Tous les messages créés par Robert

…quoi , encore ?
Modifié il y a 9 ans
la suite…
Modifié il y a 9 ans
et encore …
Modifié il y a 9 ans
…suite des photos :
Modifié il y a 9 ans
Un petit retour sur ce sujet qui reviens de façon récurente..
De l'eau a coulé sous les ponts depuis les derniers posts
et depuis, sur la base de ces idées et de quelques autres,
j'ai constitué cet ensemble que je qualifie de "skis-raquettes "
Les skis sont donc des "vieux" salomon Xadv I°génération
Taille unique 1M 40
Comme ils sont dépourvus d'écailles j'utilise des demi-peaux avec tendeur à l'avant . Pratique: on peut dépeauter
sans déchausser .
Les fixations d'origine ( Salomon ) j'aime pas . J'ai
commençé par les équiper en 75mm : Ca rend pas mal …Mon
choix définitif de les équiper de Hagan Xtrace est un choix de commodité dans la mesure ou je skie avec des chaussures
North Face avec serrage BOA . Si on ne tends pas le système
Boa , ces chaussures sont des après-ski très confortables
et chauds et je peux les utiliser " en ville " et mème
conduire sans problème . Une fois le cable de serrage Boa
serré ( c'est très rapide , il suffit de tourner la molette a l'avant de la chaussure), ces chaussures deviennent suffisamment rigides pour permettre une conduite de ski convenable . J'ajoute que le crantage est satisfaisant et qu'elles sont assez hautes pour marcher dans la neige .
Naturellement les Hagan Xtrace sont des "talon libre" et
vous vous demandez ce que sont ces crochets à l'arrière …
Eh bien figurez vous qu'a partir d'un certain age , on
a la cuisse lourde ( je suis pas le seul…smile et au bout
d'un ou deux virages de "télémark approximatif " on peut
se retrouver dans l'incapacité de plier le genoux aussi
gracieusement que certains…
J'ai donc récuperé les fourchettes arrière de vieilles
fixations Emery Chrono et je les ai adaptées à mes fix .
Il suffit d'actionner le petit levier qui se trouve tout à
l'arrière des skis pour basculer de la position talon libre à la position talon bloqué .

Quoi ! c'est une hérésie …Mouis, peut-ètre !

C'est dangereux ? Oui , effectivement , c'est dangereux en cas de chute avant . Mais ça reste dans la limite du
raisonnable dans la mesure ou les skis sont très très courts .
Voili voilou …



Si on peut discuter à l'infini des qualités de chaque modèle de ski de rando nordique pour savoir lequel offre le meilleur compromis entre l'aisance à la descente et les qualités de propulsion , j'ai bien peur que le type de ski que je vais vous ai présente échappe à cette discussion :

Clairement , ces skis n'ont aucune qualité de propulsion : Ils ne sont pas destinés aux longues distances et ne permettent certainement pas la propulsion dynamique chere à certains d'entre nous :Il n'ont qu'un cambre alpin …
Point de vue qualités de descente , ce n'est pas l'horeur mais ça n'en est pas loin ….

Alors des "skis raquette" pourquoi faire ?

Eh bien malgré ces défauts il ont une qualité certaine :
Ils passent partout ou presque et surtout dans les sous
bois : C'est l'instrument idéal pour approcher les animaux !
Pour le reste : une petite ballade à la journée en montant tranquille : une descente en "patinette " un petit vin chaud , une soupe et au lit !

Cela dit rassurez vous les amis , j'ai toujours ma vieille
paire de Fischer E 109 , mes Fix 75 mm , et mes grosses
pompes en cuir d'avant le déluge
Modifié il y a 9 ans
"ce n'est pas fini,je ferai peut etre un post par la suite si cette bidouille aboutit"

Mouais….
N'imagine pas un seul instant que je vais te lacher sur ce sujet !
Ce qui m'intrigue c'est que je ne vois pas trop quelle bidouille on peut faire sur des Rottefella , à part peut
ètre sur le modèle ( assez rare ) qui a un cable avec
tendeur à l'avant : la bidouille que j'avais envisagée
sur ce modèle était de se passer du tendeur avant et
d'utiliser un système de tendeur arrière comme sur les
Voilé 3 pins avec cable .
Modifié il y a 9 ans
Réaction tardive sur un " vieux " post de roro …
Donc , mon cher Roro, pour résumer , tu as réussi a " faire des écailles "sur un ski qui en était dépourvu ( fraiseuse à colonne + huile de coude …etc).
Ton avis était que ça marchait du point de vue accroche mais que ça " tuait la glisse " et que ça n'était pas au niveau des écailles " toutes faites " qu'on pouvait trouver
sur des skis déja pourvus d'écailles .
La conclusion ( provisoire ) était : pourquoi ne pas récuperer la patie pourvue d'écailles d'un vieux ski pour l'adapter à des skis dépourvus d'écailles ….
A priori , cette solution qui n'était pas stupide, loin de là , n'a pas eu de suites …
Je pense qu'il faut en revenir au point de départ et je
réalise que personne ne t'a posé cette question toute bète:
Sur quelle superficie de la semelle as-tu fait tes écailles ?
Il me semble ,qu'après tout, faire des écailles " façon Fischer " c.a.d non thermo-formées , mais usinées , c'est
réalisable par un bricoleur moyen .
De toutes façons, quelque soit la solution : écailles thermoformées , écailles usinées par le fabriquant ou écailles usinées par le bricoleur inspiré , les écailles "tuent " plus ou moins la glisse ….
La seule question est - en fait - quelle superficie de
la semelle doit ètre équipée d'écailles pour ne pas
" tuer " définitivement la glisse et néanmoins conserver
l'avantage d'éviter le plus souvent l'utilisation des
peaux ?
Modifié il y a 9 ans
…Un petit UP pour pas tomber dans l'oubli !

CHRISTIAN ! C'est quoi ta modif ?
Modifié il y a 9 ans
OUI ! La modif ! La modif ! …..
Une photo , un crobard , un descriptif , Viiiite !
Modifié il y a 9 ans
un mantra destiné à l'usage des jeunes générations ?
L'hypothèse est séduisante …Je te remercie de tout
coeur de l'avoir échaffaudée …
Mais une telle hypothèse a aussi le mérite d'écarter ( peut-ètre un peu vite ) l'hypothèse plus probale d'une sénilité
bien établie …L'Histoire jugera! :-D :-D :-D
Modifié il y a 9 ans