N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par talonlibre

La norme 75 ne semble pas si ancienne que cela… elle serait apparu en 1963 même si le concept de picots date de 1928, avec la "Rat trap" de Bror With.



Il y a une belle galerie de fixations sur le site de Rottefella

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans
Pour l'apparition de la norme 75, je vais regarder dans mes archives.

Sinon pour la piste inserts Dynafit, j'avais créé ce post Inserts Dynafit, telemark léger et SRN qui n'avait pas rencontré beaucoup de succès mais qui est lié à des problématiques abordées dans ce post.

Personnellement, en rando nordique, je reste adepte de la norme 75 et le bon vieux cuir ne me paraît pas dépassé. Le concept une chaussure pour la vie, réparable et durable, me séduit bien plus que les élucubrations marketing. :lol:

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans
Merci Grandsteak, ravi que mes années de ski sous toutes ses formes puissent être utiles.

Je vais prendre le temps de réfléchir à ma réponse et à tenir compte aussi des arguments et observations de resclause.

Sinon, sur la norme 75 et ses défauts sur terrain alpin, voici un vieux texte : :-D Telemark duckbill

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans
Crispi D Super

Le chaînon manquant entre la Svartisen et la T4…

Je skie avec les Svartisen, les D Super et les T4.

La T4 est à mon avis trop raide pour du SRN sur un terrain peu accidentée, pas assez de déroulé de pied.

La Svartisen est géniale sur le plat et sur un terrain jurassien. En descente, il faut de l'expérience pour passer partout. Les 3 pins hardwire me paraissent en être le complément indispensable. Mes 3 pins simples ont été la cause de beaux plongeons dans la neige quand les conditions sont délicates.

La D-Super est plus lourde, je ne me sers pas du spoiler amovible mais très efficace en descente et souple à la marche. Polyvalente, increvable et réparable. Il faudra que je mette un chausson thermo pour l'alléger.

Pour juger chaque modèle en une courte phrase

Svartisen, légère et idéale pour une longue traversée. Fabuleuse dans le Jura, pourrait être plus confortable (bouclerie à revoir).

D-Super, si je n'en n'avais qu'une pour tout faire, ce serait celle-là. Le Land-Rover ou Toyata BJ du SRN.

T4, une chaussure de telemark, intéressante pour celui ou celle qui a besoin d'être rassuré en descente.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans
Bonne aventure nordique à tous et à toutes, en espérant que ce bel événement fasse un jour étape dans le Jura, toujours enneigé. :-)

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans
Entièrement d'accord avec toi sur le kitsch old school pieds serrés et son utilité en neige lourdes bien humides, je m'en sers souvent pour virer très court en forêt. Mais ces dosages restent réservés à de bons skieurs.

Mon petit laïus est surtout destiné à aider ceux qui découvrent l'activité.

Amuse toi bien avec ce beau soleil :lol:

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans
Bravo grandsteak, excellente nouvelle que ce retour possible des beaux produits durables. :-D

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans
Bon, allons y, je me lance après avoir observé la discussion pendant un bon moment.

La principale difficulté du SRN, c'est le manque de pente à la descente et de prise de vitesse.

En ski, c'est la vitesse qui rend la manoeuvre plus facile, surtout avec des chaussures souples. Les skis déjaugent et deviennent plus faciles à manier (sauf les étroites baguettes chinoises qui continuent à jouer au sous-marin).

Plus on va lentement, plus il faut de l'équilibre. après, il faut oser et ne pas refuser de se faire aspirer par la pente et la vitesse.

Il faut aussi être doux et caressant avec la neige, éviter les ruades brutales, les braquages trop secs qui envoient par terre plus rapidement qu'un éclair.

Ecarter les skis apporte de l'équilibre… en stem ou en telemark, 2 virages gouvernés (le ski vers le haut de la pente agit comme un gouvernail de bateau, plus on ouvre, plus on tourne court en raccourcissant le rayon du virage). Le jour où vous verrez un descendeur skier les pieds collés l'un contre l'autre comme un vieux frimeur des années cinquante tout de rouge vêtu… faîtes moi signe. Il est vrai que le plaisir de la gamelle, ça s'apprend :lol: Pour être stable, écartez vos jolis petits petons de la largeur de vos épaules.

Bien entendu, c'est en skiant que l'on devient skieur et rien ne sert de trop aller sur piste… par contre utiliser une remontée pour faire plusieurs descentes hors des pistes, celà peut bien aider à faire ses gammes.

Dernière observation, un Sancho léger comme un poids-mouche, ça reste au-dessus de la croûte, un mammouth dans mon style, ça casse la surface et ça reste en dessous… :lol:

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans
Excellente nouvelle pour le SRN et tes stagiaires !

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans
Vidéo assez géniale et très représentative du "personnage" qu'est Sancho, animé par la passion du ski et de son massif.

Passer un peu de temps avec lui sur les skis est toujours un grand bonheur ! :-)

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans