Tous les messages créés par stef

Salut, la GTJ et la TJS sont tracées pour le ski de fond. En raquettes ou en Hok combinés à une pulka ça risque vraiment de ressembler à une sévère punition…
Salut Mathieu,
Depuis Ljosland nous avions l'idée de faire du stop puisque l'endroit n'est pas desservi par les transports en commun. Nous sommes donc allés au premier commerce venu, l'hôtel/restau de Ljosland (http://fjellstova.com) pour leur demander s'ils connaissaient quelqu'un susceptible de faire le trajet vers le bas de la vallée (en l'occurence le village de Kyrkjebygda où nous comptions prendre le bus pour rejoindre la ville de Evje qui est aussi desservie par le train). Par chance, il s'est trouvé que le patron du restau était aussi le chauffeur du taxi qui allait chercher les enfants de Ljosland scolarisés à Kyrkjebygda. Il a tout simplement proposé de nous y emmener… et gratuitement par dessus le marché.
Bon, les infos commencent à dater (presque 3 ans), du coup je ne sais pas si on parle toujours de la même personne et si son activité de transport scolaire est toujours d'actualité. 
Stef
Modifié il y a 4 semaines
Salut,
Effectivement l'itinéraire n'est pas spécifiquement dédié à la pulka… pourtant ça passe quand même. Le brancard souffre un peu à la montée puisqu'on est obligé de tirer des bords assez serrés (pour ne pas dire des conversions) et à la descente, nous avons inversé l'équipage : la pulka était devant nous et nous avons déchausser sur une portion de l'itinéraire. Mais le secteur du glandasse justifie amplement à mon goût ces manip pas très fluides pour y accéder…
m_lauriche
Toujours personne pour des infos sur ce plateau ?
Quel genre d'infos cherches-tu ?
Salut à vous, aucun secteur du Vercors n'est épargné par le faible enneigement ? Y compris les hauts plateaux ? Merci pour vos infos.
Bof… L'intérêt des fix à câbles ou à ressorts repose sur le compromis entre le maintien de la chaussure pour un meilleur transfert d'effort ET une certaine élasticité pour s'adapter à la génuflexion du pas de tmk. Avec ton bricolage, l'élasticité nécessaire pour que le talon décolle de la fix doit être à mon avis quasi nulle.
Modifié il y a 3 ans
Salut,
Très beau massif que nous avons trouvé moins fréquenté et plus sauvage que l'Hardangervidda. Notre itinéraire n'était pas très différent du tien : Haukeliseter pour point de départ mais Ljosland pour point de chute.
Pour ce qui est de l'enneigement, effectivement l'altitude moyenne n'est pas très élevée et certains fonds de vallées descendent à 500m. Cependant fin avril dernier nous avons encore trouvé des quantités impressionnantes de neige. En mars, tu ne devrais donc pas avoir de souci, sauf année anormalement hivernal…
Pour ce qui est du bus, pas de problème pour charger l'ensemble du matos. Les soutes sont vastes et les chauffeurs autant que les usagés sont habitués.
L'orientation n'est pas plus compliquée que sur l'Hardangervidda. Certaines portions du Setesdal ont un aspect un peu plus pré-alpin.
Bonne route !
Salut,
Je ne peux que rejoindre l'ensemble des remarques concernant la qualité des finitions et des matériaux des Double : irréprochables. Elles transpirent la fiabilité et la robustesse. En les manipulant je retrouve cette impression que je pouvais avoir avec des chaussures de montagne telles que celles proposées par la marque Galibier. Vestige d'une époque où l'on fabriquait des chaussures faites pour durer… C'est sans doute la contre partie à leur poids.
Concernant la sangle, le fait qu'elle soit très généreuse et qu'elle soit combinée avec un laçage précis et une vraie rigidité de la chaussure, ne me fait pas regretter l'absence de micro-métrique.
À suivre avec les essais grandeur nature.

De mémoire nous avons eu du réseau sur le secteur Chamailloux/ Cabane de l'Essaure. À confirmer par les "locaux" ?
C'est ce taxi là ! Il nous a raconté la même histoire et fait quelques difficultés au début… Finalement il a accepté, je ne suis plus sûr mais il me semble que nous avions payé des arrhes ou même payé toute la course en avance pour le rassurer. En tous cas, je me souviens lui avoir faire la proposition.
Archiane
Avez-vous une idée de la facilité d'accès au Glandasse avec les pulkas ? Je suis très tenté d'aller y passer une nuit mais je me souviens de pentes assez raides (en été).
Effectivement c'est plutôt raide pour des pulkas, mais ça passe quand même. L'itinéraire sur le Glandasse et la nuit dans la cabane de Chatillon valent vraiment la peine de faire souffrir les brancards de la pulka dans les "conversions" de la montée.
Pour ce qui est du taxi à Combeau pour le retour, c'est l'option que nous avions retenue. Le chauffeur nous avait demandé de confirmer ou modifier 24h avant d'arriver l'horaire du rendez-vous et ça avait bien fonctionné.