N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par lynx18

grandsteak a écrit :
peut-on avoir des retours féminins sur l'utilisation de tels ustenciles

Voui …bien sûr, je m’y colle ,c’est vrai que je voulais ajouter certains points à ce post, mais le temps m’a manqué :

1/ les vieilles « techniques »

. recreuser la fosse à froid de l ‘abside un peu plus, fermer la porte intérieure de la tente, faire pipi, recouvrir de neige : rapide en cas de tempête, mais il faut un peu de place pour baisser le pantalon .
. il y avait aussi la vieille boite d’OVOMALTINE ovale ou le vieux TUPPERWARE usagé qu’on vidait le lendemain matin en même temps que la bouteille de lait masculine , peut être utilisée avec précaution dans la tente..

2/ GOGIRL ou équivalents ( c’est à dire en plastique dur ou silicone souple ) :

pour ma part j’avais le même genre d’ « ustensile » ( moins flashy ! , plus horizontal et moins souple ) acheté il y longtemps au Vieux Campeur, on en trouve aussi dans les catalogues et boutiques de matériel médical : pratique, efficace, réutilisable, mais, il faut le rincer évidemment .
à mon avis , en rando nordique, c’est bien sous la tente, avec la fameuse bouteille de lait ou de shampoing au bout , la meilleure position est à genoux, on maîtrise bien sans toucher le haut de la tente, en prenant son temps ..
Je ne l’ai jamais essayé dans la journée en cours de rando hivernale : de toutes façons il faut baisser un peu le pantalon pour le positionner, on a les doigts plus ou moins sensibles, le temps peut être compté s’il fait bien froid, il y a plus de risque qu’un peu d’urine se retrouve dans le caleçon !! ( mais il faudrait l’essayer effectivement )
Par contre, tranquillement à genoux dans la tente avec une chiffonnette de sécurité en dessous, c’est très bien .

3/ mêmes conclusions pour les « urinelles » jetables, il faut s’exercer un petit moment à la maison, pour arriver à bien positionner le bord postérieur au bon endroit !!; il faut aussi bien veiller à avancer le bassin.
En déplacement, dans les toilettes, à cet endroit précis, je mets par sécurité un peu de papier toilette .
L’ avantage , c’est le fait qu’il soit jetable et très peu volumineux , en l’absence de toilettes on peut facilement uriner avec dans une bouteille , en position debout ou à genoux s’il faut .

4/ Pour la tente, j’ai en tête deux produits totalement différents à essayer, j’en parlerai ultérieurement

Bref, sans aucun doute, les hommes sont très avantagés pour faire pipi dans le sac de couchage… et aussi dehors.
Modifié il y a 8 ans
merci !
Modifié il y a 8 ans
Francois a écrit :

PS : Question surement bête : comment on prépare un thermos de thé ?

en rando, moi, j'oublie complètement le " vrai thé ", je trouve pratiques les granulés chimiques aromatisés trouvés en grande surface ( ainsi que les différentes tisanes de même présentation RICOLA ou autres..) car : pas besoin de mettre de sucre, il suffit d'augmenter la dose de granulés si on veut plus sucré, on garde la thermos d'eau chaude sans mettre d'arôme quelqu'il soit dedans, elle reste propre ( pas de dépot de thé dedans ) , on dépose des granulés dans la tasse du thermos, l'eau pardessus et c'est prêt.

Il suffit de trouver le contenant adapté pour les dits granulés ( bien étanche, facile à ouvrir avec les doigts gourds).

Un autre avantage: ces granulés s'utilisent dans l'eau chaude, froide ou tiède.

Mes préférés : thé à la menthe et thé à l'HIBISCUS :-)
( CARREFOUR , rayon produits exotiques )

Tout à fait à l'opposé, certains emmènent leur thé et leurs épices (? ) préférées…et ça peut surprendre quand on échange les thermos :-D

l'essentiel est bien de te préparer une boisson qui te plaise au goût afin de lutter efficacement contre la déshydratation.
Modifié il y a 8 ans
dans toutes les bonnes pharmacies, on a ça :

http://www.urinelle.biz/html/fr/About.shtml

il m'est arrivé d'utiliser le patron tout simple et d'en fabriquer avec des couvertures de magazines
pratique aussi en voyage…c'est très léger et peu encombrant
Modifié il y a 8 ans
Jacques a écrit :

Introuvable


Il reste que les différentes couches protectrices de l'arrière-train de l'animal doivent s'ouvrir toutes sensiblement au même endroit, avec des manoeuvres compatibles entre elles, sans intercoincements non manageables à l'aveuglette et avec des doigts gourds.

A quand une normalisation internationale des dessins des ponts arrières, sur les collants, pantalons, surpantalons, salopettes, sur-salopettes ? ?

tout à fait Jacques, excellente analyse :

. ça fait une petite année que je cherche une salopette GORETEX sur les catalogues
. à supposer qu'on trouve le collant, puis le pantalon en polaire avec les mêmes zips au même endroit, il suffirait qu'un zip se coince et ..on est bien embêté :-D ( des velcros ?? )
. je me souviens d'une conversation à ce sujet entre femmes au SPITZBERG, qui s'était conclue sur la phrase :
y a peut être un créneau pour ce genre de vêtements ??
là on pensait plutôt alors à une succession de zips horizontaux pour chaque couche sur le périnée féminin, mais bof bof le confort…

Finalement, un zip de braguette ouvert , s'il est coincé, ça peut encore aller s'il y a une bonne attache à la ceinture ( d'ailleurs en été, je randonne souvent avec ce zip ouvert et une grande chemise large par dessus : ventilation garantie .)
Modifié il y a 8 ans
Jacques a écrit :

Merci d'avoir attiré mon attention sur le problème récurrent du pipi-room féminin. Non limité aux sorties à skis.
.

Peut être faudrait il ouvrir un post spécial "pipi-caca" pour une meilleure " lisibilité" du forum??

ça n'a l'air de rien, mais il y en a des choses à dire et à tester, surtout par grand froid très venté :

par exemple comment réussir à réinstaller correctement
( avec les doigts insensibles malgré les sous gants )
les 4 couches du bas, alternées une par une sur les trois couches du haut sans se glacer le ventre en cas de tempête au froid , avec éventuellement un baudrier sur le ventre et plusieurs représentants de la gent masculine qui se gèlent en vous attendant :-D ?
Modifié il y a 8 ans
riri a écrit :
Dis nous ce que ça donne de la compote déshydraté surtout niveaux consistance?

.

Pour la consistance, aucun souci !, elle peut se choisir « à la carte » lors de la réhydratation.

En ce qui concerne le sucre glace, on se rejoint totalement, j’avais aussi trouvé cette astuce pour éviter que ça colle lors de la conservation.

Quant au procédé, pour l’instant, ça me paraît simple, mon seul souci étant cette fameuse conservation à au moins 5 semaines, déjà ce serait pas mal si on peut préparer la compote juste avant le départ ( qui part plus de quatre semaines consécutives hormis certains privilégiés ? ).

Donc j’attends pour vous la présenter ( logique ), je vais faire des photos des différentes étapes, on en reparle fin octobre : certains sortiront alors juste de leur hibernation, alléchés par l’odeur de la compote ou les nouveautés sur le forum :-D ?

En tous cas, oui, tu as raison, c’est absolument délicieux, déjà avant réhydratation - j’ai déjà utilisé un des sachets- tests ce matin au petit déjeuner car j’avais oublié de sortir de la compote du congélateur :-) -
Modifié il y a 8 ans
riri a écrit :
Dis nous ce que ça donne de la compote déshydraté surtout niveaux consistance?

quote]

Pour la consistance, aucun souci !, elle peut se choisir « à la carte » lors de la réhydratation.

En ce qui concerne le sucre glace, on se rejoint totalement, j’avais aussi trouvé cette astuce pour éviter que ça colle lors de la conservation.

Quant au procédé, pour l’instant, ça me paraît simple, mon seul souci étant cette fameuse conservation à au moins 5 semaines, déjà ce serait pas mal si on peut préparer la compote juste avant le départ ( qui part plus de quatre semaines consécutives hormis certains privilégiés ? ).

Donc j’attends pour vous la présenter ( logique ), je vais faire des photos des différentes étapes, on en reparle fin octobre : certains sortiront alors juste de leur hibernation, alléchés par l’odeur de la compote ou les nouveautés sur le forum :-D ?

En tous cas, oui, tu as raison, c’est absolument délicieux, déjà avant réhydratation - j’ai déjà utilisé un des sachets- tests ce matin au petit déjeuner car j’avais oublié de sortir de la compote du congélateur :-) -
Modifié il y a 8 ans
merci Riri !

au bout de deux mois, les chips de courgette n'ont pas changé d'aspect dans leur petit sachet transparent, parfaites à l'apéro pour les bivouacs de cet hiver je pense… :-D

Bon,ça y est, j'ai réussi à trouver comment déshydrater facilement de la compote au simple four; j'attends de voir si elle se conserve au moins cinq semaines et je vous livre le truc ( sauf si quelqu'un en a déjà l'expérience et nous en fait part avant ?? )
Modifié il y a 8 ans
Personnellement, je fais de la marche nordique (en forêt ) depuis…le début des années 80 , plutôt par accès que très régulièrement ,( et je vois toujours un sourire en coin chez les personnes croisées ) avec mes premiers bâtons de ski de fond (alternatifs ).
Je trouve que la marche avec bâtons nordiques sans sac à dos de rando, est différente de celle de randonnée pédestre avec un sac à dos et des bâtons , et diffère aussi de la marche rapide simple ,mais en fait chacun sa technique et son allure.
Un des avantages que je lui trouve, commun avec le roller, c’est de pouvoir la pratiquer juste après le repas de midi en semaine, alors qu’à cette heure là, même après un déjeuner léger, je me traîne en course à pied que je réserve au matin de bonne heure .

La technique m'a toujours paru évidente, jusqu'à ce que je croise dans le MORVAN un couple de trentenaires qui m'a arrêtée , en me demandant comment je faisais ?? ils venaient de s'acheter des bâtons et gesticulaient avec comme des majorettes débutantes :-D

A l'époque on ne parlait pas de marche nordique, encore moins d'une technique particulière, alors je leur ai dit
" bah faites comme si vous faisiez du ski de fond, en essayant de laisser le moins longtemps possible le pied sur le sol " , mais n'ayant jamais skié, ils étaient incapables à ma grande surprise, d'avancer en alternant les bâtons !!incroyable … :-o
Je les ai quittés, ils n’y arrivaient toujours pas…je n’en suis pas revenue : comme quoi les « cours » de marche nordique peuvent aider certains !!

La dernière vidéo proposée par Sylva m’a rappelé de vieux souvenirs : travail de skating dans les côtes .

le blog du cri du renne parle aussi de la marche nordique avec quelques liens:
http://www.lecridurenne.fr/blog/2010/07/06/Test-La-marche-nordique-un-sport-doux.html
Modifié il y a 8 ans