Tous les messages créés par Robert

sancho a écrit :

…. va falloir que je songe à le récupérer ce "ski de fond magazine" :-D


Ton adresse par MP . Mais il s'appelle "reviens " mon exemplaire : c'est un cadeau d'un ami .

Sur le reste : j'ai observé comme toi une sacré évolution dans les idées autour du nordique .
Tu as reperé un mouvement chez certaines instances : ce ne sont sans doute pas les seules : je pense au CAF par exemple … Certaines stations évoluent aussi tout doucement .
Pour les années qui viennent , je suis tout a fait optimiste.
Une des raisons est précisément contenue dans ce sujet :
Non ! Le SRN ça casse pas les genoux …Ca casse rien du tout , c'est pas violent, c'est modeste , sympa , ça ne vise qu'à amener du plaisir , sans frime , sans compétitions , sans hélico-hosto toutes les 5 minutes .
Bien sur , on peut avoir une pratique plus engagée , le matériel le permet largement , mais le " cœur" de la pratique, c'est la ballade au grand air , les petites combes à découvrir etc …Bref , le plaisir à l'état pur .
Evidemment, les gens qui composent les instances dont tu parles ont certaines contraintes a respecter, notamment en matière d'enseignement et d'encadrement : il y a aussi les contraintes économiques des stations , mais ce sont des gens intelligents qui savent très bien que la donnée essentielle c'est de procurer du plaisir aux gens .
Modifié il y a 6 ans
Régis Cahn a écrit :
Le lien !

Merci, mon Régis …
Que serais-je sans toi !

Modifié il y a 6 ans
volcan15 a écrit :
Je tombe sur ce sujet par hasard, j'ai fais la chose il y a 10 ans, la ou je me suis planté, c'est sur l'épaisseur de la semelle, j'avais acheté des skis d'occase, des locations avec une semelle tres fine en fait, quand j'ai commencé a faire la saignée j'ai vite vu le noyau de la bête et j'ai abandonné l'idée, donc c'est surement une bonne idée avec une semelle épaisse et une peau fine, moi j'avais eu l'idéee de faire deux saignées de 2 cm sur le bord a 5 mm de la carre. c'est une bonne idée a développer.

Si te chagrine l'idée que des écailles finissent par s'user, c'est la solution : même si la peau s'use ou se déchire , il suffit de la remplaçer : mon système tel que je le décris dans un message précédent est parfaitement au point .
Pour avoir le même système , deux solutions :
S'acheter des skis avec peau intégrée( Hok ou Kar 147 ) et
attendre que la peau soit HS . Se demmerder pour retirer ce qu'il en reste et la remplaçer par une autre peau . Pas testé , mais ça doit ètre assez facile ..
2° solution : avoir un pote sympa et hyper doué pour le maniement du cutter ( en l'occurrence Mr GrandSteak , qui m'a fait ça a la perfection …
Reste la solution plus techno que je vais tester un de ces
jours si j'ai le temps :

http://www.multirex.net/micro-cutter-mic,fr,4,PRO28650.cfm

A mon avis le système d'une bande unique par ski est
preferable : la suface obtenue est optimum pour notre pratique
Modifié il y a 6 ans
J'ai bien rigolé en lisant ton post ce matin : Je m'étais fait justement la réflexion , en voyant le paquet de films tournés avec ça qu'on trouve sur You Tube , que le manque de créativité de ces vidéos était affligeant : C'est pratiquement toujours : "regardez la grosse pente que je me prends , je suis le dieu de la glisse , impressionnant , non ? " Résultat : quand t'en a vu une , tu les as toutes vues ….
Pour autant , le grand angle offre des possibilités sacrément intéressantes en vue subjective : un coté étrange , presque onirique . De plus , la taille de ces petites caméras permet des tonnes de fantaisies .
Comment sortir des sentiers battus avec cet engin ? A mon avis outre les parodies qu'on peut faire type "traversee tout shuss du rayon dames pendant les soldes" , on peut aussi employer l'engin dans un registre tout différent : J'aurais ce bijou dans les mains , je filmerais une histoire d'amour : Il était une fois un ski droit amoureux d'un ski gauche . Rares étaient les occasions ou ils pouvaient se parler, se toucher, se caresser comme ils le voulaient : Leur propriétaire s'employait à les tenir a bonne distance . Tout le film raconte leurs tentatives desesperées pour se rencontrer : Pour cela , ils inventent toutes les méthodes possibles pour faire chuter leur propriétaire et ainsi parvenir a s'enlaçer dans la neige fraiche ….
Bien évidemment , ce film , outre son contenu érotique assez marqué peut s'accommoder d'un discret discours
pédagogique sur la meilleur façon d'éviter de se vautrer à ski …
Projet d'ampleur , n'est pas , mon bon Pierrot ? Mais que ne ferait_on pas pour un César ?

T'as raison Mickael : une bande son peut tout changer :
Cf la vidéo de Marcolino avec le benedictio d'Urmas Sissiak par les madrigal singers …


Modifié il y a 6 ans
ou encore : la traversée du 2° étage des Galeries Lafayette ( rayon femme ) le premier jour des soldes ….
Modifié il y a 6 ans
Dans le genre clip décalé : La descente intégrale de la piste verte de l'espace débutant a Villard de Lans ,en chasse-neige au milieu des moufflets ….
Modifié il y a 6 ans
En guise de carte de vœux , une photo d'une skieuse
débutante
Modifié il y a 6 ans
C'est du flan ! Signer une décharge ! Faut-il ètre con !
C'est le résultat de ce qu'un de mes potes appelle " l'horreur judiciaire " : La trouille bleue de voir sa responsabilité engagée …
Faut faire une distinction claire : celle du motos dont le vendeur a la charge de l'entretien , comme le loueur dont tu nous parles dans un autre post : Louer un matériel mal entretenu avec des fixations montées sur de la savonette , ça a mon avis ça peut engager la responsabilité du loueur en cas d'accident avec ce type de matos .
Faut distinguer ce cas de celui du vendeur qui te vend un matériel neuf décrit par son fabricant comme destiné à la rando nordique .
Si le fabricant décrit son matériel comme destiné a une pratique " engagée " ou souligne sa robustesse c'est en définitive sur lui que repose une responsabilité éventuelle s'il a mis sur le marché des skis qui pètent au premier virage .
Mais pour le reste ….
J'imagine qu'un jour on sera peut-être censé signer une décharge si on achète un maillot de bain chez Décathlon dans le style :
"je reconnais ètre informé que la baignade peut entrainer la noyade " :-D
Modifié il y a 6 ans
Avez vous remarqué les posts desesperés des grands gaillards qui ne parvenaient pas à trouver chaussures à leur pieds ?
C'est vrai que quand on mesure plus d'1 m 95, on a des pieds de conséquence ( pas vrai grand'steak ?)
Comme le marché de la pompe de ski de rando nordique est assez petit …Trouver du 47 et plus , c'est pas évident !
Mais si vous mesurez 25 cm , du talon jusqu'au haut du crane !
Bref , la taille d'une poupée ….
Ben c'est aussi un peu la galère .
Quoique ….
Modifié il y a 6 ans
Bravo Sancho ! Tu m'as donné une idée pour skier à l'aise dans les fourrés : suffit d'emmener une tronçonneuse !
En fait , je croyais que le ski sur les toits était une spécialité megevane ( Maurice Baquet et d'autres dans les folles années d'avant guerre ) , ben non ! En fouillant un peu plus sur internet , j'ai même trouvé une photo d'un de tes voisins à ski sur son toit !

http://www.histoirevalleedejoux.ch/articles/1905_une_grande_annee_pour_le_ski
Modifié il y a 6 ans