Tous les messages créés par Robert

Bon, ça m'a titillé un peu cette histoire de peaux permanentes sous la semelle des Karhu . Je me suis
demandé si en fait je ne pourrais pas adapter des
peaux permanentes sous mes ski-raquettes que j'ai
déja présenté sur ce site :



http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?start=30&topic_id=738&viewmode=flat&order=ASC&type=&mode=0

La solution Karhu à savoir des peaux collées sous la semelle
elle-mème creusée de quelques mm était inapplicable ( j'ai pas l'outillage pour ) Comme il fallait bien un système pour éviter que la peau ne se décolle sur l'avant , j'ai
opté pour le système " brutal " de notre ami Bernard : Un
trou dans la semelle pour fixer une plaque d'acier qui
coince la peau et empèche la neige de la décoller .
Voir les photos qui suivent :
Modifié il y a 9 ans
GdR : Partout ou on me demande de " faire la coutume "
pour poursuivre mon chemin, ça m'agace !
J'aime pas quand ça me rappelle l'autoroute, pas du tout !
L'exemple le plus frappant est La Feclaz en savoie ….

Ca occupe tout le plateau …T'es obligé de mettre
tes gros sabots sur la jolie moquette ….
En fait, je veux pas leur mort aux stations de fond, je dis simplement :
lisez les textes et ne vous laissez pas "avoir" par les
idées reçues : La raquette par exemple …Plein de gens
s'imaginent qu'ils sont obligés de payer parcequ'ils ont
des raquettes aux pieds et qu'ils se trouvent dans une
station de ski de fond . C'est FAUX . On n'est obligé de payer une redevance que si on emprunte une piste spécialement aménagée et dammée pour la raquette ( cf la loi ) C'est une très bonne chose que les stations puissent faire cegenre d'aménagement sécurisé et tout : On y croise des tas de personnes agées et c'est très bien qu'elles puissent profiter du grand air en toute sécurité . Mais pour le reste les gens ont le droit d'accéder librement (c'est a dire sans "faire la coutume" )avec l'équipement de leur choix ( raquette , ski de rando , à pied , en SRN ) aux espaces naturels …pour peu qu'ils puissent trouver leur chemin a travers toutes les pistes de fond !

Cyrille C'a a l'air de bonnes lattes en comparaison des
machins tout plastoc . La solution s'ils n'ont pas d'écailles serait de leur fixer des peaux permanentes .
Le problème est que la solution des Karhu n'est pas
transposable : Pour éviter que les peaux ne se décollent,
ils avaient évidé la semelle .
des peaux "permanentes"
Modifié il y a 9 ans
L'article que j'ai cité du Code des Collectivités Territoriales, issu de la loi Montagne est un texte
restrictif d'une liberté fondamentale, celle d'aller
et venir . Le législateur permet aux communes de restreindre l'accès à certaines parties de leur territoire,
notamment a des voies normalement ouvertes à la circulation
publique .

S'agissant d'un texte restrictif d'une liberté publique
son interpretation ne peut ètre vague ou approximative :
Devant un tel texte on ne peut pas se dire " oh si la loi
permet ça ou ça aux communes , elle leur permet bien sans doute également ceci ou cela …."
Tout au contraire on ne peut que retenir en cas de doute sur le sens d'un mot d'une telle disposition légale que l'interpretation de ce mot la moins restrictive de la liberté publique concernée .
C'est un peu comparable avec l'interpretation des textes
pénaux .
En l'occurence le raisonnement que je tiens est de constater que le texte prévoit deux cas : un sport , le
ski de fond et des activités de loisir .
S'agissant tout particulièrement du ski de fond
je crois que le principe que j'ai évoqué plus haut
ne permet pas de dire sous prétexte qu'il existe des
manifestations de ski de fond sur très longues distance
que la loi a permis aux communes de creer des parcours
gigantesques sur leur territoire . Si je me réfère à
des distances allant jusqu'à 50 km c'est parce que ça
corespond aux épreuves définies par la fédération de
ski de Fond ( cf le lien que j'ai cité )
En fait , bien évidemment le sens de mes remarques n'est
pas de dire qu'il faut calibrer les choses à ce point
Tout ce que j'observe c'est que façon certaine le texte
de la loi montagne ne permet pas aux communes de
"prendre tout le lit "
Plus généralement je remarque qu'on jette assez facilement
l'opprobe sur les stations de ski alpin qui comme pollueuses
se posent un peu là , mais que ça ne devrait pas nous
empècher de nous poser des questions sur les stations
de ski de fond tant en ce qui concerne l'utilisation des
canons a neige que l'envahisement des espaces dits "naturels"

Pour un exemple de neige artificielle " en conserve "….

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-jura/jura/article/2089023,181/Le-Jura-invente-la-neige-eternelle.html
Modifié il y a 9 ans
si, bien sur :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ski_de_fond


voir le passage sur les compétitions .

Cela ne change rien a mon propos . Si le texte de loi
fait une distinction entre le ski de fond et les loisirs
de neige non motorisés , c'est bien parce que le ski de
fond ( si les mots ont un sens ) est entendu comme discipline sportive c.a.d. avec une fédération, des règles précises et des compétitions réglementées . Ca me semble définir l'étendue de la taille des stades de fond que peuvent creer les communes …sauf a abuser . Les épreuves que tu cites sont des manifestations exeptionnelles de promotion de ce sport ( que , du reste , j'aime bien ! ) mais ça ne sont pas des disciplines olympiques .
Modifié il y a 9 ans
article L2333-81 des collectivités territoriales :

" Une redevance pour l'accès aux installations et aux services collectifs d'un site nordique dédié à la pratique du ski de fond et aux loisirs de neige non motorisés autres que le ski alpin et destinés à favoriser la pratique de ces activités peut être institués par délibération du conseil municipal de la commune dont le territoire supporte un tel site, ou de l'établissement de coopération intercommunale compétent, dès lors que le site comporte un ou plusieurs itinéraires balisés et des équipements d'accueil ainsi que, le cas échéant, d'autres aménagements spécifiques, et qu'il fait l'objet d'une maintenance régulière, notamment d'un damage adapté des itinéraires. Chaque année, une délibération fixe le montant de la redevance et les conditions de sa perception.
Dans le cas d'installations s'étendant sur plusieurs communes, le montant et les conditions de perception de la redevance sont fixés sur délibérations conjointes des conseils municipaux concernés.
L'accès libre et gratuit au milieu naturel est maintenu sur tout site nordique comportant des itinéraires de ski de fond ou de loisirs de neige non motorisés soumis à redevance d'accès, dans le respect des droits des propriétaires, des règlements de police en vigueur ainsi que des aménagements et du damage des itinéraires. "



Je crois qu'il s'impose de faire une lecture un peu attentive de ces dispositions qui sont issues de la Loi Montagne ….

Première remarque :
Ce texte s'applique clairement d'une part a une discipline sportive et une seule : le ski de fond et d'autre part à des "loisirs de neige non motorisés autres que le ski alpin "…

Or le ski de fond , discipline sportive comporte différents types d'épreuves sur des distances allant de 1 à ….50 km ..La "taille " d'un stade de ski de fond est donc limitée en principe par cette distance ….J'admet qu'une commune puisse à raison d'une particulière saturation de cet équipement sportif , décider de creer un deuxième stade de ski de fond, mais ce qui ne me parait pas admissible c'est de contourner la loi en assimilant purement et simplement ski de fond et pratique de loisir de neige non motorisée en créant de faux stades de fond de taille gigantesque qui sont en fait des itinéraires de ballade …

S'agissant des loisirs de neige non motorisés .( Je souligne qu'il ne s'agit plus au sens de la loi de disciplines sportives mais de simples loisirs de neige ) , la question se pose de savoir de quoi il s'agit . Or
le texte mème réponds a cette question smilen comprends clairement en lisant TOUT le texte qu'il s'agit de loisirs
de neige qui pour leur pratique réclament :
un ou plusieurs itinéraires balisés et des équipements d'accueil ainsi que, le cas échéant, d'autres aménagements spécifiques, ET une maintenance régulière, notamment un damage adapté des itinéraires.En clair : la luge et la raquette type 3°age .

Donc pour résumer la loi montagne permet aux communes
de percevoir une redevance pour :
1 L'accès a son STADE de ski de fond
2 L'accès a son parc de " loisirs de neige non motorisé "
sous réserve qu'il comporte un ou des itinéraires balisés
ET des équipements d'accueil ET que ces itinéraires
soient damés ..

Une dernière observation : Le ski de randonnée nordique
n'est pas le ski de fond : Il ne se pratique pas sur piste
et n'est pas une discipline sportive . Par ailleur il ne réclame aucun équipement d'accueil ou itinéraire balisé et
encore moins de "damage adapté" .
Il demande juste que soit garanti l'accès libre et gratuit
aux espaces naturels .
Modifié il y a 9 ans
C'est vrai que pour le 16 c'est un peu inquietant !
Mais garde la moral …En tout cas Lundi ou Mardi
un poil de Belledonne pour changer :

http://www.haut-breda.fr/meteo/prevision-meteo-belledonne.html
Modifié il y a 9 ans
Tu cherches des tuyaux sur les Andrew refugio , mon Bernard ?
J'ai vendu la paire que j'avais l'an dernier :


http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=1034&forum=23&post_id=6518#forumpost6518

Elles me faisaient double emploi avec mes crispi . C'étaient d'exellentes chaussures tout a fait comparables
aux crispi mais en moins chaudes .Il me semble aussi qu'elles chaussaient un peu moins large que les Crispi .

Si tu crains de n'avoir pas assez de tenue de la cheville, alors achète un modèle plus haut avec une ou deux boucles
J'utilise un modèle de ce type quand la précision deviens
plus importante que le confort ( on peut pas tout avoir !) .
Je peux pas te recommander ce modèle ( des Merrell) , il ne se fait plus !

Perso, je te recommande les Crispi que tu peux trouver
chez Aventure nordique . Si tu n'es pas une fashion victim du cuir , pourquoi ne pas essayer tout bonnement les coques
plastique . Je te dis ça parce que tu es bricoleur et que
tu as probablement les pieds sensibles : Une coque plastique qui fait mal , ça se travaille …au décapeur thermique .( faut s'entrainer sur de vieilles coques avant, bien sur …smile
Modifié il y a 9 ans
marcolino a écrit :
, je vais de temps à autre me baigner dans l'Aar en hiver.


Super ces suisses, ils chauffent leurs rivières en hiver
pour permettre aux citadins de se baigner
Modifié il y a 9 ans
…Merci Régis , bonne idée pour ceux que le manque de
neige commençe a déprimer !

Je réponds peut-ètre un peu tardivement à ton post !
Modifié il y a 9 ans
….Non , hélas , j'ai pas d'info mais je cherche des avis
pour ce week-end vu les conditions hyper-critiques …
A en juger par les webcam je pencherais pour le secteur 7 laux ou Col du Barioz..Peut-ètre la croix de chamrousse
en partant de derrière roche béranger …
Quelqu'un a un bout d'info ? un avis ?
Modifié il y a 9 ans