Tous les messages créés par lynx18

lALMAR , le retour sur la frite et son super préservatif
en KEVLAR ???
j'espère que tu n'es pas tombé à l'eau avec ? peut être que la flottabilité de la pulka s'en trouverait améliorée ?? :lol:
Modifié il y a 11 ans
eh oui , je me suis posé cette question aussi !
je m'étais demandé s'il y avait une classification en fonction de l'interêt du sujet ??
Modifié il y a 11 ans
oui, c'est vrai, je me souviens y avoir vu en vente un sac à vent bien fichu (il y a longtemps) et ils avaient pas mal de matériel de camping effectivement
Modifié il y a 11 ans
Lifou a écrit:


mais dites moi, ça se trouve où le COHEBAN: chez bricomachin ou en magasin de sport?

A+
Lifou

Lifou il va falloir profiter de l’été pour revoir ta trousse à pharmacie/ réparations !! :

(je ne suis pas sûre qu’on trouve du COHEBAN à JOKKMOKK !!, il paraît même qu’un simple rouleau d’ ELASTOPLASTE est introuvable à VIENNE / Autriche.. )

En cas de claquage, contusions ,entorse , gonflement articulaire, l’hiver après avoir protégé la peau par un linge fin (mouchoir, compresse ) tu peux mettre de la neige et la faire tenir par une bande COHESIVE ( au minimum deux fois quelques minutes les 48 premières heures ) pour limiter le gonflement, le saignement éventuel dans le muscle et les douleurs .

Ce genre de bande sert aussi pour une petite fuite à la maison en attendant le plombier …
Il y a en fait plein d’usages que chacun découvre par lui même, je ne vais pas faire une liste complète !

Le COHEBAN 3M a été, je pense, le premier mis sur le marché , il se trouve en pharmacie, remboursable ( lors de ton prochain claquage, parles en à ton médecin préféré ), mais il a été largement copié depuis et se trouve sous différents noms en pharmacie, maisons de matériel médical, parapharmacies, hypermarchés, en différentes couleurs ( première photo )

Le deuxième cliché concerne les bâtons que j’utilise en forêt pour traîner les pneus, le COHEBAN bleu sous les poignées est ancien , il tient toujours parfaitement et est plutôt noirci par le contact avec les gants
( désolée mais on ne le voit pas mieux le grip que sur les photos de BernardF )

Tiens , ces bâtons plairaient à ROBERT, il datent de années 80, des vieux TRAK qui sont sacrément costauds avec lesquels j’avais fait la GTJ il y a un bail ! J’ai laissé les rondelles larges d’époque dessus, ce qui me vaut toujours quelques réflexions sarcastiques de la part des forestiers que je rencontre ( du genre eh , l’hiver est fini où allez vous comme ça ???)
Modifié il y a 11 ans
petit footing ce matin avant le travail > passage autour d'un étang prisé par les pêcheurs …sur cinq pêcheurs, trois avaient un chariot D4 comme celui de CHRISTOPHE !!
je pense qu'ils n'ont pas dû comprendre pourquoi je regardais leurs chariots au lieu de regarder où je mettais les pieds, j'ai failli trébucher sur une racine d'arbre qui affleurait !
quel succès décidément ce modèle ..
Modifié il y a 11 ans
j' utilise depuis longtemps, pour la même fonction,
du COHEBAN, (ou un produit apparenté) bande de maintien COHESIVE ( qui colle sur elle-même , et non sur la peau ), ça marche très bien, le toucher est plus "doux" que la guidoline de vélo et la paume de la main glisse moins dessus,, elle existe maintenant en différentes couleurs , on peut la découper en largeur si besoin, elle se coupe en longueur sans ciseaux .

une bande de COHEBAN ( entière ou entamée ) dans la trousse dite " de réparation" du randonneur peut rendre d'autres services :

. réparation d'un objet ( raquette ,arceau ou autre )
. solidariser le bouchon avec la bouteille ( essence ou alcool )
. bandage d'une articulation ou d'un muscle : ça c'est la fonction pour laquelle elle est vendue !!
. faire tenir un pansement , isoler un orteil, fabriquer un bandeau sur les yeux en cas d'ophtalmie des neiges etc..

les utilisations sont multiples ( je précise que je ne travaille pas chez 3M !!)
Modifié il y a 11 ans

 

En
randonnée, il faut privilégier les objets
susceptibles de remplir au minimum
deux fonctions différentes .

Cette
housse en comporte beaucoup plus , nous en reparlerons plus
loin.

Le
principe :  photo 1


isoler
la thermos ( ou une bouteille plastique
éventuellement  ) en l’enroulant
dans un rectangle de matelas mousse, fermement maintenu par un cylindre
de
tissu léger  : la housse cylindrique est
déposée verticalement dans le sac
à dos, donc la largeur du matelas se retrouve sur la hauteur
du sac à dos.


Le
matériel nécessaire : 
photo 2



un morceau de
matelas mousse, si possible aluminisé sur une face
du tissu fin
résistant, genre polyester, toile de spi ou autre 
 un peu
de cordonnet , fil , épingle à nourrice pour
passer le cordon
un tanka (
facultatif )

La prise
des mesures  :



La largeur
du morceau peut correspondre à celle du matelas mousse ( en
général 50 cm ) si votre sac à dos
présente une hauteur suffisante (ou si vous
décidez de laisser la thermos dans une pulka );
sinon il faudra retailler légèrement la largeur
du matelas pour que la housse tienne verticalement dans votre sac
à dos.
 La longueur
du morceau de matelas est à déterminer par
chacun ; personnellement le mien fait 85 cm de long, deux
passages autour de la thermos conviennent bien.
 Enrouler
le morceau de matelas autour de la thermos , faire tenir avec un
élastique pour prendre les mesures de la housse à
faire : on peut dessiner un cercle autour du fond 
tenu verticalement sur un carton pour faire une sorte de patron
du fond de la housse.

Les
découpes :



Découper
un rond en matelas mousse pour le fond (
facultatif)
Découper
le même rond en tissu fin pour la housse
elle-même ( rajouter la valeur des coutures )
Mesurer
la circonférence de ce cercle, ajouter quelques cm
pour la couture, on obtient la largeur du rectangle qui formera le
corps de la housse
La
longueur du rectangle qui formera le cylindre de tissu sera
nettement supérieure à la largeur du matelas
mousse, pour l’ourlet du haut  dans lequel passe le
cordonnet de serrage.

Les
coutures  :



commencer par l’ourlet
du haut de la housse dans lequel on passera le cordonnet de
serrage  à l’aide de
l’épingle à nourrice, puis coudre la
largeur du rectangle sur la circonférence du cercle (petits
plis), enfin terminer par la couture de la hauteur de la housse
(longueur du rectangle de tissu ).Il est prudent de doubler les
coutures ou d’utiliser un triple point sur la machine
à coudre .
fixer le
tanka sur les deux brins du cordon , faire un nœud
sur les brins libres,
déposer
le rond de mousse au fond, le matelas
roulé coté alu vers
l’intérieur,et enfin la thermos : la
housse est finie photos 3 et 4

 Les autres fonctions
de
la housse :

Une
fois la housse confectionnée, la thermos mise au fond, il
reste de la place en
hauteur  pour mettre des vivres de courses ( ou tout autre
objet ) sur le
dessus de la thermos  photo
5

Cette
housse isolante pour thermos , très facile
à confectionner et bon marché, peut
donc remplir d’autres fonctions, selon les
circonstances de la
randonnée :


  Container
à vivres de courses (la partie au dessus de la thermos )
  Coussin
isolant du sol pour les pauses
  Matelas
de secours pour bivouac improvisé
 
Parevent pouur réchaud
  Complément
d’isolation pour les jambes si l’on dispose
d’un matelas court de 120 cm
 
Complément d’isolation pour le thorax si
l’on a déjà un matelas long ( il peut
être mis à l’intérieur du sac
de couchage )

Les
autres. fonctions dépendront de votre imagination…


Modifié il y a 11 ans
Robert a écrit:

Allez prépare nous une astuce d'enfer :
"


l'astuce ne sera pas d'enfer, mais pas très éloignée de ta suggestion, elle concernera la boisson du randonneur en hiver ..

voici deux autres clichés de mes crispi, je pense que leur poids provient des deux soufflés antérieurs , dont l'un est recouvert de plastique dur, ajoutés au SPOILER, ça doit faire la différence de poids avec les GARMONT, dont la tige est un poil plus basse.
Modifié il y a 11 ans
Robert a écrit:

pour les descentes, suffit de serrer les laçets a fond .

quote]

Tiens, une bonne idée d'astuce à trouver:

comment arriver à serrer les lacets à fond quand on a essayé toute une série de gants et qu'on a toujours les doigts rendus insensibles par le froid ?
j'ai toujours l'impression désagréable que mes chevilles ne sont pas assez serrées dès qu'il fait bien froid ( une des solutions c'est les crochets de chaussures plastiques, mais sur les cuirs ??? )

J'ai sorti , non pas le sèche cheveu, mais les SPOILERS:

chacun fait 50 grammes.

Pas d'indication sur les languettes de mes CRISPI, hormis un numéro et la pointure, par contre sur la face externe de la chaussure, gravé dans le cuir, à peine visible ( j'essaierai une photo + tard ) on trouve:

CRISPI SUPER
Modifié il y a 11 ans
Régis avait prévenu que les membres posteraient des idées toutes plus folles les unes que les autres : pour l'instant, on reste un peu sur notre faim !!

Je pense poster avant la fin du mois ma dernière astuce mais elle ne sera pas très loufoque, par contre j'espère qu'elle sera mieux présentée grâce aux explications de mtriclin ( merci à lui !! ), et il y aura des photos !!, car j'ai extrait l'engin à l'avance lors de mes rangements de mardi dernier , le texte est en préparation, les photos pas encore faites ..

En ce qui concerne mes CRISPI: c'est drôle, mais en choississant ces chaussures, j'étais sûre que tu poserais la question !!

une piste : je me souviens avoir pris un cours de TELEMARK avec aux ARCS lors du passage à l'an 2000, juste avant la tempête,je sais que lorsque je les ai achetées, c'est la dernière année où ils en vendaient au VC PARIS, donc je date leur achat vers 1999 ?? sous toutes réserves …

Pour le modèle, ce sont probablement des ANTARTIC ,je ne sais pas, je tâcherai de regarder dans la semaine la languette voir si cela apparait ? ( mes chaussures sont rangées " au frais " avec les skis ), il faudrait voir sur un vieux catalogue du VC, mais je doute que qq les conserve ….
Elles ont un SPOILER amovible à l'arrière si cela peut t'éclairer ??
je les trouve un peu lourdes par rapport à mes GARMONT cuir qui sont de vraies charentaises, mais les GARMONT étant vieillissantes, les CRISPI vont sûrement prendre le relais ..
Modifié il y a 11 ans