N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par lynx18

merci de tes remarques Christophe:

1/ tout à fait d'accord pour les deux types de chariot, je l'avais déjà souligné, oubliant de dire que le mien pourrait rendre service aux personnes qui LOUENT une pulka, et s'aperçoivent AU DERNIER MOMENT… qu'il y aura qq passages sans neige .

2/j'ai fait d'autres essais hier, pulka chargée à 31 kg sur pelouse et bitume :

- les tiges bougent lorsqu'on passe sur un obstacle, ceci étant favorisé par l'utilisation de tendeurs , les nervures de la PARIS peuvent ne pas suffire à les retenir en cas d'obstacle .

j'ai donc réfléchi hier à trois pistes pour empêcher cela :

a- coincer les tiges dans les pneus ( voir photos) là c'est extra, rien ne bouge, confort total de traction, nette impression de solidité

b- j'ai coincé les tiges par un anneau élastique , avec le même passage que ce que tu proposes avec ta barre additionnelle, mais en attachant l'élastique aux anneaux des pneus, c'est bien mieux que rien, sûrement moins solide que tes barres qui me semblent une bonne piste , mais en gros le même principe ( pas de photos, c'était la fin des essais, la famille criant famine, j'ai stoppé , je les ferai jeudi )

c- troisième piste ( là pas testée encore ) interposer un morceau de matériau anti -dérapant entre le bout des tiges et le fond de la pulka, sans s'aider des pneus .

bon j'ai trouvé un volontaire qui n'a pas peur du ridicule pour aller faire des photos dans la campagne jeudi, avec pulka chargée et skis dessus…à suivre
Modifié il y a 10 ans
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN">
<html>
<head>
<meta content="text/html; charset=ISO-8859-1"
http-equiv="content-type">
<title></title>
</head>
<body>
<big style="color: rgb(153, 51, 153);"><big><span
style="font-weight: bold;">LES AVANTAGES :</span></big></big><br>
<br>
<ul>
<li>légèreté ( voir supra), en
se plaçant dans l'optique d'une pulka d'un poids
modéré&nbsp;</li>
<li>faible encombrement, se loge facilement à
l'intérieur de la pulka, encore moins encombrant si les
roues s'enlèvent, on peut aussi l'accrocher à un
sac à dos si la pulka est déjà remplie
avec un jeune enfant dedans …</li>
<li>pas de soudure à faire,</li>
<li>&nbsp;bricolage très réduit (
scie à métaux, étau,
adhésif , embouts de chaise, cordelettes et sandows )</li>
<li>pas de chambre à air ni de pompe à
emporter</li>
<li>pas trop de regrets ( sauf en cours de rando !!! ) si on en
casse un, vu le prix&nbsp;</li>
<li>peut s'utiliser en position haute (
générique de celui de Christophe , avec les tiges
) ou basse ( générique de celui de Mtriclin );
pour avoir essayé les deux positions, je
préfère celle de Christophe, même s'il
est plus difficile de mettre la pulka dessus.</li>
<li>bon marché : prix planchés
constatés au<span style="font-weight: bold;">
02/05/09&nbsp; : </span></li>
</ul>
&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; STOCK O MANI
:11.95 euros<br>
&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;
BABOU&nbsp;:14.95 euros(roues amovibles, faible largeur, mon
préféré )<br>
&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; GIFI et
FOIRFOUILLE plusieurs modèles autour de 18 à 20
euros, largeur moyenne<br>
&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; CARREFOUR :19
euros à plus, grande largeur entre les roues,
idéal pour une position type Mtriclin,<br>
&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp; mais
un peu&nbsp;plus lourd .<br>
<ul>
<li>enfin, il peut servir à autre chose (voir photo)
par exemple une table de nuit pour pouvoir prendre le petit
déjeuner au lit, bien au chaud dans le duvet .( je ne suis
pas une fana des gamelles à chien )</li>
</ul>
<span style="font-weight: bold; text-decoration: underline;">Ouf,
j'ai terminé</span>, maintenant place aux
critiques,&nbsp; ( j'en vois certains dans les starting-blocks, les
pointes <br>
acérées ??), suggestions, questions auxquelles je
pourrai répondre avant le 23/5 ou après le 31/5.
</body>
</html>
Modifié il y a 10 ans
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN">
<html>
<head>
<meta content="text/html; charset=ISO-8859-1"
http-equiv="content-type">
<title></title>
</head>
<body>
<span
style="color: rgb(51, 51, 255); font-weight: bold; text-decoration: underline;">Les
inconvénients du chariot :</span><br>
<br>
Les intervenants :<br>
<span style="font-weight: bold;">C</span>
(Christophe )<br>
<span style="font-weight: bold;">M</span> (Mtriclin)<br>
<span style="font-weight: bold;">L</span> (Lynx18 )<br>
<br>
<span style="font-weight: bold;">C "une idée
totalement farfelue, ce chariot ( il pense…une de plus, les tubes
sont pliés de rire à l'avance )"<br>
L</span> " je l'ai réellement pensé au
début, puis , au fur et à mesure des essais, je
me suis dit : pourquoi pas ?, entre ça et rien comme les
JURASKI, je n'hésite pas une seconde, et à partir
de ce moment là,&nbsp;j'ai envisagé de vous
le soumettre ( j'ai peut-être eu tort ) <br>
<span style="font-weight: bold;">C "ton chariot est trop
fragile &nbsp;pour mon barda dans les
pyrénées !!<br>
L</span> sans aucun doute, mais je pense qu'il peut convenir au
mien ( 30 kg maxi dans la pulka, 10 à 12 dans le sac
à dos, bien pratique s'il faut franchir une forte
montée en 2 fois &nbsp;par exemple )<br>
<span style="font-weight: bold;">C</span> "<span
style="font-weight: bold;"><span
style="text-decoration: underline;">( il insiste )</span>
il ne passera pas dans la boue et les chemins irréguliers "</span><br>
<span style="font-weight: bold;">L</span> "tout
à fait d'accord, il n'est pas conçu pour cela, je
l'ai imaginé pour compléter mon
système de pneus ( voir photo ) sous la pulka
utilisé s'il y a des passages hors bitume ou boue bien
collante "<br>
<span style="font-weight: bold;">M intervient alors " Ok,
mais tu te rends compte: le poids du chariot, avec les roues de
secours, donc environ 1.100 kg plus les pneus sous la pulka, tu montes
sérieusement en poids ! "<br>
L" </span>bien sûr, mais j'obtiens un&nbsp;<span
style="text-decoration: underline;">système comple</span>t,
qui passe partout, :<br>
1.600 kg pour les trois pneus de seize pouces s'ils sont&nbsp;
gonflés à la gaine électrique +1.100kg
de chariot, j'arrive<br>
&nbsp;à 2.700 kg.<br>
la planche en contreplaqué de 5 , qui protège le
fond de la pulka, je la prends de toutes façons, avec les
pneus et la planche, j'obtiens un matelas de 150 cm qui me permet de
laisser à la maison l'autogonflant et de ne garder que le
RIDGE REST, donc en retirant l'autogonflant, j'arrive à un
poids total de 2.100 kg, qui reste inférieur au total de
CHRISTOPHE&nbsp; ou des roues vendues par SNOWSLED qui montent
à 3.15 kg"<br>
<span style="font-weight: bold;">C" de toutes
façons, les branches libres vont s'écarter ou se
crasher, c'est sûr "<br>
L</span>" c'est possible, il faut de toutes façons ,
sur bitume ou sur herbe, conduire la pulka de façon
débonnaire et non comme si notre train allait partir.<span
style="font-weight: bold;">.,( </span>voir les
solutions de repli proposées hier<span
style="font-weight: bold;">smile, </span>les branches
auront plus tendance à<span style="font-weight: bold;">
</span>s'écarter si le fond de la pulka est lisse<span
style="font-weight: bold;"> ; </span>il ya
probablement des améliorations à apporter dans
certains cas<span style="font-weight: bold;"> "<br>
M " il faut un système totalement fiable en rando nordique"<br>
L</span> " ma solution fiable passe par les pneus
associés, si le chariot casse, je les utilise sur bitume,
c'est simplement difficile à tirer à cause de
l'adhérence sur bitume, on peut aussi viser les talus, mais
j'imagine bien qu'elle ne convienne pas à tout le monde<br>
<br>
Je résume brièvement les inconvénients:<br>
<ol>
<li>fragilité des tubes et de l'axe</li>
<li>fragilité des roues d'origine</li>
<li>ne passe pas partout</li>
<li>non fiable à 100%</li>
</ol>
mais , en deuxième semaine, dans la case ouverte "vos
critiques,commentaires et suggestions" je pense que la liste va
s'allonger, et c'est souhaitable pour se rapprocher du chariot
idéal .<br>
<br>
Demain, les avantages et les prix…<span style="font-weight: bold;"></span><span
style="font-weight: bold;"></span><span
style="font-weight: bold;"></span>
</body>
</html>
Modifié il y a 10 ans
c'est un axe de recherche…
j'espère bien que quand j'aurai fini de vous exposer ce chariot
les propositions vont arriver pour l'améliorer… ;-)
en tout cas la position pour rouler la pulka et le volume du chariot me conviennent bien.
je viens de le charger à 30 kg (bouteilles d'eau et pack de lait ), en roulant prudemment, les tiges ne s'écartent pas trop.
Je vais essayer de monter à 32, 33 avec les skis dessus, je ne pense pas aller au delà, après je n'ai pas la force physique pour manipuler la pulka ;-)
Modifié il y a 10 ans
Poids du chariot avec les sangles et les deux tiges : 870 grammes

Encombrement du chariot plié dans la pulka photo 1

Les roues semblant un peu fragiles ( j’envisage un crash test ), il est possible de les remplacer par des roues pleines voir encore la photo 1

Certains modèles pliants possèdent des roues amovibles
( photo 2 ) rendant le changement plus facile.
J’ai trouvé des roues pleines d’un poids de 120 grammes
données pour 80 kg, pour environ 4 euros chez BRICODEPOT photo 3 et 4
Pour les tenir en place , la butée de porte en caoutchouc épais, mise en force, semble donner satisfaction

En cas de crash des tiges libres ( celles qui ont les embouts de chaise ) qui se positionnent vers l ‘avant de la pulka, deux solutions :

1/ l’ouverture est intacte, on garde le même principe, sans les tiges stabilisatrices, le pulka reposera sur les deux lèvres le chariot est alors strictement identique à celui de Christophe, (en moins solide)

2/ l’ouverture est atteinte par le crash, et alors on utilise le chariot à plat en mode Mtriclin
la pulka se tire presque à plat photos 5 et 6

Selon la largeur disponible entre les roues (variable selon les modèles de chariot ), la pulka tiendra ou non.
Si la pulka est plus large, interposer un objet plat quelconque disponible pour surelever la pulka au dessus des roues et l’attacher .

Prochain épisode : les inconvénients, ensuite les avantages et les prix, enfin réponses aux critiques .
Modifié il y a 10 ans
Installation du chariot sous la pulka :

Comme le fait très justement remarquer Christophe, il est plus facile d’installer le chariot en redressant la pulka ( mur , talus ou autre ) photo 1

J’ai personnellement choisi deux grands sandows pour le maintenir fortement contre la pulka photos 2-3-4-5

Il convient de trouver le point d’équilibre, et la pulka se manie avec deux doigts
Photo 6

Demain : le poids, les roues de secours , que faire en cas de crash des deux branches libres, transformation en chariot de Mtriclin .
Modifié il y a 10 ans
aujourd'hui, je sangle le chariot :


prendre une sangle ( première photo )
ou une cordelette ( méthode Christophe ) , pour forcer les deux lèvres du chariot à rester en mode ouvert : deuxième photo

on peut poser une mousse grise de protection avant de sangler
voir dernière photo d'hier

( demain j'attache la pulka au chariot )
Modifié il y a 10 ans
au fait ROBERT , as tu trouvé ta bâche ??
j'imagine que c'est pour transformer occasionnellement la baby glider en petite pulka ..
si c'est le cas faut que je cogite une recette de canard pour tes sorties l'hiver prochain ;-)
Modifié il y a 10 ans
Christophe a écrit:
sur la partie haute (celle que tu as coupée) la sangle ne tiendra pas.

La suite, la suite !

Dimanche en préparant un peu le texte sur ce chariot , j'avais envisagé de mettre la mention: interdiction à Christophe et à Mtriclin de poser des questions avant la fin ;-)
j'ai renoncé, pensant que c'était une attitude un peu autoritaire , je me demande si j'aurais pas dû….

Bon, il n'y a pas de sangle sur la partie coupée …
je ne veux pas faire de soudure …mais c'est une idée à creuser pour certains .
Tiens c'est une question que j'avais omise dans ma liste finale des inconvénients ( il y en a sûrement d'autres ), je te remercie de l'avoir posée je la rajoute de ce pas .

un peu de patience pour la suite :-)
Modifié il y a 10 ans
deuxième partie du chariot à courses :

- passage vers un étau et la scie à métaux, bricolage simple ,deux premières photos

- on obtient la troisième photo

- puis protéger la zone coupée avec de l'adhésif, mettre en force des embouts de chaise ( comme ceux chers à Olivier des MULs )
la référence 18 est parfaite, car ils seront en contact avec la pulka
dernières photos

(désolée Régis, j'ai encore bien réduit les photos, mais après les tubes du chariot se mettent à scintiller )

demain je sangle ;-)
Modifié il y a 10 ans