Tous les messages créés par lynx18

luisandre a écrit:
Bonsoir,

Bon, je ne sais pas si je suis veinard ou que les gars de Fischer ont les mêmes mollets que moi mais après avoir acheté et maintenant essayé les BCX675, pour moi les deux languettes de velcros s'adaptent parfaitement !
Concernant la chaussure proprement dite et après les avoir essayé sur le terrain, c'est confortable et très souple donc attention au contrôle notamment en descente, la partie "gros orteil" est elle aussi très souple et du coup cette partie du pied est plus sollicitée qu'avec des chaussures plus dures, j'espère que sur des longues sorties qui se succèdent plusieurs jours les gros orteils s'habituent à cet effort (sur les chutes "par dessus les skis", cela pourrait presque devenir gênant), voilà donc dans l'immédiat, il va falloir maintenant voir avec plus de pratique.

Luisandre

Les velcros des FISCHER bcx 675 : suite !!

J’ai testé à deux reprises ces chaussures depuis leur achat,( sans avoir bricolés comme je comptais le faire, faute de temps) les velcros :

Habituellement quand je skie sur plusieurs jours, j’utilise les surbottes TERRAGAITERS Extrémities ( catalogue expé ) par dessus mes chaussures norme 75.

Ici , je ne les ai pas utilisées volontairement lors de ces deux sorties, pour avoir une petite idée de l’imperméabilité des FISCHER bcx 675 :

J’ai finalement réussi à fermer les velcros, en comprimant au maximum de la main gauche la languette de cheville avant de tirer à fond sur les attaches à velcros pour fermer
( je me demande si la longueur de ces languettes ne serait pas variable selon les pointures, ou
selon la personne qui fabrique, à voir les réactions différentes dans ce forum ) :

Premier test le 18/12 dans 45 cm de poudreuse immaculée en sous bois ( chaussures enfouies sous la neige ), mais pas d’essai de virage télémark ou d’un ersatz de virage plutôt ..dans mon cas car chemins forestiers dans les bois de PESSADE, peu de pentes ) :
excellente impression de stabilité, j’ai été fortement surprise de voir que les velcros ne bougeaient pas !!
Après une journée entière de vagabondage dans cette neige, aucun point de compression, chaleur des chaussures difficile à apprécier, il ne faisait pas froid .
Une fois les chaussures enlevées, en passant la main à l’intérieur, sensation d’humidité modérée sur l’avant pied.

Deuxième test le 23/12 : conditions de neige très différentes après le redoux : neige transformée, chemins bien visités, traces diverses dures et irrégulières de raquettes et de piétons, je décide d’emporter les raquettes TUBBS altitude 21, un modèle léger d’il y a qq années, convenant parfaitement aux chaussures en norme 75.
J’avais cette fois ci dans les chaussures : sous chaussettes fines en synthétique>sacs plastiques à salade CARREFOUR > chaussettes bouclettes moyenne épaisseur :
Très vite je m’aperçois que les chemins sont très difficiles à skier, donc je mets les skis sur le sac et je passe en sous bois avec les raquettes , où la neige était restée douce .
L’excellente tenue de la cheville de ces chaussures se confirme , alors que j’évoluais dans des sous bois difficiles avec des dévers ,des pentes proches d’un ruisseau et des arbres abattus à enjamber .
Le soir en retirant la chaussure, la sensation d’humidité en mettant la main à l’intérieur était identique à la sortie précédente ( c’est à dire sans sac plastique )

En conclusion, pour moi, par rapport à mes vieilles GARMONT cuir plutôt fatiguées :
- meilleure tenue de cheville (si les velcros continuent de tenir comme cela, c’est bien, à voir )
- sensation de légèreté accrue .
- en ce qui concerne la chaleur et l’imperméabilité , je suis peu concernée par ces deux critères puisque avec les surbottes ces deux items sont résolus ( en plus je peux déchausser et aller et venir dans une neige profonde sans arrière pensée ).
- Restent à apprécier effectivement : la solidité dans des grosses chutes, et le vieillissement de ces chaussures.
les PHOTOS des raquettes TUBBS 21 altitude et des chaussures FISCHER bcx 675 suivent :



Modifié il y a 10 ans
Je me doutais de la venue de cette question…

Actuellement le prototype" propre "( neige ) est dans la douche de mon fourgon, rangé verticalement en attente d'un peu de temps libre pour être testé avec la petite luge légère .

Le prototype "sale" ( forêts humides actuelles ) est dans mon coffre de voiture, mais n'a pas servi depuis quelque temps, la faute aux épidémies actuelles qui me bouffent toute possibilité d'entrainement .

J'ai eu juste le temps de prendre ce jeudi 25/12 des photos des chaussures FISCHER BCX675 evec les raquettes TUBBS altitude 21 pour un test récent à poster bientôt ! , chaque chose en son temps, mais c'est promis j'y pense ..

Je préfèrerai envoyer une photo sur neige que dans la boue actuelle, peut être au PRAS DE LYS en janvier 09 ?, où je l'ai d'ailleurs testé pour la première fois en janvier 08 .
Modifié il y a 10 ans
Ma pulka artisanale ( ou plutôt mes deux prototypes ) existe déjà !!! :

Je cherchais quelque chose de :
pas cher
peu fragile
pas trop volumineux pour pouvoir prendre le train avec
pas trop attirant pour éviter qu’on me la vole le temps de retirer un colis en poste restante
sans mécanisme compliqué risquant de me lâcher en route
pouvant passer facilement de la gare à la forêt puis à la neige, sur des itinéraires en France

Après divers essais de bidouillages pas trop solides, j’ai fini par trouver un chariot de mécanicien auto ( pour aller regarder sous les véhicules ) en matière plastique dure ? quasi indestructible , acheté dans les 25 euros auprès d’un camion de vente itinérante de matériel de bricolage :
Il possède plusieurs perforations latérales et aux deux extrémités permettant d’accrocher pas mal de choses et même une prise en forme de poignée pour le train .
Les roulettes d’origine amovibles sont utilisables pour les gares et le bitume lisse.
J’adapte en dessous deux pneus VTT de seize pouces séparés par un cylindre, pour les forêts, les sentiers, la grave ( super comportement sur feuilles mortes ou herbe mouillée , on se croirait sur la neige ! )

Comme elle ne glisse pas énormément en descente sur neige, elle ne me vient pas dans les jambes, et je n’utilise donc que deux cordes sur un harnais FJELLPULLKEN pour tracter .

Pour améliorer un peu la glisse( son point faible ) , je pensais farter le dessous , j’ai vu sur le site INTERNET que le WD 40 améliorait la glisse des luges en plastique .

Par ailleurs j’a trouvé ( mais pas encore testé ) il y a peu chez ANDASKA à VELIZY , une sorte de luge à neige extra légère ( ressemblant à une planche de body board ), de la taille de mon chariot que je peux poser dessus sans retirer les pneus éventuellement, en la fixant avec des mini sandows ; mais elle me paraît un peu fragile si jamais quelques cailloux affleurent en descente enneigée .
Modifié il y a 10 ans
Christophe a écrit:
Je farte avant de ranger les skis.
Pour les écailles : la brosse ! ;-)
Pour les carres : WD 40 depuis … PFFF au moins … :-D

WD 40 adopté: merci pour l'info, parmi les 2000 usages notés sur leur site internet , je l'ai aussi utilisé pour protéger les chaines à neige de mon fourgon de la rouille .
peut -être aussi pour farter une pulka artisanale ??
Modifié il y a 10 ans
qu'entend -on par antioxydant banal ? RUSTOL ? autres ?

Alors que je cherchais les anciens stylos jaunes à carres TOKO, un vendeur m' a conseillé de simplement bien laisser les carres parraffinées l'été pour éviter les attaques de rouille qui aggressaient mes FISCHER europa , ce que je fais depuis chaque année sans problèmes .
Bien sûr en hiver il faut essayer de sécher les carres en les essuyant après chaque sortie .

que faut il en penser ??

merci pour vos réponses
Modifié il y a 10 ans
les voici puisque mon premier envoi semble être passé :

cette paire a été acquise pour soulager mes vieilles GARMONT cuir dont la semelle se dédoublait à l'avant et à l'arrière et dont le serrage de la cheville laissait à désirer, même en tirant à fond sur les lacets.

je possédais de vieilles FISCHER NNN noires à lanières de 1994 ? dont les deux lanières de fermetures velcro de cheville me convenaient parfaitement au niveau maintien, j'ai découvert le PADJELENTA en 1995 avec elles sans problème, mais j'étais passée à la norme 75 à cause des difficultés de re-chaussage des NNN en poudreuse collante.

premières impressions le soir même de l'achat " sur moquette ":

- légèreté +++
- bon capitonnage, confort excellent, avant pied large me convenant
- flexibilité +++ à étonnante par rapport aux GARMONT cuir qui étaient pourtant de vraies charentaises pour moi !
- lacets un peu courts, à changer
- à noter que le fabricant recommande une imperméabilisation
à la bombe de l'empeigne
- excellent maintien de l'arrière pied
- le seul souci vient effectivement des lanières à velcro :
la partie " aggressive " du velcro qui reçoit la lanière n'est pas assez longue, ce qui fait qu'elle peut s'ouvrir intempestivement .
je pense y remédier facilement en collant/cousant une partie supplémentaire de velcro : les trous de couture existent déjà , et cette partie de lanière est libre, accesible à une machine à coudre éventuellement (où est la page "bidouillages " du forum ? )
une paire de sous chaussettes fines et une moyenne bouclette par dessus empêchent de serrer correctement les lanières à velcro : je pense que le fabricant n'a pas fait contrôler ce point avant la mise sur le marché ..; cela devrait pouvoir se faire quelque soit la circonférence du coup de pied de chacun !!

j'espère avoir un peu de temps pour les tester dans les bois de PESSADE près de CLERMONT FERRAND très prochainement puisque la neige est là..
Modifié il y a 10 ans
Bonjour !

inscrite hier sur le forum, mais le parcourant depuis quelque temps déjà, j'ai acquis lundi une paire de chaussures BCX675 au VC PARIS
j'essaie de vous adresser mes premières remarques très bientôt ..
Modifié il y a 10 ans