Tous les messages créés par ToneTrooper

Salut N_75,
On va finir par causer fourgons ici… on dénature le forum 8-)
mais c'est aussi un très beau moyen pour voir du paysage en toute liberté :-D

J'ai suivi l'itinéraire proposé par via-michelin: grenoble-genève-bale-Karlsruhe-francfort-hanovre-hambourg… après au danemark pour rejoindre hirtsals on n'a plus trop le choix.

En Suisse il faut s'acquitter d'une vignette autoroute de 30€, valable une année civile, mais même en ne l'utilisant que pour l'aller c'est moins cher que les autoroutes françaises. (tu peux la payer en carte bleue au poste de douane)

[mode touriste français ON] D'ailleurs mon petit coup de gueule: les autoroutes en france sont belles, certes, mais en se mettant à la place d'un Suedois voulant visiter les Pyrénées, la traversée de la france est un peu raide. En 9000km on n'a eu de bouchons que sur les autoroutes françaies, et des bouchons parce qu'il fallait payer, et pas qu'un peu. [mode touriste français OFF]

Pour continuer sur les routes à péages, en Norvège il y a pas mal de portions à péage, automatisées:
Des caméras relèvent tes numéros de plaque et t'envoient la facture à la maison. Curieux du système et en ne souhaitant pas frauder on s'est renseigné :
-S'il y a une cahute à coté où tu peux payer, il faut le faire, sinon c'est considéré comme fraude.
-S'il n'y en a pas, soit tu reçois quelques mois après la facture à la maison, soit ils n'ont pas envie de te retrouver en france et tu ne reçoit jamais rien.
On n'a pas vu de cahute, et on n'a toujours rien reçu…
Attention aussi, il y a pas mal de radars fixes. Mais bon, en mode contemplatif on ne risque pas grand chose et ils sont annoncés.

Pour ce qui est du kilométrage journalier, on avançait vraiment sans plan, en fonction de la météo, des paysages, et de notre inspiration du moment. En gros pour rejoindre Trondheim depuis Larvik (ferry) on a fait 1600km en 6jours, mais avec des journées très inégales. On a fait beaucoup plus rapide pour la descente de la suède.
Même si on s'en est mis plein les mirettes, ça fait beaucoup (trop) de voiture, il aurait fallu 3 mois de vacances (surtout maintenant que madame a des skis) :-D
Début juin, ça semblait encore bien skiable sur beaucoup des hauts plateaux traversés.
Modifié il y a 7 ans
Robert a écrit :
Pierre, t'avais pas suivi tout le film …On en re-parlé récemment
En effet j'étais passé à coté d'un sujet fort intéressant!
Merci aussi Talonlibre et Sancho pour les infos concernant les micropores o^k

Toutes ces discussions me font dire… vivement la neige S^i
Modifié il y a 7 ans
Salut à tous,
bon j'arrives après la bataille, mais v'la un petit retour d'expérience:
Nous sommes partis à 2 en juin faire un petit tour de 3 semaines entre Norvège et Suède.
On a un petit fourgon aménagé, et le but était la visite, donc une fois arrivés au Danemark on était en mode "balade". En partant de la région grenobloise, on rejoint le nord de l'Allemagne en une grosse journée.
Le fourgon fait moins de 2m, donc tarif autoroute et ferrys identiques aux voitures.
Bilan :
autoroute (france + suisse) = 60€ aller-retour
ferry depuis hirtshals (nord du danemark) 70€ aller simple, mais on peut l'avoir moins cher en réservant avant (ou plus cher en prenant le billet sur place).
Pour le retour on a pris le pont SE->DK puis le ferry vers l'Allemagne. pour un total de plus de 130€ :-?

Notre itinéraire pour passer au nord de Narvik était on ne peut moins linéaire (on avait quelques objectifs mais aucun planning ni itinéraire défini), on s'est retrouvé à passer par le hardangerjokulen, bergen, le Sognefjord, Trondeim, svartisen, Bodo, les Lofoten kiruna, jokkmokk, et pas mal de routes qui rallongent.
Bref, 9000km pour un budget gazoil de pas loin de 900€ (6,3 l/100 en moyenne)

Pour ce qu'on en a vu les routes suédoises sont beaucoup plus efficaces, mais en Norvège chaque virage révèle une nouvelle merveille.
C'était génial, mais je réfléchirai à 2 fois avant de faire à nouveau autant de route…

Pour ceux que ça intéresse, on avait créé un petit blog pour la famille, renseigné avec les moyens du bord (et toujours pas remis en forme) là.
Modifié il y a 7 ans
au fait, connaissez vous le système de retenue "micropores"?
Modifié il y a 7 ans
Salut,
Je me posais une petite question au sujet des peaux de phoques:
Il me semble que sur nos vieux skis de fond en bois, il y avait 2 fines bandes de peaux de chaque coté du ski. Et d'ailleurs certaines peaux pour skis de rando larges ont une bande de plastique lisse au milieu.
En recherchant une image sur le net, je suis tombé sur autre chose d'intéressant, les peaux reviennent à la mode : atomic-skintec
Et encore une fois, il y a 2 bandes latérales.
J'imagine que le compromis glisse / accroche en devers est meilleur, mais à quel point?

Sinon pour les itinéraires d'initiation, c'est en effet dans cette direction que je pensais aller. Faire mumuse pas trop loin de la maison, avant de retourner sur les hauts plateaux du vercors :-D .
Modifié il y a 7 ans
Salut Geoff,

Merci pour l'info!
Dans mon cas on a acheté les chaussures avec l'intention de régler mes chili à cable, qui à l'essai se sont avérés trop grandes (pas de grand chose, à 5mm près c'était tout bon).
Grandsteak nous a sauvé la mise avec une paire de RivaII que je trépigne d'aller essayer (enfin faire essayer).
C'est toujours plus sympa qu'une commande en ligne, et à la lumière de tes informations c'était aussi moins risqué :-D
Modifié il y a 7 ans
J'ai succombé à la modernité et j'ai maintenant un smartphone Android. L'offre logicielle est impressionnante.
J'utilise trekbuddy avec Trekbuddy Mapmaker.
trekbuddy ne se limite pas au tactile et existe sur d'autres plateformes qu'android.


- Cartographie et suivi d'itinéraire:
Trekbuddy utilise des cartes ou atlas présents en mémoire, donc fonctionne en offline. Je crois qu'il existe des plugin pour les données en ligne mais je n'ai jamais utilisé cette fonction.
C'est là que trekbuddy mapmaker intervient, il permet de générer des cartes et atlas au format trekbuddy à partir de différentes sources (internet, fichiers OZI…smile, j'utilise google maps et geoportail.
On peut préparer de grandes zones (geoportail IGN jusqu'au 1/25000 encadrant le Vercors, geoportail littoral de méditerranée en 3 zones, google maps de l'europe)

On peut superposer et suivre une route GPX, ainsi que le tracé en cours. je n'ai pas encore trouvé de limite au nombre de points.
Le nord est fixe sur l'écran, comme une carte.

Gros défaut à mon sens, la pause du tracé ne désactive pas le GPS. ça permettrait pourtant de faire rapidement le point sans vider la batterie (principalement utile pour la voile).

- Personnalisation:
trekbuddy n'intègre pas d'écrans de visualisation des données par défaut, cependant des modules CMS peuvent être créés ou téléchargés.
J'en utilise 2 avec des fonctionnalités de base ou dédiés à la navigation (bateau).
Ca semble assez puissant et il doit y avoir pas mal de choses à faire coté bateau avec notamment la progression rapporté à la route optimale.
Je n'ai pas vu de limite au nombre de CMS.

- Ergonomie:
On atteint la limite du tactile: il faut le sortir de la poche, la luminosité de l'écran peut ne pas être suffisante, il faut des gants fins ou faits pour le tactile comme certains gants de moto, ou un stylet.
L'appli en elle même est simple et épurée, la sélection d'une route à suivre ou le choix de l'atlas ou de la carte pourraient être mieux faits, plus intuitifs.
La définition des waypoints via les coordonnées ou la carte sont faciles.

- Autres fonctionnalités:
on peut imaginer ce qu'on veut avec les CMS, il suffit de le faire :-D

- Autonomie:
l'autonomie dépend du terminal utilisé, en coupant le GSM je tiens la journée sans soucis, mais le problème est que la recharge d'un smartphone est assez gourmande en énergie, sans commune mesure avec le keymaze présenté plus haut.

En rando j'utilise le keymaze, le smartphone est un bon backup et permet de vérifier facilement sa position sur carte.
PS : le user guide de trekbuddy
édit décembre 2012: Treckbuddy map maker a évolué, il permet maintenant de générer des cartes pour Ozi, et prend en compte de nombreuses webmaps dont certains site de nos pays nordiques préférés :-D bon ça vaut pas IGN mais qu'en disent ceux qui ont testé les cartes papier?
Modifié il y a 7 ans
Bonjour à tous,
Il y a déjà pas mal de sujets sur les GPS, mais souvent orientés sur un besoin particulier, et c'est un domaine qui évolue rapidement notamment avec la généralisation des smartpads.
l'idée est de présenter les appareils, logiciels et sites utiles.


Je me lance avec mon Geonaute Keymaze 500 1ère génération (une grosse montre ronde):

- Cartographie et suivi d'itinéraire:
Le keymaze 500 n'a pas de cartographie, mais a une représentation du tracé en cours en superposition avec la route (gpx) que l'on suit.
Le nord est fixe sur l'écran, comme une carte, une flèche indique la direction du prochain point (direction définie par le déplacement GPS ou la boussole)
Attention, les routes sont limités à 100 points. un logiciel assez doué pour réduire le nombre de points en limitant la perte de qualité est keymaze++

Je prépares les itinéraires à la maison avec 2 sites, en dessinant sur la trace elle-même les indices qui serviront de point de repère (cabane, intersection, gouffre…smile.
- création de l'itinéraire avec en parallèle la carte IGN de géoportail et la vue aérienne de google : http://www.calculitineraires.fr/
- édition / réutilisation des traces : http://www.mapmyride.com ou http://www.openrunner.com/ suivant le besoin.

- Personnalisation:
Il y a 4 écrans customisables avec un maximum de 4 infos en même temps.
Pratique pour les différentes activités (vélo, rando, voile…smile
Les unités système s'appliquent à tous les écrans (quand on passe en unités nautiques, toutes les vitesses sont en noeuds)

- Ergonomie:
Les boutons sont faciles à trouver, même sous des gros gants, mais un peu durs.
Rentrer les waypoint avec l'appareil… je n'ai jamais essayé… mais ça doit être faisable en étant patient :-D

- Autres fonctionnalités:
peut être utilisé comme récepteur GPS NMEA pour PC (il faut un petit soft pour émuler un port série NMEA)
mesure des calories et tout et tout (jamais utilisé)

- Autonomie:
toujours 8h (si porté sous les gants), moins s'il reste au froid.

je trouve cette petite machine très pratique, super compact et facile à utiliser, l'autonomie est un peu faible mais il se recharge très facilement. Je l'avais acheté suite à une nuit improvisée en igloo, et finalement il me suit partout (VTT, bateau…smile
Modifié il y a 7 ans
Robert a écrit :
Tu as vu mes Tua courts ( les jaunes ) ?
Si Madame veut les tester …, je les laisserais a votre dispostion pour la saison en te laissant imaginer le système de fixation de la peau .
heu… j'ai un meilleur souvenir de la semelle et de sa préparation (même sous la torture, je ne dirai rien :-P) que du graphisme, mais c'était les tiens.
Merci pour la proposition mais l'objectif de madame cette année va déjà être d'acquérir un minimum de confiance en elle. (et pour moi de trouver des itinéraires sans arbres, avec des descentes qui remontent après, sans dévers gelés… )

talonlibre a écrit :
Dis moi, tu ne serais pas à l'origine du développement de cet outil ou du map maker?
haaaa… j'en serai sacrément fier… mais c'est bien au delà de mes capacités.
Je m'en vai de ce pas rechercher le vieux sujet sur les GPS pour présenter trekbuddy et le mapmaker, et je serai ravi d'en apprendre plus sur les autres solutions qu'offre android!
Modifié il y a 7 ans
Robert a écrit :
Mais Chut ! C'est encore en test un laboratoire secret …
:-D pas si secret que ça, l'espionnage industriel va bon train!
Merci pour la visite et les conseils Grandsteak! (ainsi que pour les fix)

Coté haute technologie, connaissez-vous Trekbuddy Mapmaker?
Je trouve ça vraiment excellent pour les massifs français.
Modifié il y a 7 ans