APN que le mien ( qui ne se fait plus )dont l'écran s'autodétruisait, du coup j'ai récupéré plusieurs batteries qui ajoutées aux miennes me permettront de tenir facilement trois semaines.

Robert a écrit :

S'agissant des RIVA ( II ou III ) , c'est loin d'ètre
introuvable j'en ai acheté une paire ( avec les skis )
il y a peu sur le bon coin …Une mine . En fait c'est
un achat de précaution : ces skis sont pour les premiers
virages en TLK de ma petite fille …Laquelle, pour l'heure
n'a pas tout à fait 4 ans !


peut-être aurai-je une chance ?? à condition de regarder souvent, en espérant que toi et Talon Libre n'ayez pas une ribambelle de petits enfants :-)
Modifié il y a 7 ans
Robert a écrit :
Bravo, Lynx ….Ca sert de ranger son fourbi !

Je me demandais si je ne les avais pas jetées à l'époque, c'est pour cela que je n'en ai pas parlé cet hiver lors du post initial, mais je les ai retrouvées sans les chercher …dans une boite avec du cirage pour les pompes cuir !

Robert a écrit :

Si tu cherches a échanger tes supertlk , envoie un
mail à Bernardf, il en cherchait une paire cet hiver et
m'avait demandé de lui en trouver d'occas .

Bernardf aurait des Riva à échanger ?? là ça m'étonne

Robert a écrit :
Cela dit quelqu'un peut m'expliquer la différence entre
RIVA II et RIVA III ?

excellente question, la réponse m'intérresse aussi ..
Modifié il y a 7 ans
je n'ai rien décidé:

1/peut être remettre ces fix sur des skis courts ( le piège à rat qui va avec se trouve sur des FISCHER europa 99 de 180 cm donc longs pour ma taille de 158 cm )ce qui serait plus logique; et récupérer ces skis longs pour mettre dessus des BERWIN ( j'ai encore un petit espoir d'en récupérer ) afin d'avoir moins de difficulté à chausser
( vs fix XTRACE ) si je retourne en FINLANDE où les skis longs sont préférables

2/ je suis bien sûr ouverte à tout échange de ces fix SUPERTELEMARK + leur cable contre une fix RIVA 3 ( là je rêve bien entendu ..) :-)
Modifié il y a 7 ans
rangements d'été :-D …retrouvées avec les vis d'origine dans leur sachet
elles doivent dater du début des années 90 !!
Modifié il y a 7 ans
rangements d'été :-D …retrouvées intactes la semaine dernière avec leurs vis d'origine dans un petit sachet…
elles doivent remonter au début des années 90
Modifié il y a 7 ans
Résumé d’un article paru dans le QUOTIDIEN du MEDECIN n° 8987 du 22/06/2011 :
http://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/orl/une-langue-piegee-dans-une-gourde-en-metal


Un incident fâcheux rapporté par une revue américaine d’ORL :

Après avoir aspiré fortement sur le goulot de sa gourde en métal, un garçon de 9 ans a eu la langue piégée dans l’orifice.
Les langues piégées dans des contenants en verre ou des cannettes sont relativement « simples » à gérer , par contre cet incident s’est révélé délicat à traiter par les urgences de Durham en Caroline du Nord :

L’enfant avait fortement aspiré sur le goulot de sa gourde métallique de 750 ml .

L’équipe d’urgence a d’abord percé le récipient afin de rétablir la pression dans le flacon, mais sans succès sur la situation de la langue. Heureusement, l’enfant n’avait pas de difficulté pour respirer.
Une injection de corticoïdes suivie d’une tentative de traction sur la bouteille , après lubrification de la langue échoue.
Il est décidé de sectionner la partie inférieure de la gourde avec une scie à plâtre afin de visualiser l’état de l’organe ( son volume est estimé au triple de la normale )
Les ORL ont alors recours aux instruments de type pinces coupantes utilisées en chirurgie ; malheureusement, si ces instruments arrivent à sectionner l’aluminium fin des canettes, la gourde, d’un métal plus épais, résiste …
Un instrument plus puissant est nécessaire : le choix se porte sur une cisaille en métal : ce n’est plus dans l’arsenal chirurgical qu’il faut chercher, mais dans celui des équipes d’entretien de l’hôpital.
Après un nettoyage et une désinfection soigneux, l’outil tranche aisément la gourde, vers le haut, à droite et à gauche, mais à hauteur du goulot, un cerclage renforcé empêche la séparation des deux hémi-gourdes ainsi crées .
Une bande malléable est alors insérrée entre la langue et le goulot, qui est enfin coupé, libérant l’enfant du piège métallique .
Le lendemain matin, l’amélioration est très nette, et l’enfant regagne son domicile .

Les auteurs de cet article américain font apparaître un risque potentiel ( qui d’après eux n’aurait jamais été décrit ) , celui d’une extension brutale de l’oedème de la pointe de la langue vers la base, obstruant les voies respiratoires.
Ils montrent aussi les carences en matériel chirurgical de désincarcération de la langue .
Modifié il y a 7 ans
Bonjour,

Si effectivement, j'ai donné mon avis sur le forum au sujet des fixations Xtrace, j'ai oublié de parler des chaussures COLUMBIA TITANIUM OMNIHEAT ;
Au niveau confort, rien à redire, avec les fixations Xtrace elles me paraissent bien adaptées, mais il ne faut pas s'attendre à une tenue de ski comparable à celle obtenue avec des chaussures en norme 75 et des FIX Supertelemark.
Si on désire une seule chaussure pour ski + raquette sur un terrain facile permettant d'emporter des skis munis de fix XTRACE, elle conviennent bien.
au niveau chaleur, j'ai skié jusqu'à moins 35° avec un montage intérieur proche de celui suggéré par GdR ici :
http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?start=0&topic_id=1148&viewmode=flat&order=ASC&type=&mode=0
(je peux te détailler la modification si tu souhaites )
en action, pas de problème, mais
au bivouac immobile c'est insuffisant ( pour moi=extrémités sensibles ) par températures bien basses
un reproche personnel :: il faut pouvoir bien serrer les lacets, or avec des doigts sensibles au froid, ce n'est pas évident, j'essaierai ultérieurement avec un tanka;c'est vrai qu'avec un chausson intérieur amovible et des crochets d'attache,
elle serait parfaite ( mais plus lourde :-( )Il est possible que des modèles proches avec chausson intérieur se trouvent sur le marché, mais je n'ai pas les références.

en conclusion, je trouve ces chaussures excellentes pour de la rando mixte SRN/raquette sur terrain facile avec des températures pas trop extrêmes
Modifié il y a 7 ans